Sorti en 1995 sous le nom de Seiken Densetsu 3 sur Famicom, ce jeu n’a jamais quitté les frontières japonaises. Seuls quelques joueurs sur émulateur ont pu apprécier ce jeu sous sa forme d’origine. Square Enix, bien décidé à le faire renaître tel un phœnix renaissant de ses cendres, le publie dans le monde entier dans une version revisitée. C’est ainsi que nous pouvons vous présenter le test de Trials of Mana.

Test Trials of Mana sur PS4

Sauvez le monde de la destruction

Le monde était plongé dans les ténèbres, la guerre et la destruction faisaient rage. La Déesse Mana arriva et dégaina l’Épée de Mana afin de détruire les huit bénévodons et ainsi les enfermer à tout jamais dans les Pierres mana.

Affaiblie par la reconstruction du monde, la Déesse plongea dans un profond sommeil et se transforma en un arbre géant appelé l’Arbre Mana. La paix durera aussi longtemps que cet arbre sera en bonne santé.

Malheureusement, les ténèbres sont revenues. Des guerres éclatent un peu de partout à travers le monde affaiblissant un peu plus chaque jour L’Arbre Mana qui préserve la paix. Les bénévodons sont sur le point de sortir de leur prison.

Test Trials of Mana
Pierre de Mana

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’avoir joué à Secret of Mana pour comprendre ce qu’il se passe.

Trials of Mana : de multiples histoires

Vous avez le choix entre 6 héros. Chacun dispose de sa propre particularité. Il ne tient qu’à vous de choisir celui qui vous correspond. Vous pouvez également choisir les deux autres personnages qui vous accompagneront dans votre quête personnelle.

  • Duran est un jeune guerrier du royaume de Forséna, il se montre sans pitié face à ses adversaires. Même s’il peut donner l’impression de s’emporter facilement et de chercher la bagarre, il est connu dans tout le pays pour son talent à l’épée.
  • Angela est la fille unique de la reine sérénissime d’Alténa, le royaume enneigé des magiciens. Sa mère lui ayant prêté très peu d’attention lors de sa jeunesse a toujours cherché à se faire remarquer en portant des vêtements voyants ou en jouant des tours aux habitants du château.
  • Kevin est l’héritier du trône de Férolia, fruit de l’union entre le roi des lycanthropes et une humaine ayant disparu. Élevé par son père pour devenir une machine à tuer.
  • Charlotte est la petite-fille du Prêtre de la Lumière de Wendel. En raison de son sang elfique, elle semble bien plus jeune qu’elle ne l’est réellement. Sa personnalité enjouée et motivée fonctionne parfois à son avantage, mais peut aussi lui jouer des tours. De nature curieuse, elle est aussi superstitieuse et facilement effrayée.
  • Hawkeye est né dans la citadelle située dans le désert de Névarre, dans laquelle se trouve une guilde de nobles voleurs. Le maître de celle-ci, Flamekhan, a accueilli Hawkeye dans sa famille et l’a élevé comme son vrai fils, avec ses deux enfants, Eagle et Jessica.
  • Riesz est la jeune princesse du royaume montagneux de Rollanto, et capitaine de la fameuse garde Amazone. Avec sa volonté de fer et son côté terre à terre, certains la trouvent butée.

De multiples objectifs personnels

Chaque héros à son objectif personnel. Il y a donc 6 histoires différentes. Le cheminement reste globalement le même, mais les boss de fin ainsi que certaines cinématiques seront complètement différentes d’un héros à l’autre. Cela offre une grande rejouabilité. Cela sort un peu du cliché du héros entraîné pour sauver le monde du grand méchant.

Il vous faudra environ 25 à 30 heures pour finir une histoire. Multipliez ce chiffre par 6 et vous aurez le nombre total d’heures possibles.

Afin de vous accompagner durant vos heures de jeu à travers ce monde fantaisiste, vous aurez dans vos oreilles, une charmante bande-son entièrement remasterisée. Cependant, pour les plus nostalgiques, vous pourrez bénéficier par le biais du menu option, de la version originale.

Test Trials of Mana
La carte du monde

Les musiques se marient parfaitement avec ce qui se passe à l’écran. Le rythme sera plus rapide lors des boss nous incitant à réfléchir plus vite et à matraquer les touches. Alors que dans les villes, le son est plus calme et reposant, une espèce de plénitude s’installe. Malheureusement, la bande-son tournera assez vite en rond.

En revanche les voix, que ce soit anglais ou japonais laissent à désirer. On sent les acteurs dépassés par ce qu’il se passe. On sent que la voix est bien souvent forcée, cassant le naturel d’une conversation.

