La licence Resident Evil fait son grand retour cette année avec le remake du troisième opus : Resident Evil 3 Remake dans lequel nous incarnons Jill Valentine et Carlos Oliveira, combattant ou plutôt fuyant un redoutable et implacable ennemi : le Némésis. Après le succès de Resident Evil 2 Remake l’année dernière, vous pouvez d’ailleurs retrouver notre test dans cet article, Capcom se lance dans un nouveau Remake proposant ainsi Resident Evil 3 Remake plus de 20 ans après sa sortie initiale. Alors est-ce une réussite, est-ce que ce nouveau remake va rencontre le même succès que son prédécesseur, c’est ce que nous allons découvrir dans ce test !

Test de Resident Evil 3 Remake sur PC :Resident Evil 3 Remake

Au commencement…

Dans Resident Evil 3 Remake vous incarnez Jill Valentine, membre des S.T.A.R.S. une unité spécialisée de la police de Raccoon City. Dans son appartement, Jill Valentine suspectait l’entreprise Umbrella d’être responsable du fléau que sa ville rencontrait. En effet, en se promenant dans son salon, on peut clairement voir une chasse à l’énigme sur un tableau. Nous sommes au commencement de l’épidémie du virus T dans Raccoon City, où les morts se relèvent et attaquent la population.

Voulant agir contre UmbrellaJill est devenue une cible de choix et se fait pourchasser sans relâche par une créature implacable : le Némésis. Il ne vous laissera pas une seconde de répit, et ce, dès le début du jeu. Resident Evil 3 Remake débute donc par une course poursuite dont vous êtes la victime, si vous voulez survivre, courez, vite ! Malheureusement, même une fois semé, cet ennemi ne sera pas le seul obstacle sur la route de Jill, puisque des zombies, des créatures plus immondes les unes que les autres vont vous barrer la route.Resident Evil 3 Remake

Il faudra donc être stratégique, tirer dans la tête avec vos armes et surtout garder un œil constant sur votre santé, vos soins et vos munitions que vous devrez utiliser avec parcimonie. Il serait dommage de se retrouver à court de munitions contre des ennemis, que vous pouvez certes esquiver, mais cela ne vous sauvera pas à chaque fois, alors soyez extrêmement prudent. À l’instar de Resident Evil 2 Remake nous allons retrouver le même Gameplay, avec cette touche d’esquive en plus, nous ne sommes donc pas dépaysés.Resident Evil 3 Remake

Venez vous prendre une claque…graphique !

On ne va pas tergiverser, Resident Evil 3 Remake est sublime. Ces graphismes sont très réalistes, frôlant le niveau du photo-réalisme, comme son prédécesseur. Les effets de lumières et d’ombres sont maîtrisés à la perfection pour offrir une ambiance malsaine où on ne se sent presque jamais en sûreté. Grâce aux graphismes de très haute qualité de Resident Evil 3 Remake vous allez enfin pouvoir vous rendre compte à quel point les zombies et autres créatures sont terrifiantes et peuvent être très dangereuses. Resident Evil 3 Remake

La qualité des animations est parfaite, voir un zombie débouler vers vous pour vous faire le plus gros suçon de votre vie, en voir un autre se relever comme le ferait un mort, c’est tellement bien réalisé que c’en est vraiment flippant. Le pire, ce sont certainement les courses poursuites avec le Némésis, qui vous donne un sentiment d’impuissance et d’infériorité, avec ses mouvements rapides, violents, diaboliques. Les autres créatures ne sont pas en reste, ne vous en faites pas, ou plutôt si, car vous ne vous sentirez pas en sécurité contre elles, même armé des meilleures armes du jeu, car ces dernières peuvent vous croquer tout cru en une seule fois.Resident Evil 3 Remake

On parle beaucoup de ce qui nous fait peur, mais dans Resident Evil 3 Remake la modélisation des personnages et des décors est aussi très bien réalisée. En effet, chaque personnage rencontré en jeu bénéficie d’un traitement graphique de haute qualité, tellement que l’on peut ressentir ou deviner leurs sentiments en observant leurs expressions faciales, ou en les écoutant. Jill et Carlos ne dérogent pas à la règle, tous deux sont extrêmement bien détaillés et ne possèdent pas la même souplesse lors de leurs déplacements. Jill sera plus vive, mais chétive et Carlos plus lourd, mais plus puissant, un point qui nous a particulièrement plu.Resident Evil 3 Remake

Vous avez sursauté dans Resident Evil 2 Remake ? Dans Resident Evil 3 Remake, vous allez faire des crises cardiaques !

