Durant ce State of Play, nous avons pu en voir un peu plus concernant ANNO Mutationem, le projet du studio chinois ThinkingStars. Ce titre mélange de manière très habile les univers cyberpunk et pixel art.

ANNO Mutationem n’est pas le jeu de gestion

De par son titre, il peut effectivement facilement être confondu avec le jeu de gestion. En regardant la bande-annonce, vous verrez qu’il n’y a absolument rien en commun.

Ce titre nous propose un univers plongé entre la 2,5D et la 3D, avec des phases d’action et d’exploration. Vous y incarnerez Ann, un soldat parti en mission dans Metropolis, une ville chinoise très futuriste, qu’elle essaiera d’infiltrer au risque de remuer. N’est-ce pas là le but du Cyberpunk ?

Le protagoniste pourra récupérer et crafter diverses armes ou objets. Elle pourra également améliorer ces propres caractéristiques, mais également implanter des puces pour modifier les armes de son choix.

Elle ne sera pas seule. Elle pourra compter sur son amie Ayane pour pirater les terminaux de Metropolis.

ANNO Mutationem sera disponible en décembre 2020 sur PC, PS4.

On te laisse la parole :