Cyberpunk 2077 : une enquête sur les coulisses du développement a été montée, CD Projekt Red réagit

Jamais un jeu n’aura fait couler autant d’encre que Cyberpunk 2077 ! Une nouvelle fois, le jeu est passé aux cribles sous la forme d’une vingtaine de témoignages qui ont été recueillis depuis plusieurs mois. Une enquête a même été publiée samedi 16 janvier 2021 par Jason Schreier, CD Projekt Red n’a pas voulu répondre au journaliste de Bloomberg, néanmoins Adam Badowski s’exprime sur Twitter sur certains éléments de cette enquête. Le directeur du studio polonais souhaite mettre un peu plus au clair cette histoire, découvrons ce qu’il a à dire.

Une enquête menée contre CD Projekt Red pour Cyberpunk 2077, le directeur du studio s’exprime :

Revenons un peu en arrière et plus précisément à l’E3 2018, lorsque Cyberpunk 2077 a été officiellement montré, avec la légendaire apparition de Keanu Reeves ! Nous savions que le jeu était en développement depuis 2012, ce qui ne serait finalement pas le cas, le développement aurait finalement commencé en 2016 et en plus la démo montrée à cet E3 2018 serait fausse, d’après Jason Schreier :

La démo était presque entièrement fausse. CD Projekt n’avait pas finalisé et codé les systèmes de jeu, c’est pour cela que de nombreuses fonctionnalités, comme les embuscades en voiture, étaient manquantes dans le jeu final. Les développeurs ont dit qu’ils avaient senti que la démo était une perte de temps de plusieurs mois qui auraient plutôt du être consacrés au jeu.

Des mots forts, qualifiant donc la démo de l’E3 2018 de fausse ! Pour rebondir sur les propos du journaliste, Adam Badowki  publie ceci sur Twitter :

Il est difficile pour une démonstration de jeu dans un salon professionnel de ne pas être un test de vision ou une maquette de démonstration deux ans avant la sortie du jeu, mais cela ne veut pas dire qu’elle est fausse. Comparez la démo avec le jeu. Regardez la scène de Dumdum ou la poursuite en voiture, ou les nombreuses autres choses. Ce que les gens qui lisent votre article ne savent peut-être pas que les jeux ne sont pas développés de manière linéaire et ne commencent à ressembler au produit final que quelques mois avant le lancement. Si
vous regardez cette démo maintenant, c’est différent oui, mais c’est à cela que sert le filigrane “work in progress”. Notre jeu final a l’air et se joue bien mieux que cette démo.

Quant aux fonctionnalités “manquantes”, elles font partie du processus de création. Les fonctionnalités vont et viennent au fur et à mesure que nous voyons si elles fonctionnent ou pas. De plus, les embuscades de voitures existent dans le jeu final presque mot pour mot par rapport à ce que nous avons montré dans la démo.

Et si l’on se penche un peu plus sur notre sortie, la vision que nous avons présentée dans cette démo a évolué en quelque chose qui a obtenu de multiples 9/10 et 10/10s sur PC dans de nombreux points de vente de jeux renommés dans le monde.

Pour ce qui est des consoles ancienne génération, oui, c’est un autre cas, mais nous nous sommes montrés à la hauteur et nous travaillons d’arrache-pied pour éliminer les bugs (sur PC aussi – nous savons que ce n’est pas non plus une version parfaite) et nous sommes fiers de Cyberpunk 2077 en tant que jeu et vision artistique. Tout cela n’est pas ce que je considère comme désastreux.

Vous avez parlé avec 20 personnes, dont certaines sont d’anciens employés, et une seule d’entre elles n’est pas anonyme. Je n’appellerais pas cela “la plupart” des plus de 500 personnes du personnel qui aurait dit ouvertement ce que vous affirmez.

Quelques membres du personnel non polonais ont raconté que des collègues avaient utilisé du polonais devant eux, ce qui était contraire aux règles de l’entreprise. Ils se sont sentis
ostracisés, disaient-ils… leurs collègues disaient-ils de la merde à leur sujet ?

Tout le monde ici parle anglais pendant les réunions, tous les courriels et les annonces de l’entreprise sont en anglais – tout cela est obligatoire. La règle d’or est de passer à l’anglais lorsqu’une personne ne parle pas une langue donnée dans une conversation courante.

Il est cependant assez normal que des Allemands parlant l’allemand, des Polonais parlant le polonais, des Espagnols parlant l’espagnol, etc. (il y a 44 nationalités au studio, vous comprenez) quand il n’y a personne d’autre autour. Nous travaillons dans un environnement multiculturel.

Si la question est de savoir s’il est difficile de s’installer dans un autre pays, parfois dans une autre culture, et d’y travailler et d’y vivre, alors la réponse est oui. Mais c’est universel à toutes les entreprises du monde entier, et nous faisons ce que nous pouvons pour faciliter cette transition.

Sur cela, Jason Schreier a répondu directement sur Twitter à Adam Badowski, tout en insinuant qu’il est étrange que CD Projekt Red réponde maintenant alors que jusque là, le studio n’avait pas accepté ses interviews, avant de s’excuser sur une des questions qu’il avait posées :

Quelques réponses du chef de studio de CD Projekt et du réalisateur de Cyberpunk 2077, Adam Badowski :

(CD Projekt a choisi de ne pas répondre à des questions spécifiques ou de ne pas mettre Badowski à disposition pour une interview pour notre article, il est donc intéressant de voir ces commentaires arriver maintenant)

Je regrette de soulever la question de la langue, car elle a reçu une attention disproportionnée et n’est pas particulièrement importante.

Il convient toutefois de noter ce que Badowski n’aborde pas : le crunch et le calendrier irréaliste. Je serais heureux de l’interviewer à tout moment.

Peut-être aurons-nous plusieurs réponses à ses questions dans les jours et semaines à venir, mais quoi qu’il arrive, le cas Cyberpunk 2077 n’est pas prêt de se terminer…

Cyberpunk 2077 est disponible depuis le 10 décembre 2020 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X | S, Xbox One, PC et Google Stadia. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre test, réalisé sur PC en cliquant sur ce lien.

On te laisse la parole :