Keiichiro Toyama ne vous dit rien ? Si l’on vous dit Silent Hill, Gravity Rush, vous situez un peu plus ? Cet homme est le créateur des deux titres cité précédemment. Il a longtemps travaillé pour Sony avant de quitter le studio en décembre 2020.

Keiichiro Toyama dévoile des concepts Art de son prochain jeu…

Après avoir claqué la porte de Sony, monsieur Toyama a décidé de créer son propre studio qui se nomme Bokeh Game Studio et occupe la place de PDG, mais également de directeur créatif. Suite à une publication d’une vidéo de neuf minutes, il met en avant son projet à venir. Naturellement, lorsque l’on regarde son CV, il est facile de dire que l’on aura affaire à un jeu d’horreur et les concepts Art dévoilés nous donnent froid dans le dos.

“En ce qui concerne notre premier jeu, j’ai plusieurs directions pour mes œuvres. Celui que j’ai pris est assez sombre, loin de mes titres les plus récents. C’est comme si je revenais à mes racines, par exemple vers l’horreur. Mes idées commençaient à aller dans cette direction. C’est vers là que je vais emmener ce premier jeu. Cependant, plutôt que quelque chose de profondément enraciné dans l’horreur, je veux garder une note de divertissement. Tout en gardant les éléments de l’horreur, je veux que le joueur se sente excité lorsqu’il joue au jeu.

Ma vision de l’horreur, c’est la vie quotidienne qui est ébranlée. Plutôt que de montrer des choses effrayantes, cela devrait remettre en question notre position, poser comme un défi le fait que nous vivons en paix. J’aime apporter ce type de pensées dans mes concepts. J’aimerais que ce soit le thème de mon prochain jeu.”

Pour compléter, il ajoute un peu plus loin dans la vidéo :

“Je lis souvent les bandes dessinées comme une forme de divertissement, récemment, vous voyez une tendance pour le type de contenu « Death Game ». Ces œuvres ont tendance à ajouter du divertissement à des mondes quelque peu brutaux. J’apprécie ces ouvrages et je les lis souvent. J’ai naturellement adopté cette approche. Vous avez ces gens ordinaires conduits dans des situations irrationnelles. Ils sont à la pointe sur le plan émotionnel, tout en faisant face à l’action ou au drame. Cela m’a influencé et je pense que cela se verra dans mon prochain match.”

En plus de cela, vous pouvez admirer les concepts Art désignés un peu plus haut dans notre galerie ci-dessous.

Le premier jeu de Bokeh Game Studio et donc de Keiichiro Toyama ne devrait pas voir le jour avant 2023.

On te laisse la parole :