TEST – Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, est-ce Bionis ou Mékonis ?

banière-header-pub-nvpn

Une nouvelle licence made in Nintendo a vu le jour en 2010 et plus précisément le 10 juin 2010 au Japon, pour ensuite sortir un an plus tard sur le territoire européen le 19 août 2011 sur Wii, il s’agissait de Xenoblade Chronicles premier du nom. Ce titre  développé par Monolith Soft et édité par Nintendo a eu un grand succès à sa sortie, considéré comme l’un des meilleurs Action-RPG. Le jeu a d’ailleurs eu plusieurs portages à commencer par Xenoblade Chronicles 3D le 2 avril 2015 sur New Nintendo 3DS et New Nintendo 3DS XL, puis une version Wii U a été publiée la même année sur le Nintendo eShop. Enfin, cette année, le 29 mai 2020 sort Xenoblade Chronicles : Definitive Edition sur Nintendo Switch, découvrons dans ce test si ce remaster est à la hauteur de cette saga légendaire et ce qu’elle apporte de plus par rapport à la version d’origine !

Test de Xenoblade Chronicles Definitive Edition sur Nintendo Switch :

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

L’histoire d’origine remaniée avec les technologies d’aujourd’hui :

Tout d’abord rappelons-nous un peu l’histoire de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, tout commence avec l’affrontement de deux titans : Bionis et Mékonis. Le monde à cette époque n’était qu’un océan infini, sans terre ni vie et l’affrontement des deux titans qui dura des siècles donna naissance à la vie. Néanmoins, ce n’était pas sans sacrifice, puisque les titans d’une taille de plusieurs centaines de kilomètres finirent par s’éteindre debout après s’être respectivement porté un coup fatal d’épée, ce qui les figea sur place. Une fois fossilisés les deux titans accueillirent sur leurs corps gigantesques la vie ! En effet, sur le géant de pierre Bionis apparurent les Homz (les humains) et sur le colosse de métal Mékonis, les Mékons : des robots ne voulant que semer le chaos et la destruction.

Cette version manichéenne de l’affrontement entre les titans est fidèlement représentée à travers une magnifique cinématique. On se rend compte de la taille de ces géants et l’on constate aussi que Xenoblade Chronicles : Definitive Edition possède effectivement des graphismes bien plus avancés que la version d’origine sur Wii. Si la direction artistique, les cinématiques, les ennemis, le monde, sont tous identiques à l’opus d’origine, on voit clairement une différence avec les graphismes qui ont bénéficié d’un traitement tout particulier pour bonifier le tout ! C’est propre, c’est lisse, les couleurs ne bavent pas et on ne distingue plus un genre de flou autour des pixels. Clairement, nous ne sommes pas au niveau des graphismes d’aujourd’hui avec Xenoblade Chronicles 2 sur Nintendo Switch, mais tout de même, cela devient un véritable plaisir de découvrir ou de rejouer au premier opus avec de meilleurs graphismes ! C’est indéniable, Xenoblade Chronicles : Definitive Edition en version TV est un régal pour les yeux, on regrettera le passage à la version portable sur la Nintendo Switch qui perd énormément en qualité, les personnages deviennent flous tout comme les décors et les ennemis qui sont bien moins détaillés.

Plus fort encore, cette édition ne souffre  d’absolument aucun problème de fluidité, que l’on avait pu par exemple constater sur des jeux comme Pokémon Épée et Bouclier ou encore The Legend of Zelda : Link’s Awakening. Il n’y a aucune perte de framerate, même en pleine action dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition et ça fait du bien, surtout quand on constate à quel point le monde de Xenoblade Chronicles était vaste, nous avons entre les mains un véritable open-world sans défaut ! Notez qu’il n’y a aucun problème de cet acabit que ce soit sur version portable ou version TV de la Nintendo Switch !

Une bande-son remaniée dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition qui nous transporte toujours autant !

La bande-son du jeu signée Yoko Shinomura avait été saluée à l’époque et cette dernière fait toujours le même effet de nos jours. Pas une seule fois dans le monde de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition vous ne vous sentirez lésé par la bande-son. Vous serez toujours accompagné d’une musique, de bruitages, ce qui rend le jeu très vivant et très poétique. De plus, les musiques changent en fonction de l’heure, c’est-à-dire que si c’est le jour vous avez une musique qui sera différente quand il fera nuit. Même chose pour les combats, une musique se lancera dès le début et celle-ci changera en cas de combat contre des Boss ou encore des ennemis nommés.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Accompagnés de graphismes mis au goût du jour et de cette merveilleuse bande-son, vous vous sentirez totalement immergés dans cette histoire fabuleuse. Si vous n’aviez jamais joué au premier opus, il serait peut-être temps de s’y mettre avec Xenoblade Chronicles : Definitive Edition.

