Preview – Trek To Yumi, une plongée dans la Japon féodal ?

Publié :

Développé par le studio polonais Flying Wild Hog et édité par Devolver Digital, Trek To Yumi est un jeu d’action/aventure dans un Japon féodal en 2,5D. Cette ambiance historique si particulière semble avoir la cote ces derniers temps. Nous avons eu le plaisir de s’essayer au titre le temps de deux petits chapitres. Découvrez nos premières impressions de cette preview.

Trek To Yumi, le code d’honneur des samouraïs

Dans Trek To Yumi vous incarnez Hiroki, un jeune samouraï en formation essayant d’apprendre les valeurs fondamentales du Bushido. Au cours d’un entrainement avec votre sensei Sanjuro, votre village se fait attaquer. Votre sensei vous ordonne de rester au dojo pour qu’il puisse rejoindre les portes de la ville afin de repousser les bandits. Mais faisant fi des instructions de son maître, Hiroki se lance à la poursuite de celui-ci à travers un village en ruine et occupé par de vils envahisseurs. Votre désobéissance ne restent pas sans conséquences. Vous assistez impuissant à la mort de votre mentor et vous héritez du lourd fardeau de défendre le village à l’avenir. Quelques années plus tard, le village se retrouve de nouveau sous la menace d’une attaque. Vous retrouvez Hiroki adulte qui s’engage corps et âmes dans son devoir et promesse.

De prime abord le scénario semble suivre le protocole standard d’une histoire de vengeance classique dans le Japon féodal. Malheureusement les quarante minutes nécessaires pour finir cette preview se sont révélées insuffisantes pour évaluer correctement le scénario. Cependant le lore semble assez dense entre les conversations de PNJ et les collectables disséminés dans les chapitres. Mais là où Trek To Yumi sort son katana du saya c’est dans le style et l’atmosphère. Les scènes décrites intégralement en noir et blanc assorties d’un certain grain retranscrivent à merveille le cinéma d’antan. C’est un véritable hommage aux films d’Akira Kurosawa.

Ca va trancher chérie !

Dans Trek To Yumi, vous parcourez des tableaux dans lequel vous devez occire des ennemis avec votre katana. Pour cela vous avez à votre disposition une attaque rapide, une attaque lourde, un enchainement de deux coups rapide, une esquive, un blocage et une parade. Toutes vos capacités dépendent d’une jauge d’endurance qui se vide plus ou moins vite selon vos actions. Entendez par là que la manière forte ne vous sera pas d’un grand secours, tout comme le blocage abusif. Ces deux approches épuiseront rapidement vos forces et vous rendront très fragiles. Le cœur du gameplay se situe dans la gestion de l’endurance, le timing et le choix des combos à placer à la suite d’une parade.

Cette gestion sera cruciale car elle déterminera votre capacité à conserver votre santé et votre endurance. En effet, lorsque vous achevez un ennemi vous récupérez une partie de votre endurance, mais également de la santé si vous arrivez à réaliser un coup final sur les cibles étourdies.

Mais rassurez vous, vous croiserez de nombreux autels qui vous restaureront la totalité de votre vie et de votre endurance. Ces derniers feront aussi office de point de sauvegarde. Au fur et à mesure de vos pérégrinations et de détours fortuits vous étofferez les capacités de votre personnages avec de nouvelles techniques défensives et offensives. Vous aurez également la possibilité d’augmenter votre santé et votre endurance.

Niveau difficulté le titre nous propose pas moins de quatre paliers. Cependant lors de notre preview nous avons tester que les trois premiers. Et qu’on se le dise nous n’avons éprouvez aucun mal à parcourir les deux premiers chapitres et battre les premiers boss. Nous avons constater qu’une fois les schémas simples d’attaques des ennemis connus, une certaine répétitivité commence à s’installer.

C’est comme au cinéma

Nous le précisions un peu avant, Trek To Yumi brille par sa direction artistique. Le parti pris de penser le jeu comme une œuvre cinématographique d’un ancien temps fonctionne à merveille. L’image en noir et blanc avec ses effets d’ombre et lumière charmants, la mise en scène avec ses plan de caméras envoutants et enfin le grain et le flou rappelant une vieille bande font leur petit effet et rendent l’expérience magique. On regrettera cependant, un manque de soin au niveau de la modélisation, des animations assez rigides dans l’ensemble et quelques petits murs invisible et de légers bugs de collision.

A noter également que le doublage est exclusivement en japonais et celui-ci est d’une grande qualité. La bande-son aussi est très soignée avec ses musiques traditionnelles discrètes sont très agréables. C’est l’immersion assurée dans cette œuvre vidéoludique.

Trek To Yumi est prévu pour le troisième trimestre 2022 sur PC via Steam et GOG, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X|S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

nio_-'
nio_-'
Grand amateur de jeux vidéo depuis mon plus jeune âge, mon côté curieux me pousse à être en recherche constante des petites perles que peuvent nous offrir les studios de développement, grands comme petits. Je suis amateur de jeux d’infiltrations, d’aventure et de RPGs, mais je ne boude pas mon plaisir devant un point-and-click, un MMO, un jeu de gestion, etc… Bref vous l'aurez compris je suis un véritable touche-à-tout du monde vidéoludique. Sauf peut-être les jeux d'horreur qui ne sont pas vraiment ma tasse de thé. Particulièrement sensible au scénario, à la mise en scène, à la DA et à la musique, ce que je recherche avant tout ce sont des sensations, des émotions et des expériences uniques qui resteront gravées dans mon esprit de joueur.

Recent articles