Grâce au réalisme du jeu, mais surtout à l’ambiance sonore de Resident Evil 3 Remake qui est glauque et malsaine à souhait, vous allez vous faire surprendre plus d’une fois, lorsqu’un zombie sortira d’un coin d’ombre pour vous attaquer. Parfois, ils tombent du ciel prenez garde. Déjà dans Resident Evil 2 Remake nous nous sommes faits avoir plusieurs fois, mais dans Resident Evil 3 Remake c’est encore pire, c’est donc une réussite pour Capcom côté frayeur !

Comme nous vous l’avions dit, vous ne serez jamais tranquille dans le jeu, car le Némésis ne cessera pas de vous pourchasser. Néanmoins, lors du peu de temps morts que vous aurez, vous entendrez toujours, toujours des bruits glauques, des cris à vous glacer le sang, un meuble qui craque, ce qui fait que finalement Resident Evil 3 Remake possède une bande-son très vivante, ce qui est assez ironique à dire ! Vous serez même capable de déterminer juste au son contre qui vous allez vous battre, avant même que votre ennemi ne se montre.

L’ambiance glauque et flippante est au rendez-vous, au moindre de vos pas, qui pourront parfois suffire à vous glacer le sang, tellement vous serez sous pression ! Cependant, nous n’avons pas encore parlé des bruitages des armes, qui sont aussi très réalistes, du changement d’arme, au rechargement de celle-ci. Aussi, des musiques terrifiantes se faufileront au bon moment, pour renforcer votre sentiment d’insécurité, un véritable plaisir !

Côté Gameplay rien d’innovant, si ce n’est l’esquive :

Nous allons globalement retrouver le même Gameplay que dans Resident Evil 2 Remake à une touche près, la touche esquive, qui utilisée à bon escient vous permettra de vous sortir de situations délicates. On va toujours retrouver ce côté si limité au Gameplay, un Gameplay lourd qui va si bien à la licence et qui renforce une nouvelle fois votre sentiment d’impuissance. Un zombie ça passe, deux zombies aussi, trois avec la bonne arme, mais au-dessus, vous allez vite vous faire déborder et c’est ce qui se passerait dans la vraie vie, Capcom marque encore des points !Resident Evil 3 Remake

On va également retrouver ce même inventaire archaïque et extrêmement handicapant. Une nouvelle fois, ce n’est pas une bonne chose au contraire, car c’est voulu pour rendre non seulement le jeu réaliste, mais aussi de mettre les joueurs un peu plus en difficulté et on adore ! Il faudra donc une nouvelle fois gérer stratégiquement son inventaire et ne pas hésiter à faire des allez-retours à votre caisse de stockage.Resident Evil 3 Remake

Elle sera d’ailleurs votre meilleure amie dans Resident Evil 3 Remake, car elle vous permettra de stocker les objets que vous n’avez pas besoin actuellement ou encore de faire des réserves de soins, de munitions, d’armes, etc. Nous vous conseillons d’utiliser sans modération cette merveille, qui vous sauvera, à défaut de trouver suffisamment de sacoches augmentant de 2 places votre inventaire.

Resident Evil 3 Remake

Une durée de vie acceptable, à condition d’aimer revenir à des endroits préalablement visités

Resident Evil 3 Remake possède une durée de vie assez courte, car il faut compter entre 6 et 8 heures pour terminer l’histoire, selon comment vous vous en sortez et la difficulté choisie. Cette durée peut-être renforcée, si vous prenez le temps de récupérer toutes les armes des personnages, les sacoches, les statuettes et si vous visitez tous les lieux du jeu.

Des allez-retours, attendez-vous à en faire beaucoup et parfois avec un autre personnage. De plus, ne soyez pas étonné de “visiter” un lieu que vous semblez connaître, car nous vous rappelons que Resident Evil 3 Remake se passe quasiment en parallèle de Resident Evil 2 Remake, il n’est donc pas impossible de croiser des lieux ou des personnages déjà vus (rappelons qu’il y a 24 heures de décalage entre les deux opus). Des énigmes sont également à résoudre, pour obtenir des récompenses comme des améliorations d’armes, des munitions, des soins, des armes, etc.

Nous avons apprécié visiter Raccoon City vu par d’autres personnages, visitant d’autres lieux et rencontrant d’autres personnages. Grâce à cet opus, on peut en savoir plus sur Umbrella et sur le virus T, ainsi, nous vous recommandons de lire tout ce que vous pouvez trouver. Cela pourrait même vous aider à résoudre quelques énigmes.

