Hogwarts Legacy: Vol, combats avancés et sorts interdits, salle sur demande… Tout ce que nous a appris le nouveau showcase Harry Potter.

banière-header-pub-nvpn

Au lendemain d’une nouvelle dont se seraient bien passés certains fans, Hogwarts Legacy s’est fendu d’une nouvelle présentation de gameplay long d’une trentaine de minutes. Si la première édition sortie un mois plus tôt s’était concentré sur les couloirs de la célèbre école des sorciers et sur une partie de système de combats, changement d’air ici, car cette fois-ci, les développeurs nous ont invités à enfourcher notre balai et notre monture pour découvrir les extérieurs avec un soupçon de hauteur. Mais ça ne s’arrête pas là puisque nous avons eu un nouvel aperçu du système de combat ainsi que de la salle sur demande. Alors que fallait-il retenir de ce showcase numéro 2 ? Les réponses juste en dessous !

Hippogriffe et autres vols en balai

EHogwarts Legacy pré au lard vol hyppogriffet on commence avec un tour du propriétaire à dos de balai donc. Une simple touche permet de faire directement apparaitre notre Nimbus 1er du nom et de prendre directement son envol. Premier point à noter : La jauge de vitesse. Si cette dernière ne bouge pas lorsque l’on vole à ras du sol, elle se vide à vitesse grand V lorsque l’on prend un peu plus de hauteurs.

Une mécanique de gameplay qui a pour but d’inciter les joueurs à ne pas manquer les différents objets et événements sur la terre ferme. Toutefois, pas de panique puisqu’il sera tout de même possible d’améliorer ses balais via des achats dans une boutique spécialisée à Pré-au-Lard. Ces améliorations permettront par exemple d’influer sur la gestion de la jauge de vitesse. De plus, vous aurez également la possibilité de personnaliser votre balai d’un point de vue cosmétique.

Les balais ne seront cependant pas les seules choses vous permettant de fendre les airs puisque cette feature sera aussi permise à dos de montures, tels que les hippogriffes. Si ces derniers sont dénués de jauges de vitesse et donc moins rapide que des balais, sachez néanmoins qu’ils n’ont aucune limite sur les hauteurs explorables.

Cycle saisons, jours/nuits et monde ouvert

Entre divers hameaux, des marécages et autres montagnes, Hogwarts Legacy nous invite à visiter différents biomes qui devraient s’ouvrir aux joueurs assez vite, selon les développeurs. Ces explorations seront notamment l’occasion de rencontrer divers sorciers et autres villageois ainsi que découvrir divers secrets et débloquer des quêtes annexes qui, à terme, permettront de débloquer des améliorations pour notre avatar. Reste à voir maintenant si ces quêtes et autres secrets éviteront le piège de la redondance et sauront se montrer aussi variés qu’on peut l’espérer.

Par ailleurs, un cycle jour nuit sera présent dans le jeu, tout comme un cycle des saisons et le tout se manifestera à l’écran par une variation des décors et de l’ambiance. Attendez-vous ainsi à voir des centaines de boules et des sapins flotter aux 4 coins du château en pleine période hivernale.

Hogwarts Legacy pré au lard vol hyppogriffe neige

Sorts interdits et ancienne magie

On le sait, la vieille magie devrait occuper une place de choix dans l’intrigue, encore un peu vague, de cet opus vidéoludique. Ce dont on pouvait aussi se douter, c’est qu’elle ferait partie intégrante du gameplay. En effet, c’est via une arène située dans la forêt interdite que les développeurs se sont penchés plus en avant sur le système de combat et sur la gestion de cette ancienne magie mais aussi de la magie noire.

