Test Crisis Core Final Fantasy VII Reunion : une réunion de qualité ?

banière-header-pub-nvpn

Vous le savez certainement, l’univers de Final Fantasy VII est très vaste. On ne compte plus les titres et autres produits dérivés de la licence principale sortis jusqu’à maintenant. En avril 2020, Square Enix a décidé de remettre au goût du jour cet épisode tant adoré avec Final Fantasy VII Remake. L’un des titres dérivé de cet opus et surtout l’un des plus populaires est Crisis Core sorti sur PSP sorti en 2008. une fois n’est pas coutume, un remaster est enfin disponible, nous permettant de (re)découvrir les épopées de Zack. Que vaut cette cure de jouvence ? C’est ce que nous allons découvrir dans notre test de Crisis Core Final Fantasy VII Reunion

Zack Crisis Core

Zack a ri ?

L’histoire se déroule 7 ans avant les aventures de Cloud. Nous découvrons ainsi l’histoire de Zack Fair, un soldat de deuxième classe, dont le rêve est de devenir une première classe, ainsi que son mentor Angeal. La compagnie Shinra est sur le point de mettre un terme aux agissements du Wutai et de ce fait, asseoir son autorité sur le monde. C’est d’ailleurs à ce moment que la plus puissante des sociétés vit sa plus grande crise. En effet, les meilleurs soldats désertent et les autres démissionnent, dont la figure paternelle de notre héros. 

Pour comprendre la vérité, Zack va devoir mettre son nez dans un projet nommé « projet G », issu des expérimentations de Jenova. Pour lui venir en aide, il pourra compter sur le légendaire Sephiroth, ainsi que les TURKS. Par ailleurs ce premier est dans un premier temps doux comme un agneau qu’on a du mal à l’imaginer en ange de la mort.  

Sephiroth Crisis Core

Globalement le scénario ne change pas par rapport au support d’origine, les vétérans retrouveront donc avec beaucoup d’émotions cette aventure qui a marqué de nombreux esprits. Les nouveaux quant à eux, découvriront avec un bonheur non feint les dessous de la Shinra et les origines de Sephiroth. 

Malheureusement, Crisis Core n’a pas eu le droit à une refonte complète comparer à FF7 Remake. L’histoire reste décousue, remplie de trou et riche en temps mort. Tout cela entraine malheureusement un récit dépassé et vieillot digne des années 2000 auquel il faut s’accrocher pour suivre. Heureusement pour vous, il vous faudra une petite dizaine d’heures en ligne droite pour terminer cette aventure, le double ou le triple si vous souhaitez faire des quêtes annexes redondantes à souhait. 

Crisis Core se renouvelle dans un vieux pot

La chose que l’on ne peut pas reprocher à cet opus c’est sa refonte graphique. Les textures sont lisses mis à part quelques exceptions qui restent légèrement floues et baveuses. Les jeux de lumière ont été refaits entièrement à neuf ce qui sublime des scènes qui sont déjà magnifiques de base. La version sur nouvelle génération n’a clairement plus rien à voir par rapport à celle de la PSP sur le plan graphique. On voit, surtout au niveau des visages que les détails ne sont pas poussés à fond ce qui est bien dommage lorsque l’on compare ce spin-off au remake du jeu principal. 

Scène CGI Crisis Core

En revanche, il y a un détail sur lequel on ne peut pas passer. Comme tous les FF de l’époque, les cinématiques étaient déjà en CGI, ce qui était magnifique et nous arrachait des « ouah » dans tous les sens. On ne sait pas pourquoi, mais les développeurs ont pas ou peut traité ces parties en question. On se retrouve régulièrement et brutalement donc avec des textures immondes avant de revenir sur une bonne qualité. Il en va de même avec les animations, les personnages sont souvent bien rigides tandis que les décors paraissent plus souples, ce qui offre un véritable contraste qui peut être perturbant. 

