Développé par Supermassive Games et édité par Bandai Namco Entertainment Europe, The Dark Pictures Anthology: Little Hope est un jeu narratif d’horreur appartenant à la série des The Dark Pictures Anthology. Nous allons voir dans ce test ce qu’il vaut.

Test de The Dark Pictures Anthology: Little Hope sur PC

Une histoire prenante, mais inégale…

L’histoire nous place avec un groupe d’étudiants et leur professeur, qui, suite à l’accident de leur bus, se retrouvent dans la ville de Little Hope à la recherche de leur chauffeur. Ils vont vite se rendre compte que quelque chose ne va pas dans cette ville en y découvrant les mystères de son passé. L’histoire avance, avec des éléments d’épouvante et d’horreur qui peuvent en surprendre plus d’un et bien que l’écriture soit de qualité, on ne peut s’empêcher de trouver certains dialogues et séquences en dessous, voire inutiles. Pour une durée de vie de seulement 4 à 5 heures, ces moments se remarquent malheureusement trop.

La mise en scène est très bonne et les personnages ont chacun une personnalité et un caractère différent. Le système de choix ne change pas souvent beaucoup à l’histoire et parfois même certains dialogues sont identiques, quel que soit le choix que vous faites. Les différentes fins proposent des variations en fonction de ce que vous direz, mais elles peuvent en décevoir plus d’un sur leur dénouement et l’impact de vos choix tout au long du jeu.

Un gameplay qui manque d’impact ?

Le gameplay reste, sur la forme, assez classique pour ce genre de jeu. Vous enchaînerez des phases d’exploration où vous pourrez trouver des objets à collecter, et des cinématiques où vous aurez parfois des choix à faire.

Ce gameplay fait le travail, mais on aurait aimé avoir plus de possibilités lors des phases de marche qui sont assez présentes. Il vous faudra dans ces séquences explorer l’environnement où vous vous situez en extérieur comme en intérieur. Vous pourrez alors partir à la recherche d’objets à trouver et récupérer, ou simplement aller vers l’objectif. Parmi ces objets, il y a des secrets, des informations, mais aussi des prémonitions : des flashs qui vous montrent un événement qui va peut-être se produire, à vous d’essayer de l’éviter. Il y a donc un intérêt à explorer, cependant ces phases sont un peu trop longues et nombreuses pour ne pas se lasser, surtout dans des environnements où les déplacements sont limités.

Du côté des choix, ils influent tous sur vos relations avec les autres personnages ainsi que sur votre personnalité. Seulement, l’impact de ces relations n’est que très peu visible et les événements principaux ne sont réglés que par un ou quelques choix proposés avant. C’est donc là le point négatif du jeu, prendre des décisions sans en voir l’effet immédiat ou encore d’autres qui n’auront simplement aucun impact par la suite. Cela peut être très frustrant et décevant, malgré un scénario de qualité dans lequel on finit par se sentir plus spectateur qu’acteur.

Des séquences de QTE sont placées tout au long du jeu, que ce soit dans des cinématiques ou alors dans des phases d’explorations. Elles sont bien réalisées n’ont pas une difficulté très élevée et possèdent plusieurs variantes en fonction de la situation. Ces séquences peuvent parfois être très punitives et avoir un impact encore plus grand que vos décisions, ou ne rien changer à la scène. A vous de faire attention à ne pas rater les mauvaises.

Enfin, un mode multijoueur est présent, permettant de jouer à deux en ligne en suivant la même histoire avec deux personnages différents. Il existe aussi un mode “soirée télé” proposant de jouer jusqu’à cinq joueurs en local.

The Dark Pictures Anthology: Little Hope propose une réalisation à la hauteur :

Les environnements sont variés et détaillés, la ville de Little Hope est superbe et prenante. Du côté de la réalisation, il y a peu de chose à redire. Le réalisme des personnages ajoute un effet “film” lors des cinématiques, ce qui est très plaisant. En effet, la modélisation des personnages est très réussie et on peut reconnaître facilement les acteurs. Par exemple, vous pourriez remarquer la présence Will Poulter jouant un des membres du groupe. Ce dernier a notamment joué dans les films The Maze Runner et Black Mirror: Bandersnatch. Aussi, si vous avez déjà joué à The Dark Pictures Anthology: Man of Medan, vous aimerez le retour du personnage de  The Curator, toujours incarné par Pip Torrens, il apparaît à plusieurs moments du jeu pour commenter votre aventure ainsi que vos choix. Ce dernier peut également donner certains conseils, si vous le décidez. Sa présence est un mécanisme qui fonctionne et qui donne un côté récit à l’aventure. Évidemment, les personnages principaux sont mieux réalisés que les autres, mais dans l’ensemble cela reste très bon.

Les décors sont variés et oppressants pour la plupart, ce qui convient parfaitement au jeu. Que vous soyez en extérieur ou en intérieur, vous aurez toujours l’impression que quelque chose va surgir d’un coin ou d’un buisson. On remarque dans ce titre un soin tout particulier apporté aux détails, ce qui permet de renforcer le réalisme de cet univers.

Dans l’ensemble, les graphismes et la réalisation sont de bonne qualité, malgré certains défauts dans des détails ou dans des animations. Néanmoins, cela ne nous empêche pas de nous plonger pleinement dans cette aventure horrifique, pouvant nous donner des frissons et un sentiment de mal-être ! Enfin, la bande-son est immersive, et s’adapte plutôt bien aux différentes séquences et ambiances du jeu. La musique sera toujours présente, soit imperceptible, en fond sonore pour vous accompagner dans vos explorations ou encore se déclencher brutalement pour mieux vous surprendre ! Grâce à cette dernière, l’immersion est renforcée, couplée à une mise en scène déjà soignée.

The Dark Pictures Anthology: Little Hope est sorti le 30 octobre 2020 sur PC, PS4 et Xbox One. Il est disponible sur Steam.

Points Forts:

  • Une mise en scène réussie !
  • La ville de Little Hope.
  • Un gameplay classique, mais fonctionnel.
  • Des graphismes de qualité.
  • La présence d’un mode multijoueur !

Points Faibles:

  • Des choix qui manquent malheureusement d’impact !
  • Certains dialogues ou scènes inutiles, voire vides…
  • Une durée de vie un peu courte (4-5h).
  • Beaucoup de phases de marche et pas assez de phases actives.
Aperçu
Graphismes
80 %
Durée de Vie
50 %
Gameplay
60 %
Histoire
70 %
Bande Son
70 %
Passionné de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec une Dreamcast et une Gameboy. J'ai eu quelques consoles, mais maintenant je suis principalement sur PC. Mon intérêt n'est pas porté sur un type de jeu spécifique, je regarde surtout le thème ou l'histoire. J'ai toujours aimé écrire sur les jeux et la culture geek, mais aussi collectionner les consoles et les jeux rétros et aussi certains jeux par licence.

On te laisse la parole :