Concernant l’ancienne magie, il s’agira de puissants sortilèges que l’on débloquera au fil de l’histoire eHogwarts Legacy combat avada kedavrat contrairement aux sorts de magie noire, qui sont gérés par un cooldown plus ou moins long en fonction des sortilèges, les sorts de magie ancienne sont gérés par une jauge juste au-dessus de la barre de vie, que l’on fait grimper via divers combos et autres enchainement d’attaque et de défense et qui permettra à terme de lancer une attaque dévastatrice sur les adversaires. Toutefois, aucune de ces attaques, si puissantes soient-elles, ne semblent arriver à la cheville de l’Avada Kedavra.

Car oui, la puissance de ce sortilège est telle qu’elle permettra de tuer instantanément les adversaires, quels qu’ils soient. Logique vu la nature du sortilège en question. C’est d’ailleurs à cause de cette puissance que le cooldown sera très lent pour ce sortilège. Cependant, il sera possible de réduire la durée du cooldown grâce à des potions et autres plantes magiques à emporter avant les combats.

Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander.

Venons-en maintenant à l’un des aspects les plus attendus de cette présentation de Hogwarts Legacy et cette dernière concerne l’un des lieux les plus iconiques de Poudlard, à savoir la fameuse salle sur demande. Celle qui faisait sa première apparition dans la cinquième aventure du célèbre garçon qui a survécu et faisait office de salle d’entrainement pour l’armée de Dumbledore servira ici de QG pour notre avatar.

Hogwarts Legacy salle sur demande

Histoire de bien faire honneur en son nom là aussi, il sera possible de moduler et décorer la salle à notre image. En plus de modifier l’ambiance générale, nous pourrons en effet la décorer avec moult objets et items plus ou moins gros, à placer où l’on veut. Ces objets seront à débloquer en les achetant dans une boutique spécialisée. C’est également ici que l’on pourra donner certains attributs à notre avatar, en passant par le métier à tisser. Des attributs tels que des résistances à certaines attaques ou autres poisons. Tous ces attributs seront interchangeables soit dit en passant.

Les animaux fantastiques

Un dernier aspect du côté gestion dans Hogwarts Legacy concerne les bestioles de l’univers. En effet, plusieurs vivariums seront déblocables au fil de l’aventure, tous avec des biomes différents et il sera question là aussi de les aménager selon nos goûts avec divers éléments de décorations out tout simplement de personnalisation afin d’offrir le meilleur confort possible à notre petite troupe de niffleurs, grapecornes et autres vaudelunes. Au cours de nos pérégrinations magiques, nous aurons en effet la possibilité de venir au secours d’animaux en danger et les ramener dans ces vivariums dans le but d’en prendre soin.

Il nous appartiendra alors de les nourrir, de jouer avec eux, notamment grâce à des jouets et autres objets ludiques. Nos interactions avec ces créatures permettront alors d’obtenir diverses choses, telles que  des ingrédients pour nos potions par exemple.

Hogwarts Legacy Vivarium Grapecorne vaudelune

Voilà tout ce qu’on a pu apprendre de nouveau grâce à cette nouvelle présentation de Hogwarts Legacy. De notre côté, nous attendrons une dernière présentation ou au pire la sortie du jeu pour voir ce que vaut l’histoire principale et la qualité du contenu annexe (intérêt des quêtes, etc.) mais nous pouvons dire que ce que nous y avons vu nous met définitivement la Bierraubeurre à la bouche !

Hogwarts Legacy sera disponible le 10 Février prochain sur PC, PS5 et XBOX SERIES, le 4 Avril sur PS4 et XBOX ONE et enfin le 25 Juillet sur Nintendo Switch.

banière-instant-gaming-header

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Maximus
Maximus
Bonjour à tous ! fan du film Gladiator, comme l'indique si subtilement mon pseudo et forte préférence pour les expériences de jeux solos, ma première fois vidéoludique, c'était avec Harry Potter 2 sur GameCube, console chère (surtout ses jeux...) à mon cœur de joueur. Un peu commencé sur le tard par rapport à ma génération, mais depuis je me rattrape autant sur l'actualité que sur les jeux. D'ailleurs je vous laisse, je dois finir Final Fantasy 7...

Articles Récents

387 Suiveurs
Suivre