TEST Pac-Man World Re-Pac : la mise à jour de la boule jaune

banière-header-pub-nvpn

De retour sur nos nouvelles consoles, Pac-Man World Re-Pac fait réapparaître la mascotte de Bandai Namco sur nos écrans. Véritable révolution pour la licence à la sortie en 1999, notre héros évolue pour la première fois en 3D. Une vingtaine d’années plus tard, ce remake de l’ancien titre paru sur PlayStation, vaut-il le coup de faire ressortir les fantômes du placard ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test réalisé sur PlayStation 5.

Test Pac-Man World Re-Pac sur PS5

pac man world re-pac toc-man

À l’époque, les histoires étaient bien plus simples

Pour ceux n’ayant jamais joué au volet sorti sur la première console de Sony, ne vous attendez pas à une histoire compliquée.  Comme beaucoup de jeux de plates-formes et d’aventure qui ont vu le jour dans les années 90, notre héros va devoir venir en aide aux gens qu’il aime. En effet, le diabolique Toc-Man a enlevé toute la famille de Pac-Man, qui plus est le jour de son 20e anniversaire ! Le héros débarque à sa fête surprise et voit que tout a été saccagé. Il décide donc de partir sur l’île des fantômes pour libérer les membres de sa famille et au passage écraser quelques vilains. Disons que ça a le mérite de rendre Pac-Man World Re-Pac accessible à tout public.

pac-man world re-pac pooka
Tu es libre petit

À partir du moment où la vidéo d’introduction scénaristique est finie, le test de Pac-Man World Re-Pac peut enfin réellement commencer ! Une fois le pied mis à terre sur l’île fantôme, Pac-Man va devoir parcourir les différentes parties de l’île et finir les 3 à 4 stages disponibles par région. Chaque niveau contient des fruits qui permettent de débloquer des portes, un labyrinthe comme le jeu d’origine, des pièces pour la machine à sous qui peut faire gagner des vies en fin de niveau et des lettres pour écrire le nom Pac-Man. D’ailleurs si le nom du héros est finalisé, il donne accès à un bonus où il est possible de gagner des vies et des points supplémentaires. Après avoir terminé les niveaux, un boss se dressera sur la route de notre héros pour empêcher l’avancée du sauvetage de la famille kidnappée.

Juste pour info voilà le nom des mondes ainsi que le nom du boss qui y réside :

  • Zone du bateau pirate – Furinavire
  • Zone de l’espace – Roi Galaxian
  • Zone des Ruines – Anubis Rex
  • Zone de la maison des loisirs – Trophée de Clown (pas vraiment un boss)
  • Zone de l’usine – Gardien Chromatique
  • Zone de la villa du boss – Toc-Man

They see me rollin’

Afin de combattre tout ce beau monde, notre petite boule jaune détient certaines compétences. Un jeu de plates-formes n’en serait pas un sans saut, évidemment. La particularité de ceux de Pac-Man est qu’il peut rester quelques secondes en l’air après avoir fait son saut (un peu comme Yoshi) et s’il le désire peut retomber comme un boulet de canon pour écraser ses ennemis. Le héros ne possède pas de double saut, ce qui peut, par force de l’habitude, vous menez à la mort.

Pac-Man détient également la capacité de faire une charge tout en se mettant en boule, un peu à la manière de Sonic. Pratique pour détruire des objets, certains ennemis ou alors pour grimper des pentes bien trop raides.  Citons également d’autres facultés qui permettent de tuer nos ennemis comme la possibilité de lancer des pac-billes (les fameuses petites billes jaunes qui sont présentes depuis la sortie sur borne d’arcade), de se transformer en boule d’acier et en tête géante ou encore de réaliser une grosse explosion grâce à une bille spéciale qu’il peut récupérer en chemin.

Les attaques sont très classiques et risquent d’ennuyer certain, mais c’est bien réalisé. Toutes les compétences sont requises pour avancer, ce qui évite le problème de répétition. D’ailleurs, pour vaincre les boss, il faudra utiliser des attaques bien précises pour chacun et rester très mobile pour esquiver leurs coups.