On apprécie également le choix des doublages du jeu, car il est possible de sélectionner le doublage anglais ou japonais. Ce choix n’était d’ailleurs pas disponible au lancement de Xenoblade Chronicles 2 puisque seul le doublage anglais était disponible. Néanmoins, quelques semaines après la sortie du jeu, une mise à jour a permis de choisir le doublage japonais. Vous pourriez être surpris du doublage de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition qu’il soit en version originale ou anglaise, puisque ce dernier est très présent, en cinématique bien sûr, mais aussi entre celles-ci et même lors des combats, ce qui rend une fois encore le jeu très vivant.

Le combat commence, préparez vos arts :

Dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition vous allez retrouver un système de combat différent de ceux que l’on peut connaître. En effet, pour lancer un combat, il faut d’abord sélectionner son adversaire avec la touche L, puis attaquer ce dernier à l’aide de vos arts. Parfois, vous pourrez surprendre vos ennemis, puisque certains ne sont pas hostiles envers vous, ou alors vous aurez pris soin de les prendre par surprise en arrivant dans leur dos. Quand le combat est déclenché, vous n’avez pas à spammer les touches pour attaquer, cela se fait automatiquement. Cependant, pour faire encore plus de dégâts, il faut utiliser les arts de vos personnages et vous pouvez tourner tout autour de votre ennemi, voire fuir si nécessaire.

Un art est finalement une capacité que possèdent vos personnages. Il y en a plusieurs et de plusieurs types, que les héros peuvent apprendre au fur et à mesure de leur combat et de l’avancée dans l’histoire. Pour utiliser un art en combat, rien de plus simple, il suffit de le sélectionner avec les flèches directionnelles, puis d’appuyez sur le bouton A et l’art se lance. Certains arts sont à utiliser dans des situations particulières pour optimiser vos dégâts et parfois il faut utiliser un type d’art puis un autre type d’art juste après pour mettre votre adversaire en difficulté. Par exemple, une attaque de Shulk, le héros de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, est un art qu’il vaut mieux utiliser dans le dos de son adversaire (Lacération dorsale) pour lui faire plus de dégâts.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Vous l’aurez vite compris, la prise en main des combats de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition n’est pas sans peine, néanmoins grâce aux tutoriels en début de partie, les appréhender sera plus facile. Il est d’ailleurs possible de choisir les arts dont vous voulez équiper vos héros ainsi que les améliorer. Pour cela, il faut accumuler les combats, qui vous font gagner certes des objets, de l’expérience, mais surtout des PA nécessaires pour monter de niveau vos arts. Parfois, vous ne pourrez plus monter le niveau d’un art, le jeu vous informera qu’il faudra utiliser un grimoire pour passer un palier afin d’augmenter encore plus l’art en question. Les combats de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition sont très dynamiques et stratégiques, cependant utilisez vos arts avec parcimonie dans certaines situations pour mieux réussir vos combats !

Augmentez le niveau d’entente entre vos personnages dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition :

Il existe un système qui peut évaluer votre niveau de cohésion entre vos personnages. Vous avez tout intérêt à augmenter ce dernier au maximum, car cela vous sera grandement utile dans certaines quêtes, mais également en combat. Durant ces derniers, une jauge de formation située en haut à gauche va se remplir en cas d’effet bonus ou de coup critique, donnant votre niveau de connexion entre les membres de votre équipe. Grâce à celle-ci vous allez pouvoir l’utiliser pour réanimer vos alliés tombés en combat avec la touche B, ce qui utilisera un segment de la jauge, ou mieux, utiliser l’enchaînement quand les trois segments sont remplis pour déclencher une attaque dévastatrice enchaînant les arts de chacun des alliés.

Là où ça devient très intéressant, c’est que vous pouvez choisir la combinaison d’art par personnage et donc lancer un enchaînement : art déséquilibreart chute pour faire tomber votre ennemi ! Très utile contre les Mékons et contre les autres ennemis, il vaut mieux utiliser des arts du même type et donc de la même couleur pour augmenter encore plus les dégâts ! Lorsque votre groupe est complet, composé de 3 personnages, il arrive que parfois un maillon bonus apparaisse, activable avec la touche B, qui permet à nouveau à un personnage d’utiliser un art ! Votre enchaînement n’est donc plus simplement de 3 arts, mais de 4 ! C’est à cet instant qu’il est important d’entretenir la relation entre les personnages, car plus le niveau d’entente est élevé et plus le maillon bonus se déclenche et cela peut se produire jusqu’à 15 fois de suite après l’utilisation du 4ème maillon et donc de pousser votre enchaînement d’arts de 3 à 19 maximum !