Accomplissez les défis et remportez des récompenses :

Dans Resident Evil 3 Remake des nombreux défis sont à remporter et parfois ceux-ci restent mystérieux jusqu’au jour où vous arrivez à faire le défi par pur hasard. Un défi accompli permettra de gagner des récompenses, qu’il est possible de contempler dans la partie bonus du jeu.

Accomplissez tous les défis si vous voulez remporter toutes les récompenses de Resident Evil 3 Remake, prenez garde, car certains seront vraiment difficiles à réaliser. Cette partie défi permet de renforcer encore un peu la durée de vie du jeu, ce qui n’est pas un mal.

Surtout que chaque récompense est intéressante et unique, vous aurez parfois débloqué des concepts-arts inédits et d’autres fois des modèles de personnages, de créatures, que vous pouvez admirer sous toutes les coutures ! Il sera ainsi possible de les pivoter, de zoomer, pour profiter des moindres détails, à l’instar d’une véritable figurine physique, un bonheur pour les puristes. Sachez également qu’une fois le jeu terminé, vous allez débloquer automatiquement le mode Boutique qui vous permet d’acheter différents objets pour booster votre personnage ou encore des armes et un modèle pour Jill. Oh ! Et plus vous aurez accompli de défis, plus vous aurez d’argent à dépenser, pour débloquer les meilleurs récompenses !

Et le multijoueur de Resident Evil 3 Remake dans tout ça ?

Si la partie solo de Resident Evil 3 Remake est une réussite, ce n’est pas forcément le cas de la partie multijoueur qui est un peu plus décevante. Vous pouvez au choix incarner le Mastermind, une personne qui a emprisonné plusieurs survivants dans une pièce, ou ces survivants justement.

Le but du Mastermind est donc de permettre de donner la chance aux survivants de s’évader, seulement vous êtes libre de leur mettre des bâtons dans les roues. Ce que vous ferez et peut-être si bien que les survivants ne passeront jamais vos pièges, vous assurant la victoire. Trop de pouvoir est donné au Mastermind et donc un rééquilibrage est à revoir sur la partie multijoueur.

Côté survivants, vous l’aurez deviné, il est extrêmement difficile de s’échapper des pièges du Mastermind qui a toutes les cartes en main. Ce mode multijoueur est donc vraiment décevant et très frustrant pour les survivants, qui vont vraiment éprouver des difficultés à s’échapper des griffes du Mastermind. De plus, il n’apporte rien à Resident Evil 3 Remake, car c’est un mode séparé, il n’y a donc aucun intérêt à y jouer, si ce n’est pour tenter de s’amuser entre amis.

Points Forts :

  • Un remake d’une excellente qualité graphique et sonore.
  • La modélisation de chaque ennemi est bluffante.
  • Un bestiaire varié.
  • Le réalisme et le charisme des personnages.
  • Jouer Jill Valentine ou Carlos Oliveira.
  • Les courses poursuites angoissantes contre le Némésis !
  • Selon le personnage, l’inventaire évolue en conséquence.
  • Une durée de vie satisfaisante entre 8 à 10h, pouvant être accrue en récoltant tout et en réalisant les défis.
  • Les défis, donnant de belles récompenses, presque tangibles !

Points Faibles :

  • Les allez-retours peuvent frustrer les moins téméraires.
  • Une durée de vie assez courte.
  • Le mode multijoueur décevant n’apportant rien à l’histoire.
  • On peut se perdre si on ne possède pas un bon sens d’orientation, malgré la carte complète.

Aperçu
Graphismes
90 %
Durée de Vie
40 %
Gameplay
70 %
Histoire
70 %
Bande-son
85 %
Bonjour, je suis Monky, rédacteur bénévole depuis 2016 et rédacteur en chef sur Actu Geek Gaming. Le jeu vidéo fait pleinement partie de ma vie, et je pousse toujours plus loin cette passion en commençant la voie du stream sur Twitch et YouTube ainsi qu'à écrire des news et des tests ! Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais tout petit, grâce à mon père qui a un jour ramené une "console" à la maison : une PS1 ! J'ai commencé avec la première console de Sony ainsi qu'avec les GameBoy de l'époque ! Je n'ai jamais lâché les jeux vidéo et je suis aussi devenu un collectionneur et un rétro gamer, je possède ainsi beaucoup de consoles et de jeux ! Désormais, je joue principalement sur PS4, PC, Nintendo Switch et 2DS !

On te laisse la parole :