Nous vous en parlions un peu plus tôt cette semaine ! Certains investisseurs de CD Projekt Red comptaient envoyer le studio devant le tribunal pour “fausse déclaration afin de tirer des bénéfices financiers” au sujet de Cyberpunk 2077.

CD Projekt Red sera bel et bien devant la justice.

C’est le cabinet d’avocats américain Rosen qui a décidé de prendre les devants et invite également d’autres investisseurs à se joindre à eux par le biais de ce formulaire avant le 22 février 2021. La plainte qui a été déposée est visible en ligne ici même, reproche aussi au studio d’avoir sciemment caché que “Cyberpunk 2077 était virtuellement injouable sur les systèmes Xbox ou PlayStation de la génération actuelle en raison d’un nombre important de bugs“.

Les problèmes ne s’arrêtent pas là ! L’analyste Daniel Ahmad a également mis son nez dans cette affaire et à découvert que le cabinet Rosen n’est qu’un des quatre cabinets ayant l’intention d’envoyer le studio polonais devant la justice !

“Rosen Law n’est que l’un des 4 cabinets d’avocats qui envisagent de déposer une plainte contre CDPR

L’argument étant que la société a induit en erreur les investisseurs de manière trompeuse sur la qualité du jeu sur les consoles de dernière génération, ce qui a conduit à un impact négatif récent, au détriment du public investisseur.”

Selon l’avocat Richard Hoeg, si les autres cabinets suivent la plainte, cela sera une seule et grosse action commune au lieu de plusieurs petites.

“Bien que précis, le nombre de poursuites judiciaires ici ne fait probablement pas de différence importante. Plusieurs entreprises chercheront à certifier une classe affectée tout en se positionnant avec le plaignant principal le plus fort. Il n’y aura probablement qu’une seule action consolidée à la fin de la journée.”

Précisons également que CD Projekt Red avait certifié lors du dernier report à ses investisseurs qu’il n’y avait “aucun problème” avec les versions PS4 et Xbox One du jeu. À l’heure actuelle, Cyberpunk 2077 est toujours retiré du PlayStation Store, et que deux gros patchs correctifs devraient arriver, l’un d’ici la fin de l’année et l’autre en début d’année prochaine.

On te laisse la parole :