The Last of Us Part 1: Naughty Dog détaille ses ambitions et ses nouveautés

Publié :

Alors que des fuites majeures survenues ce mardi 19 juillet ont mis une fois de plus la communication de Naughty Dog dans l’embarras ( on se souvient du cas tristement célèbre de The Last of Us 2…), Neil Druckmann et ses équipes ont préféré couper l’herbe sous le pied des leakers. Le studio a en effet publié quelques heures après via le Playstation Blog une longue vidéo de gameplay de 10 min agrémentée d’un long article. Le créateur acclamé de la saga y vante les nouveautés apportées par ce TLOU Part 1 ainsi que les motivations d’une telle entreprise. 

 

À l’origine du projet

La première chose que l’on apprend au sujet de TLOU Part 1 nous vient de Neil Druckmann lui-même. Le directeur créatif  revient dès les premières minutes de la vidéo sur le moment où lui et ses équipes ont eu pour ambition de « reconstruire » le premier épisode.

 » Sur The Last of Us part 2, nous travaillions sur les scènes de flashbacks du premier jeu et nous nous demandions ce que donnerait ce dernier sans les contraintes techniques de la PS3. Nous avons donc eu la volonté de le rendre  encore meilleur, en repoussant toutes ces limites techniques »- Neil Druckmann, directeur créatif et co-président Naughty Dog

 

Un bond graphique et artistique évident

La vidéo met ( de nouveau) en lumière les différences majeures entre le remastered PS4 et cette mouture adaptée aux capacités de la PS5

Comme on l’avait précédemment déjà vu, le physique et les expressions des personnages ont été complètement retravaillés. Résultat ? Un titre  plus réaliste et une plus forte implication émotionnelle. Et les personnages ne sont pas les seuls éléments du jeu à avoir subi une retouche en profondeur: le titre met en avant des décors plus détaillés et une gestion de la lumière beaucoup plus réaliste.

Joel Ellie Tommy chevaux montagnes
    Un travail qui a demandé une montagne d’efforts.

IA remaniée pour gameplay inchangé ?

Il n’y a pas que sur le plan graphique que le titre a été repensé. En plus d’autres éléments sur lesquels nous allons revenir, l’IA semble avoir fait l’objet de soins tout particuliers. Celle-ci semble héritée du second opus en ce qui concerne les ennemis mais le plus notable concerne les alliés: en effet, ces derniers devraient adopter un comportement bien plus crédible que dans le jeu original notamment dans les situations de dangers imminents.

Par ailleurs et contrairement aux bruits que l’on a pu entendre un peu partout, il semble qu’il n’y ait pas vraiment de nouveautés en termes de gameplay. Là où nous pouvions espérer l’implémentation de mécaniques incluses dans le second épisode, il semble que les équipes de Naughty Dog ont fait l’impasse.  Mais nous ne sommes pas à l’abri des surprises après tout et de plus, l’un des développeurs du jeu insiste sur la nouvelle gestion des dégâts ( avec des éléments de décors se détruisant sous les balles ) et sur l’impact que cela aura sur la façon de se mouvoir.

Des transitions plus fluides pour une immersion plus poussée

Autre effet dû à la refonte graphique: Une frontière plus que jamais minimisée entre séquences de gameplay et cinématiques.

Cela paraît un détail dit comme ça, mais ça joue indéniablement un rôle majeur dans l’implication émotionnel des joueurs. L’immersion et la qualité cinématographique de The Last of Us furent, à sa sortie, largement plébiscitées et nul doute que cet aspect devrait pousser plus loin encore cette force narrative dont pouvait fièrement se vanter le jeu.

Les nouvelles features de TLOU Part 1

Pour finir, revenons sur les différentes features de cette version PS5. Des nouveautés que vous pouvez retrouver listées ci-dessous:

  • Retours haptiques sur de nombreux éléments du jeu.
  • Gâchettes adaptatives prises en charge avec une variation dans l’intensité en fonction des armes utilisées.
  • Prise en charge de l’audio 3D

En plus de ces nouveautés liées à la Dualsense, d’autres features seront de la partie.

  • Un mode photo complet.
  • Plus de 60 options d’accessibilités incluant entres autres de l’audio-description.
  • Un mode permadeath, qui comme son nom l’indique rend toute mort définitive.
  • Un mode Speedrun, pour les amateurs de jeux chronométrés.
  • De nouveaux skins pour les personnages du jeu.

 

Par ailleurs, on en profitera pour rappeler que les événements du DLC Left Behind, sorti en 2014 sera directement inclus dans la narration du jeu, ainsi que le prouve les nouvelles images. Reste maintenant à savoir comment les événements seront intégrés dans la narration de ce remake.

Rendez-vous dès le 2 Septembre prochain, date de sortie du jeu en exclusivité sur PS5 pour avoir la réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent articles