En parlant de boss, ceux-ci sont tous bien différents et ça donne envie de les découvrir. Par exemple, pour vaincre l’un d’eux Pac-Man doit gagner une course de voiture. D’autres surprises attendent la petite boule jaune tout au long de l’aventure, ce qui rend le jeu assez dynamique. On notera tout de même que le jeu est très court et à la fin on ressent un goût de trop peu. En effet, il faut compter entre 5 et 6h pour sauver toute la petite famille sphérique. Nous n’avons éprouvé aucune difficulté à finir l’histoire durant le test de Pac-Man World Re-Pac, même les joueurs occasionnels trouveront ça facile. Cependant, Bandai Namco a quand même ajouté un mode encore plus facile qui permet à Pac-Man de rester davantage en l’air. En réalité, ce mode donne à Pac-Man quasiment la faculté de voler, c’est marrant d’essayer par curiosité.

pac-man world labyrinthe
Les fantômes sont loin on a le temps

Une fois le jeu terminé, vous pouvez toujours faire les labyrinthes disponibles. Au total, 36 « défis » sont à débloquer. De plus, en battant le dernier boss vous allez avoir accès à une borne d’arcade sur laquelle vous pouvez jouer, seul ou à deux, au tout premier titre Pac-Man qui a vu le jour.

Un gros lifting pour Pac-Man

En ce qui concerne son remake, on doit bien avouer qu’il n’est pas aussi beau que les remakes récents comme celui de Crash Team Racing ou encore celui de Spyro. Néanmoins, Bandai Namco a quand même fait un travail honorable visuellement et ça ne gâche pas son arrivée sur consoles nouvelle génération. Dans l’ensemble, le jeu possède plus de détails que ça soit au niveau des couleurs ou des cinématiques. La fluidité étant bien au point c’est agréable de parcourir les niveaux de fond en comble.

Pendant ce test de Pac-Man World Re-Pac, la bande-son ne nous a pas marqués. Les musiques sont très bien adaptées au thème du monde que l’on est en train de parcourir, mais aucun morceau ne vous restera en tête. On apprécie le petit côté nostalgique des sons, mais par moment, ils deviennent un peu trop répétitifs.

Pour conclure, Pac-Man World Re-Pac ne restera pas dans les mémoires mais vous passerez quand même un bon moment manette en main. Il est peut-être sage d’attendre quelque temps avant de l’acheter pour ne pas payer prix plein car le jeu ne possède que 5 à 6h de durée de vie. Bandai Namco a fait un travail correct sur les graphismes et sur le gameplay afin de propulser la boule jaune dans le monde des nouvelles consoles. Le titre est disponible depuis 26 août 2022 sur PlayStation 4/5, Xbox One et X/S, Nintendo Switch et PC. 

Points forts

  • Sympa à découvrir
  • Boss variés
  • Coloré

Points faibles

  • Trop court
  • Musique répétitive
  • Trop facile

banière-instant-gaming-header
Graphismes
75 %
Durée de vie
40 %
Gameplay
80 %
Histoire
55 %
Bande-son
50 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Atyllo
Atyllohttps://actugeekgaming.com/
Salut à toi lecteur, Atyllo enchanté ! Ancien joueur de Megadrive, je me consacre maintenant à plusieurs jeux en ligne sauf les meuporg (même si j'ai joué à WoW pendant de longues années) ¯\_(ツ)_/¯

Articles Récents

387 Suiveurs
Suivre
TEST Pac-Man World Re-Pac : la mise à jour de la boule jauneDe retour sur nos nouvelles consoles, Pac-Man World Re-Pac fait réapparaître la mascotte de Bandai Namco sur nos écrans. Véritable révolution pour la licence à la sortie en 1999, notre héros évolue pour la première fois en 3D. Une vingtaine d’années plus tard, ce...