En octobre 2018, Andrzej Sapkowski, l’auteur de The Witcher réclamait plus d’argent à CD Projekt Red. En effet, il trouvait que le studio lui devait bien ça suite à l’énorme succès de la licence. Cependant, l’écrivain avait fait l’erreur de céder les droits d’auteur pour une bouché de pain (moins de 10 000€). À l’époque, Andrzej Sapkowski pensait que les jeux The Witcher n’allaient pas se vendre. Il a donc demandé une somme d’argent forfaitaire à la place de recevoir un pourcentage sur les ventes. Aujourd’hui, il semblerait que CD Projekt RED et Andrzej Sapkowski auraient conclu une entente à l’amiable.

À l’amiable pour faire taire Sapkowski ?

CD Projekt RED avait déjà confié à l’époque qu’il voulait trouver un accord avec l’auteur polonais afin de ne pas trop entacher la licence avec ce genre de polémique. Cependant, Sapkowski réclamait plus de 16 millions de dollars, une somme qui ne tenait pas la route d’après le studio. La requête de l’écrivain avait donc été rejetée.

D’après un média polonais, Puls Biznesu, le studio CD Porjekt RED se serait mis d’accord avec le papa des livres The Witcher. En effet, une compensation va être versée à Sapkowski pour le travail et la créativité dont il a fait preuve durant la rédaction des ouvrages sur lesquelles les jeux ont été basés. Aucun montant n’a été dévoilée, mais il semblerait que ça convienne aux deux partis. De plus, on imagine que CD Projekt RED préfère garder un bon contact avec l’écrivain polonais pour les partenariats futurs qu’ils pourraient faire.

Sachant qu’une série The Witcher va bientôt voir le jour sur la plateforme Netflix, CD Projekt RED ne risque pas d’enterrer Geralt de Riv dans un avenir proche. La somme d’argent qui sera versée à Sapkowski empêchera les mauvaises langues de se dénouer et devrait laisser l’image du studio intacte.

On te laisse la parole :