Des combats vivants dans Trials of Mana

Les moyens d’aujourd’hui permettent d’avoir des combats plus vivants qu’à l’époque de la Famicom. Square Enix le montre bien avec Trials of Mana.

Vous disposez d’une attaque basique, de la possibilité de faire un combo, d’une attaque puissante que vous pouvez plus ou moins charger, ainsi qu’une attaque dite de classe, sans compter la magie. Vous avez donc un choix très vaste pour attaquer vos adversaires. Malgré cela, les combats contre les monstres communs deviendront vite redondants.

Cependant, l’IA de vos camarades laisse parfois à désirer. Afin de pallier à ce problème, vous pourrez changer de personnage d’une simple pression (L2 ou R2 sur PS4), pour effectuer l’action que vous désirez faire.

La caméra risque de vous faire grogner, surtout lorsqu’elle décide de se mettre dans un angle mort en plein milieu d’un combat contre un boss, coupant toute vue de l’action qui se déroule.

Un univers plus interactif et immersif

Tout comme dans la version originale, vous passerez du jour à la nuit, vous verrez également les jours de la semaine défiler. Vous trouverez alors vos ennemis endormis.

La nuit tombe

Parler au PNJ est également très important. Ces derniers pourront vous faire gagner des compétences d’équipe. Bien entendu, certains vous aideront directement en vous proposant des moyens de locomotion plus ou moins conventionnels. Vous avez également la possibilité de parler à vos alliés et ainsi en apprendre plus sur leurs personnalités ainsi que leurs histoires et objectifs.

Test Trials of Mana
Un des moyens de locomotion

Le pot magique présent dans les auberges vous sera également d’une grande aide : donnez-lui des graines objets pour compléter votre inventaire. À mesure qu’il gagnera en niveau, il vous donnera des objets voire de l’équipement de plus en plus puissant.

Test Trials of Mana
Le pot magique

Une petite quête annexe se déroulant tout le long du jeu s’offrira également à vous. Vous ne pourrez pas passer à côté, mais vous pourrez ne pas la faire. Il s’agit de chercher un petit cactus. Ce dernier vous apportera divers avantages à mesure que vous le trouverez. Il se déplace et visite le monde, à vous donc de chercher dans tous les recoins de la carte.

Bien entendu, comme dans tout RPG se respectant, des coffres seront disséminés à travers le monde. Vous aurez également la possibilité de faire des économies en cherchant de petits points brillants, ou en cassant des jarres pour trouver des objets. Certaines jarres différentes par leurs couleurs pourront vous rapporter des PM, des PV ou remplir votre jauge d’attaque de classe.

Les graphismes, bien que basiques, aideront grandement à l’immersion. Les couleurs sont toujours aussi vives sans être agressives, nous donnant tout d’abord l’impression d’un monde joyeux alors que tout le contraire est entrain de se dérouler. Le contraste de ce que l’on voit et ce que l’on sait est saisissant et permet au joueur de ne pas être oppressé.

Des évolutions personnelles

Le menu d’évolution est simple et instinctif, vous vous y retrouverez très vite. Il y a 5 catégories : force, résistance, intelligence, sagesse, chance. Chaque catégorie débloque des capacités propres à chacun que vous pourrez ensuite équiper. Pour les faire évoluer, vous devrez avoir des points d’évolution. Ces derniers s’obtiennent à chaque changement de niveau.

Test Trials of Mana
Les cinq caractéristiques

De plus, le système de classe est toujours en place. Au niveau 18 et 38, vous aurez l’occasion de faire évoluer vos personnages afin qu’ils acquièrent plus de compétences. Vous aurez le choix entre la lumière ou les ténèbres. Non, vos personnages ne deviendront pas maléfiques. Avec la classe lumière, vos personnages auront accès aux compétences de soutien, alors que la classe ténèbres s’axera plus sur l’offensif.

Toutefois, si vous hésitez à acheter ce jeu, sachez qu’une version démo contenant les deux premières heures du jeu est disponible gratuitement.

Trials of Mana sera disponible dès le 24 avril 2020 sur PC via steam, PS4 et Nintendo Switch.

Points forts

  • Un système de combat abouti
  • Une difficulté croissante
  • Une bande-son modernisée
  • Une bonne rejouabilité
  • Une stratégie est nécessaire face aux boss
  • Un système de classe efficace

Points faibles

  • Un jeu fidèle à l’original
  • Une IA alliée à revoir
  • Une caméra parfois capricieuse
  • Une bande-son qui tourne en rond
  • Un doublage qui peut laisser à désirer
Aperçu
Graphismes
70 %
Durée de vie
90 %
Gameplay
75 %
Histoire
70 %
Bande-son
70 %
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

On te laisse la parole :