Vous avez bien lu, War Party est un petit RTS (Real Time Strategy) bien sympa au temps des dinosaures.. et des hommes. L’association entre Warcave  et Crazy Monkey Studios nous offre donc un jeu de stratégie initialement attendu sur PC, toutefois il est possible de l’acquérir sur PS4. La version Early Access était déjà disponible depuis fin 2018, mais la version finale est toute récente. Voyons ensemble si la bataille contre les dinosaures en vaut la chandelle !

TEST – War Party sur PS4

Warparty

Au temps des premiers hommes..

Avant même d’atteindre le menu principal, War Party tient à vous conter son histoire. Un récit que la rédaction a trouvé originale ! Il y a très longtemps, la puissante civilisation Go’n utilisait magie et technologie pour contrôler le monde et ses occupants à l’aide de pierres aux pouvoirs variés. Ces pierres, en même temps que cette civilisation, finirent par se perdre et ne plus être utilisées. Le chemin de la vie reprend donc son cours ; dinosaures et animaux vivent en harmonie.

Mais voilà, l’apparition des hommes est venue chambouler cet équilibre. L’énergie des ruines fut extraite grâce à des outils ; les hommes cherchèrent alors à étendre toujours plus leur territoire afin de contrôler un maximum de ressources. Votre but est de mener votre peuple à la victoire : il faudra l’agrandir, former les habitants et utiliser les artefacts de vos ancêtres. La victoire se soldera par la défaite de vos adversaires, comme tout bon RTS qui se respecte.

War Party, le Sim City de l’âge de pierre

On ne plaisante qu’à moitié dans notre titre. Il est vrai qu’un RTS implique une part de gestion : une partie habituelle demande certaines actions. Tout d’abord, vous collectez des Villageois. Ces Villageois doivent être formés, et pour cela, rien ne vaut la cueillette de ressources. Vous avez sur la carte des Points de Ravitaillement qui possèdent des éléments importants de votre expansion. Une fois la collecte faite, vos Villageois peuvent construire des bâtiments comme des Fermes, ou bien devenir des Guerriers, des Soigneurs..

Quand votre peuple évolue, plusieurs choix vous sont proposés. Vous pouvez gagner des pourcentages en guérison, en force, c’est à vous de choisir. Il suffit de faire en fonction de la stratégie de votre adversaire ! Néanmoins, les stratégies sont multiples. Vous avez la capacité de construire pas moins de 12 bâtiments différents, et 6 formations pour les Villageois sont présentes. Tout ceci semble la promesse d’un jeu complet.

Attention à la plateforme !

Comme nous le disions plus haut, War Party a de quoi faire passer de bons moments, mais il est malheureusement parasité par un problème de taille : la console. Si vous jouez souvent aux RTS sur PC, vous devez avoir des petites habitudes qui vous font gagner de précieuses secondes. Des raccourcis clavier, la sensibilité de la caméra : le clic de la souris rend chaque action presque instantanée. Sur PS4, c’est une autre paire de manches.

Chaque bouton a son utilité, mais il est facile de se tromper. Pour désigner un groupe de personnes, vous devez déplacer la caméra, appuyer sur une gâchette et les sélectionner avec X. Le problème, c’est qu’il s’agit d’une zone prédéfinie ! L’ergonomie du jeu s’en trouve altérée sévèrement et peut gêner les joueurs, surtout les habitués. Si vous avez l’occasion d’utiliser un clavier et une souris, n’hésitez surtout pas !

Warparty

Le combat, voire la branlée

Il faut savoir que dès le début de War Party, vous aurez sûrement une baisse de régime. Le jeu est lent à se mettre en place, et le didacticiel n’aide pas beaucoup pour les débutants. On vous donne quelques directives, mais pour le reste, dé-brou-illez-vous. Heureusement que les actions demandées se veulent précises sans possibilité d’explorer le Gameplay. En mode Campagne, vous pouvez partir au combat avec la faction qui vous plaira. Et là, c’est le drame.

La première mission se joue à quitte ou double. Il suffit de peu de mauvais choix et c’est la défaite assurée. La première mission bon sang ! Le seul moyen de s’en sortir, c’est d’avoir fait évoluer un peuple au top de son niveau, bâtiments et habitants compris ! Rappelons que la caméra n’aide en rien puisque la sélection de personnages relève de l’exploit. En termes d’I.A, le joueur est clairement désavantagé contre les bots. Si vous êtes novice, acceptez immédiatement d’être frustré et piétiné en peu de temps.

Vos adversaires sont trop bien préparés dès le départ, c’est à la limite de la triche. Quant à votre peuple, c’est le bazar. Même si vous êtes habitué aux RTS, la réalisation des actions prend beaucoup de temps. De plus, l’extrême variété de votre peuple vous oblige à gérer tellement de choses que vous regretteriez presque de ne pas être un poulpe. Fort heureusement, le mode Multijoueur est plus agréable. La rédaction vous prévient tout de même : les défaites vont être nombreuses au début, mais vous vous ferez vite la main !

War Party est disponible depuis le 28 mars 2019 sur PC, Nintendo Switch et PS4.

Aperçu
Graphismes
75 %
Durée de Vie
70 %
Gameplay
55 %
Histoire
70 %
Bande-son
80 %
Fan de littérature et de films d'horreur, je vous transmets ma passion pour les jeux vidéo ;) Peace !

On te laisse la parole :