Ca y est, c’est officiel! Google se lance dans le streaming de jeux vidéo avec un nouveau service appelé… Stadia.

Stadia, qu’est ce que c’est ?

La GDC (Game Developers Conference) qui a commencé depuis le lundi 18 mars 2019 , a été l’occasion pour Google d’annoncer officiellement son service de jeux vidéos en streaming: Stadia. Ce service va permettre de diffuser en streaming des jeux en 4K HDR et 60 images par seconde, avec son Surround si on bénéficie d’une connexion à 25 Mbps. Et peut être même un support 8k avec 120 FPS plus tard.
Mais avec quelle machine cela pourrait-il fonctionner? Et bien aucune n’est vraiment obligatoire, car il suffira seulement d’un Chromecast, ou d’avoir simplement un ordinateur avec Chrome.

Sur quoi, comment, et quand cela va-t-il marcher?

Le service Stadia pourra être compatible avec les smartphones, les télévisions connectées et même les tablettes. Pour ce qui est de la compatibilité avec les produits Apple, les Mac pourront sans doute fonctionner via Chrome aussi, cependant pour l’Iphone et l’Ipad, une application sera sans doute obligatoire. Mais pour le moment, Google n’a encore rien dit à ce propos.

Côté gameplay, n’importe quelle manette avec connexion USB pourra fonctionner, mais Google en a profité durant la conférence pour présenter sa manette, son propre contrôleur, qui pourra se connecter via une connexion Wi-Fi, dans le but de réduire au mieux la latence.

manette Stadia

Mais que serait un service de jeux vidéos en streaming sans jeux vidéo? Et bien parmi les partenaires de Google, nous savons qu’il y a Ubisoft, id Software, Crystal Dynamics, Q-Games et Tequila Works. Ce qui promet pour le moment une bibliothèque relativement remplie pour son lancement prévu dans le courant de l’année 2019, sans plus de précisions.

Au niveau des performances, l’ordinateur « virtuel » qui se trouvera à l’autre bout de la connexion sera un PC ayant un processeur X86 cadencé à 2,7 Ghz, et doté de 16 Go de RAM. Sa puce aura une puissance de 10,7 teraflops (contre 6 pour la Xbox One et 4,2 pour la PS4 Pro)

Google lance aussi son propre studio de jeux, qui s’appellera sobrement Stadia Games. Et celui-ci aura à sa tête Jade Raymond, rien que ça. Si ce prénom ne vous dit rien, c’est pourtant à cette ancienne employée d’Ubisoft que l’on doit le premier Assassin’s creed.
Pour le moment, aucune précision concernant le modèle économique de ce service n’a été divulguée.
Stadia sera disponible dans le courant de l’année, aux Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni et en Europe.

On te laisse la parole :