Développé par Graceful Decay et édité par Annapurna Interactive, Maquette est un puzzle-game qui risque de vous faire cogiter. Vaut-il le détour ? C’est ce que nous allons découvrir dans notre test.

Test de Maquette sur PS5

L’amour est au centre de l’attention.

Maquette

Vous suivrez la relation qui se passe entre Michael et Kenzie, deux jeunes gens qui se rencontrent par hasard autour d’un café et de fil en aiguille tombent éperdument amoureux après quelques rencontres. Aucune cinématique n’est présente pour imager leur histoire, mais de petites saynètes animées nous dévoilent de petits bouts d’histoire.

Pour les compléter, de petits textes se dévoileront au milieu des paysages lorsque vous regarderez dans la bonne direction, le tout accompagné des dialogues entre les deux tourtereaux. En parlant de ça, les doublages sont vraiment sympathiques et réalistes, les acteurs étant vraiment très convaincants. Les voix sont disponibles uniquement en anglais.



Les deux jeunes gens sont des artistes et ont un univers imaginaire tiré du réel bien à eux. Vous entrerez dans l’intimité de leur cocon onirique à travers divers chapitres, mais également sur l’évolution de leur couple.

Ce jeu risque de vous toucher en plein cœur grâce à son histoire simple, mais efficace qui fait que l’on peut se reconnaître facilement. Comptez également sur des décors très réussis et colorés qui évolueront avec le temps, ainsi qu’à une bande-son qui risque de vous enchanter. Rien n’est de trop, tout est parfaitement bien dosé.

Maquette dispose d’un concept bien exploité !

Pourquoi le jeu se nomme-t-il ainsi ? Parce que l’entièreté des différents casse-têtes se passe dans une maquette à différente échelle. En effet, une version miniature de ce qui vous entoure est mise à votre disposition au centre de la zone de jeu. Tout ce que vous bougerez à l’intérieur de la plateforme centrale sera aussi en mouvement dans votre environnement, et à l’échelle. Par exemple, vous aurez besoin d’une clé qui pourra vous servir à ouvrir une porte, mais bien placée, celle-ci vous servira à traverser un pont effondré. Mettez quelque chose de taille moyenne dans la maquette et elle deviendra immense de votre point de vue. Jouez avec les différentes échelles pour avancer dans votre parcours.

Pour vous aider, les petits textes que vous pourrez observer tout au long de votre aventure vous serviront également de guide afin que vous puissiez savoir si vous allez dans la bonne direction. Ces derniers sont également les pensées de Michael, le personnage que vous incarnez.

Il vous faudra entre 4 et 6 heures pour venir à bout des différentes énigmes, certaines étant loin d’être intuitives. Si vous aimez le challenge, pour platiner le jeu, vous devrez passer les différents chapitres dans un temps limité. Bien que les premiers casse-têtes soient instinctifs et la difficulté progressive, cela pourrait devenir un calvaire. De plus, aucune aide n’est prévue si jamais vous êtes bloqué. Il faudra vous débrouiller. Une petite aide : jouez avec les échelles que vous offre la maquette.

Malgré tout cela, la réflexion que vous devrez avoir change à chaque chapitre, ce qui évite une certaine redondance et donc une lassitude si l’histoire d’amour qui a lieu entre Michael et Kenzie ne vous intéresse pas. De plus, l’ambiance générale, que ce soit graphique ou sonore change à chaque nouvelle section du jeu, toujours pour casser cette routine.

Bien entendu, tout n’est pas parfait, quelques bugs de textures ou des chutes de framerate sont présents, mais cela ne dérange pas spécialement l’avancée du jeu. En revanche, lorsque l’on doit déposer un objet avec précision, la maniabilité n’est pas vraiment au rendez-vous. De plus, bien que ce soit sous-titré en français, il arrive parfois que certains d’entre eux passent à la trappe nous laissant devant une pensée écrite dans la langue de Shakespeare. Pour les non-anglophones qui sont curieux, cela peut être gênant. De plus, quelques fautes d’orthographe mineures sont présentes ce qui risque de donner un peu d’urticaire à certains puristes de notre langue.

Maquette est disponible sur PS4 et PS5 depuis le 2 mars 2021 au prix de 17,99 €. En revanche, le titre est offert pour les abonnés au service PlayStation Plus possédant une PS5 jusqu’au 1er avril 2021.

Points Forts :

  • Un concept parfaitement utilisé.
  • Un univers graphique minimaliste bien ajusté.
  • Une bande-son riche et agréable !
  • Des doubleurs convaincants.
  • Une histoire simple, mais efficace.

Points Faibles :

  • Des sous-titres en français parfois absents…
  • Une maniabilité qui peut laisser à désirer.
  • Des énigmes qui peuvent manquer de logique.
  • Quelques bugs mineurs.

Aperçu
Graphismes
75 %
Durée de vie
60 %
Gameplay
80 %
Histoire
70 %
Bande-son
80 %
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

On te laisse la parole :