Trine 4 : The Nightmare Prince nouveau multijoueur et compétences en vidéo !

C’est toujours un moment triste, lorsque nous arrivons à la fin d’une licence de jeux vidéo, en jouant à son dernier opus. Pourtant, même si Trine 4 : The Nightmare Prince sera le dernier jeu de la licence Trine, nous avons vraiment hâte de mettre la main dessus, pour continuer les aventures de nos trois héros : Pontius, Amadeus et Zoya ! Une nouvelle vidéo a été diffusée, dévoilant le multijoueur de Trine 4, une des plus grandes forces de la licence. Néanmoins, ce mode multijoueur nous réserve une surprise ! La vidéo en profite aussi pour montrer de nouvelles compétences et une édition particulière de la licence Trine.

Jouer à 3 maximum c’est terminé, dans Trine 4 The Nightmare Prince, vous pouvez jouer jusqu’à 4 joueurs !

Voici une chose à laquelle on ne s’attendait pas ! En effet, la plupart des jeux nous propose de jouer en multijoueur jusqu’à 4 joueurs, à la différence de la licence Trine, qui proposait jusque là de jouer jusqu’à 3 joueurs maximum. Pourtant, comme nous pouvons le voir dans le trailer, on peut compter 4 personnages à l’écran et donc 4 joueurs qui peuvent jouer en même temps. Fait intriguant, puisque normalement on ne peut jouer qu’à 3 maximum aux Trine, il faut croire que Trine 4 : The Nighmare Prince fera exception à la règle, pour le plus grand bonheur des fans.

De plus, avec ce nouveau mode multijoueur dévoilé, nous voyons également que Frozenbyte en a profité pour ajouter et intégrer de nouvelles compétences, comme nous en avions parlé dans cet article. Il faudra alors jongler entre celles-ci et entre les personnages, pour résoudre les nombreuses énigmes et puzzles, qui semblent être présents dans Trine 4 : The Nightmare Prince, avec le retour de la 2.5D !

Trine 4 : The Nightmare Prince clôturera la licence avec ce 4ème et dernier opus, le 8 octobre 2019 sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch. À noter que Trine The Ultimate Collection sortira à la même date, pour offrir aux joueurs les 4 jeux Trine.

On te laisse la parole :