Durant notre test de Crisis Core, nous avons remarqué que de nombreuses choses n’ont pas été remises au goût du jour. En effet, il y a tout d’abord l’exploration. Tout n’est que couloir, les zones de jeu sont assez restreintes, bien que variées. Tout est balisé, vous perdre est impossible, parfois un couloir vide se présentera à vous et cachera un coffre. Il en va de même pour les quêtes annexes. Les différentes cartes sont recyclées jusqu’à l’indigestion, les zones sont encore plus petites vous offrant parfois qu’un simple couloir. Cependant, ces dernières sont indispensables au renforcement de Zack pour trouver de nouvelles materias, coffre exclusif, etc. 

Crisis Core n’hésite pas à exploiter son atout

Les combats ont été grandement améliorés. À l’époque, nous avions le droit entre un mélange de tours par tour et en temps réel. Pour coller à la génération actuelle et se rapprocher du remake, tout est en direct, que ce soit pour gérer la magie, les esquives et les attaques. Tout cela donne des combats assez survoltés tout en gardant une lisibilité sur l’écran et parfois un peu de résistance pour certains combats. Pour stopper une attaque dévastatrice, une jauge contenant 3 segments apparaîtra au-dessus de votre adversaire. Vous devrez
la vider intégralement en effectuant votre plus beau combo pour parvenir à vos fins.  

Crisis Core
Une attaque dévastatrice est en cours

La roulette, nommée OCN présente sur le support d’origine l’est toujours et est entièrement automatisée. Vous aurez une petite notification qui vous préviendra lorsque vous pourrez lancer une attaque. Cette partie est gérée par les émotions de Zack. Par exemple, si notre héros est content de voir, ou de travailler avec une personne en particulier, alors son portrait aura plus de chance d’apparaître. Vous aurez la possibilité de lancer une puissante attaque, de vous soigner, ou alors de vous buffer de manière temporaire. 

OCN

Hélas, tous ces ajouts entrainent une difficulté bien trop simple en mode normal si vous faites les quêtes annexes. En revanche, pour le mode difficile, ce dernier est bien plus exigeant et tout le potentiel des combats se dévoile. Cependant, une esquive ou une parade manquée, le drame est vite arrivé, ce mode étant bien trop punitif. 

Malgré tout cela, la bande-son reste magnifique. Les musiques ont été entièrement revues tout en gardant le support de base qui a été composé par le célèbre Nobuo Uematsu. Nous ne vous le cachons pas, c’est un réel bonheur pour nos oreilles.

Crisis Core Final Fantasy VII Reunion est disponible depuis le 13 décembre 2022 sur PC, PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 5, Xbox Series X|S et Nintendo Switch.

Points forts

  • Une histoire toujours aussi efficace
  • Une refonte graphique intéressante
  • Un système de combat remis à neuf
  • Un chapitre important pour la suite de FF7 remake

Points faibles

  • Des scènes en CGI moyenne
  • De longs couloirs interminables
  • Trop de missions secondaires répétitives
  • Un mode normal trop simple 

Résumé du test de Crisis Core

Crisis Core Final Fantasy VII Reunion nous offre un remaster intéressant au niveau des combats. Ils sont bien plus nerveux et intéressants que la version d’origine, avec une meilleure lisibilité à l’écran. Les graphismes ont également été revus ce qui donne une belle plastique à ce spin-off. Malheureusement, les scènes en CGI sont tout simplement désastreuses, surtout sur nouvelle génération, ces dernières n’ayant pas été retouchées. Les différents niveaux qui composent les chapitres ne sont que couloir, se perdre est tout simplement impossible. Votre objectif se trouve toujours tout droit, avec parfois quelques virages. Que vous soyez un habitué de ce jeu sorti sur PSP, ou un nouveau venu, la fin reste poignante.

banière-instant-gaming-header
Graphismes
70 %
Durée de vie
60 %
Gameplay
80 %
Histoire
80 %
Bande-son
85 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Amaranth
Amaranth
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

Articles Récents

387 Suiveurs
Suivre
Vous le savez certainement, l'univers de Final Fantasy VII est très vaste. On ne compte plus les titres et autres produits dérivés de la licence principale sortis jusqu'à maintenant. En avril 2020, Square Enix a décidé de remettre au goût du jour cet épisode...Test Crisis Core Final Fantasy VII Reunion : une réunion de qualité ?