Un nouveau trailer histoire de Mortal Kombat XI est disponible !

Un nouveau trailer histoire de Mortal Kombat XI vient juste de sortir, diffusé par Warner Bros. Interactive et NetherRealm Studios ! Dans ce nouveau trailer, on découvre une intrigue tout à fait originale qui sera basée sur les voyages dans le temps, une première dans l’univers de Mortal Kombat ! Découvrez ce nouveau trailer histoire de Mortal Kombat XI tout à fait épique, que l’on va s’empresser d’analyser dans cet article !

Kronika, au centre de l’intrigue de ce trailer histoire de Mortal Kombat XI !

Mortal Kombat X se terminait assez mal pour certains personnages, comme Raiden qui est passé du côté obscur ou encore des kombattants qui sont morts, puis ressuscités. De manière générale, Mortal Kombat IX et Mortal Kombat X n’auguraient alors rien de bon pour la suite de l’histoire de Mortal Kombat ! En effet, après la défaite du Dieu Ancien Maléfique : ShinnokRaiden bouleversa la chronologie en renversant l’équilibre que souhaitait Kronika pour les Royaumes. Ainsi, pour réparer les erreurs de Raiden, elle décida de remonter le temps afin de reprendre l’histoire depuis son point de départ et restaurer la fragile stabilité des Royaumes.

D’anciens et de nouveaux kombattants dans différentes périodes seront présents dans Mortal Kombat XI !

Durant toute l’histoire de Mortal Kombat XI les joueurs vont être amenés à visiter différentes périodes de l’univers de Mortal Kombat qui vont en plus s’entrechoquer ! Se faisant, une énorme variété d’anciens et de nouveaux personnages vont être jouables, que ce soit dans le futur ou dans le passé, voire les deux en même temps (dans le trailer histoire de Mortal Kombat XI on constate qu’un Johnny Cage du passé s’adresse à un Johnny Cage du futur présent et on les différencie avec une facilité déconcertante !). Nous allons connaître des situations que nous n’aurions jamais cru possibles dans un Mortal Kombat comme l’alliance de kombattants pourtant ennemis pour vaincre les armées de l’Outremonde et contrer la menace d’une crise temporelle ! On comprend alors mieux pourquoi Shao Khan devait faire son retour dans Mortal Kombat XI étant donné qu’il était censé être mort ! Le trailer histoire de Mortal Kombat XI en profite pour dévoiler de nouveaux personnages :

  • Cassie Cage, commandante d’une unité d’élite des Forces Spéciales et fille du duo emblématique incarné par Sonya Blade et Johnny Cage, utilise ses techniques de kombat mortelles pour vaincre ses adversaires. Implacable et déterminée, elle est prête à tout pour égaler un jour la légende de ses parents.
  • Jacqui Briggs, kombattante experte en arts martiaux et kickboxing, suit les traces de son père, Jax Briggs, en tant que membre des Forces Spéciales. Qu’importent les risques, elle considère la protection du royaume Terre et de sa famille comme son devoir.
  • Erron Black est un hors-la-loi en quête de frissons et accro à l’adrénaline que lui procure l’accomplissement de ses propres desseins. Erron Black est un excellent tireur, vendant ses services au plus offrant et toujours vêtu d’un costume typique de l’ouest de l’Outremonde.

Cassie Cage, Jacqui Briggs et Erron Black viennent rejoindre les kombattants jouables de Mortal Kombat XI, aux côtés de Scorpion, Raiden, Sub-Zero, Sonya Blade, Skarlet, Baraka, Geras, Kano, D’Vorah, Kabal, Jade et Johnny Cage. Selon la rédaction, il est possible que si NetherRealm Studios s’engage sur les voyages dans le temps, nous aurions accès à tous les kombattants qui ont pu faire partie d’un Mortal Kombat ! Si c’est le cas, le casting de Mortal Kombat XI pourtant déjà très complet  va rapidement s’étoffer ! Nous avions prédit au moins 25 kombattants, pour le moment on en compte au moins 23 grâce à ce nouveau trailer de Mortal Kombat XI  !

Mortal Kombat XI sera disponible à partir du 23 avril 2019 sur PlayStation 4Xbox OneNintendo Switch et PC. Enfin, n’oubliez pas de précommander le jeu pour obtenir le personnage jouable Shao Khan, sachant que chaque précommande donne accès à la bêta de Mortal Kombat XI qui se déroulera du 28 au 31 mars 2019.

On te laisse la parole :