Test : Railway Empire Nintendo Switch Edition va bon train

Publié :

Le jeu de gestion Railway Empire vous emmène dans l’histoire de la création des chemins de fer en Amérique au XIXème siècle. Le titre, développé par Gaming Minds Studios et édité par Kalypso Media est initialement sorti en 2018 sur PC, PS4 et Xbox One. Il est désormais disponible depuis le 19 juin 2020 sur Switch. Votre empire ferroviaire tient-il les rails sur la petite console portable de Nintendo ? Voici notre test.

Test de Railway Empire sur Nintendo Switch

Inutile de s’y connaître pour débuter, le jeu regorge d’informations et d’explications passionnantes. Dans le mode Campagne, vous incarnez un investisseur qui a senti le potentiel des chemins de fer. Bien entendu, vous n’êtes pas le seul et vous devrez faire face à la concurrence. Pour cela, il vous faudra développer plusieurs domaines : transport, économie, tourisme, commerce, emploi, etc…

Le premier chapitre est un didacticiel très bien fait. Il apprend la création de voies entre deux villes, la construction de bâtiments essentiels, l’achat de différentes locomotives en fonction des besoins. Il en existe pas moins de 40 différentes !

Une gestion complète et diversifiée

Voie
Si au départ, il ne s’agit que de relier différentes villes, le titre se complexifie au fur et à mesure. D’autres facteurs entre rapidement en jeu comme l’économie du pays, les besoins des communes, les capacités des trains, le stockage de marchandises… Il faut rentabiliser les lignes afin de renflouer les comptes. La création de lignes coûte cher, il faut se méfier des reliefs : les montagnes et rivières vous obligeront à créer des tunnels et des ponts onéreux. De plus, la demande ne cesse d’évoluer alors il faut agrandir les gares, engager du bon personnel, entretenir les trains, créer des affaires pérennes. Chaque ville dispose d’une fiche indiquant ses besoins en ressources, la population et les entreprises présentes.

Un arbre de recherche et développement permet d’améliorer toujours plus les installations. Chaque mois passé, le joueur reçoit des points d’innovation afin de débloquer de nouvelles technologies. Cela concerne aussi bien le matériel que le bien-être des employés. En effet, ceux-ci ne manqueront pas de s’en aller à la concurrence s’ils n’obtiennent pas de droits (Vous la sentez arriver la petite grève des cheminots? On les adore quand même).

Arbre

Ces avancées suivent les dates chronologiques des réelles découvertes historiques. Ainsi, l’histoire débute en 1830 et il vous faudra attendre plusieurs années afin de débloquer les 300 nouveautés. Heureusement que le temps est accéléré pour traverser les cinq ères d’innovations!

Plusieurs modes de jeu pour varier les plaisirs

Modes de jeu
Le mode Campagne est en réalité un tutoriel masqué pour apprendre toutes les ficelles de ce très vaste jeu. Cependant, n’allez pas croire que c’est facile. Assez réaliste, le titre peut vite vous mettre en difficulté si vous ne faites pas les bons choix.

Une fois que vous maîtrisez tous les secrets de Railway Empire, vous pouvez entreprendre le mode Scénarios. Fini la rigolade, les missions vous emmèneront au Mexique et même en Europe. N’oubliez pas d’envoyer vos espions saboter et piquer les idées de vos concurrents. Ne culpabilisez pas, ils le feront aussi…

Les deux autres modes vous permettront de jouer sans pression. Le mode Libre laisse le joueur définir les paramètres de la partie. Donc, il est possible de décider du nombre de concurrents, du capital de départ… Et afin de se détendre complètement, le mode Bac à sable n’impose aucune règle. Tout est possible, sans argent, sans attendre… Construisez juste à votre guise.

Railway Empire présente quelques imperfections

Puisque le jeu se veut réaliste, il faut attendre que les trains acheminent les voyageurs et marchandises avant que l’argent tombe dans la caisse. Malheureusement, il n’y a pas de possibilité d’accélérer le temps. Toutefois, cela laisse le temps d’aller en apprendre plus sur les locomotives puisqu’elles ont toutes une fiche technique passionnante.

Graphiquement, le jeu est un peu limite. Il y beaucoup d’aliasing et de zones floues. En revanche, dans les fameuses fiches, les détails des trains sont bluffants. En général, les couleurs sont douces et on distingue quand même bien la topographie. La bande-son est entraînante sans être envahissante. On sent une belle influence country qui plonge le joueur dans l’ambiance.

Railway Empire
Railway Empire

Un autre léger point négatif réside dans la taille des sous-titres. Effectivement, ceux-ci sont assez réduits et il n’est pas possible d’augmenter la taille de la police, c’est un peu fatigant mais rien de rédhibitoire.

Concernant le gameplay, la prise en main n’est pas tout à fait limpide. Il faut zoomer pour ne pas manquer de précision. De plus, tout n’est pas détaillé dans le didacticiel. On se retrouve à devoir fouiller dans les différents interfaces.

Le portage est réussi

Le contenu est vraiment généreux et s’il s’avère un poil répétitif (sans vouloir dire qu’on tombe dans le train-train…), le jeu de gestion offre de belles heures de divertissement et d’accomplissements. Rien de tel que de voir la région évoluer en fonction de nos installations. Le temps de jeu dépend du joueur, s’il va droit au but ou s’il s’ajoute des objectifs supplémentaires. Il y a tant à faire que c’est difficile à estimer et propre à chacun…

Malgré quelques points négatifs, le portage de Railway Empire sur Nintendo Switch est une vraie réussite. On vous laisse apprécier :

Railway Empire est désormais disponible sur Nintendo Switch, PS4, Xbox One et PC pour 39.99 €.

Points Forts :

  • Des informations historiques passionnantes
  • Une énorme variété de possibilités
  • Bande-son immersive
  • Un jeu de gestion très complet et bien pensé

Points Faibles :

  • Une qualité graphique un peu faible
  • Des phases d’attente parfois longues
  • Une prise en main relativement fastidieuse (mais elle en vaut le coup)
  • Sous-titres trop petits

Résumé

Railway Empire est indéniablement un excellent jeu de gestion. Très complet dans les possibilités proposées, il regorge d'informations historiques et techniques absolument passionnantes. Certes, il y a quelques défauts notables mais ceux-ci n'entachent en rien l'expérience. Le portable sur Switch est une réelle réussite et on apprécie fortement pouvoir étendre notre empire où que l'on soit.
Graphismes
60 %
Durée de vie
90 %
Gameplay
80 %
Histoire
90 %
Bande-son
90 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Gihane
Gihane
Salut les copinous ! J'ai trois passions dans la vie : le Roller Derby, manger et les jeux vidéo. Le jeu qui a le plus marqué mon enfance était The Legend of Zelda : Ocarina of Time sur N64. Puis, j'ai fait l'acquisition d'un PC Gamer, PS2, PS3, PS4, Wii, Xbox 360, Switch, 3DS... Ce que je préfère, ce sont les RPG pour vivre de grandes aventures ! Et un jour, j'ai pris une flèche dans le genou... Ah non, on m'informe dans le casque que ce n'était pas moi !

Recent articles

Test : Railway Empire Nintendo Switch Edition va bon trainRailway Empire est indéniablement un excellent jeu de gestion. Très complet dans les possibilités proposées, il regorge d'informations historiques et techniques absolument passionnantes. Certes, il y a quelques défauts notables mais ceux-ci n'entachent en rien l'expérience. Le portable sur Switch est une réelle réussite et on apprécie fortement pouvoir étendre notre empire où que l'on soit.