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Il existe plusieurs manières pour augmenter le niveau d’entente entre vos personnages. Ce dernier sera automatiquement impacté lors de réalisation de quêtes, mais également en tête-à-tête. Les tête-à-tête peuvent se trouver sur la carte, dans le monde de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition représentés par une icône où deux mains se serrent. Les cadeaux sont aussi une manière d’augmenter le niveau d’entente, il est possible d’offrir un cadeau de la part d’un membre de votre groupe à un autre membre dans le menu Sociogramme. N’oublions pas les combats, où vous pouvez créer des liens d’engagement qui se matérialisent à l’écran avec l’apparition de la touche B. Appuyez au bon moment sur la touche quand le cercle touche cette dernière à l’écran pour féliciter ou soutenir un combattant, ce qui aura pour effet de renforcer votre entente avec ce personnage et remplira aussi la jauge de formation.

Un bestiaire aussi varié que dangereux !

Dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition il existe un nombre incalculable d’espèces de monstres. Tous se rencontrent dans la nature, comme si vous croisiez un PNJ. Certains monstres sont inoffensifs et n’attaquent que s’il se sentent menacés, d’autres peuvent vous attaquer à vue ou au son que vous produisez. Pour reconnaître un type d’ennemi, il suffit d’observer l’icône au-dessus de lui, qui vous informera de son comportement.

Il n’est pas impossible que vous croisiez des monstres bien trop forts pour vous, ce qui est assez logique quand vous apercevez au loin un ennemi de 5 mètres de haut. Néanmoins, l’indicateur vous aidera à distinguer le niveau de danger de vos ennemis par couleur : noir – nul, bleu – faible, brun – moyen, jaune – élevé, rouge – très élevé, car parfois la taille est trompeuse. Attention aux monstres uniques, qui possèdent un nom, plus fort que les autres monstres de leur espèce.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition
Un monstre unique, plus fort que la normale, mais ne représentant pas un danger pour le groupe : couleur noire.

On apprécie grandement la quantité et la diversité des ennemis présents dans les différentes zones de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition et l’on s’amuse à les reconnaître, pour savoir quel type d’ennemi nous allons affronter. Après tout, cela peut complètement définir votre stratégie de combat, il n’est pas honteux d’appâter des ennemis de type grégaire pour les affronter un à un. Par contre, c’est dommage de proposer un bestiaire aussi varié et de ne pas proposer une partie du jeu recensant les ennemis que l’on pourrait lire et relire, pour en apprendre plus sur eux et définir au mieux nos stratégies.

Un groupe, un meneur

Tout au long de l’aventure, vous serez soit seul, soit à deux ou plus. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que vous pouvez seulement inclure maximum 3 personnages dans votre groupe. Le groupe sera celui utilisé pour vos explorations, mais aussi lors des combats. De plus, si vous voulez réaliser tous les tête-à-tête de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, il faudra choisir les personnages liés à un tête-à-tête particulier et posséder une entente suffisante entre ces derniers pour le lancer.

Dans chaque groupe composé, vous pourrez choisir un meneur et ça ne sera pas forcément toujours Shulk, le héros de l’histoire. Il est possible de mettre une autre personne de votre groupe en meneur, ce qui vous amènera à piloter ce dernier lors des explorations et aussi le contrôler en combat. Prenez garde à bien connaître les arts de votre meneur pour éviter la déchéance dans vos affrontements.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Même si le jeu n’impose jamais un meneur particulier, à part quand vous êtes seul dans le groupe, il faudra parfois choisir un meneur désigné pour remplir une quête. Donc, ne soyez pas surpris si dans vos aventures, un personnage refuse de vous confier une quête, c’est qu’il veut s’adresser à quelqu’un en particulier.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Alternez entre l’histoire principale, les quêtes et les échanges dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition !

Vous serez surpris de la quantité de quêtes disponibles dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition qui finalement devient un jeu où l’on finit par mettre de côté un temps l’histoire principale pour réaliser toutes les quêtes du jeu. Ces dernières se récupèrent sur les PNJ disposant d’un point d’exclamation au-dessus de la tête, ou encore lorsque vous voyagerez il est possible de tomber sur une quête surprise ! Une fois la quête récupérée, il faudra la réaliser, nous vous recommandons d’ailleurs de lancer le plus de quêtes possible en même temps, faisant d’une pierre deux coups parfois et éviter des allers-retours inutiles. Plus vous allez réaliser de quêtes et plus il y aura de quêtes disponibles, car vous allez monter la réputation de la zone et plus elle sera élevée, plus de nouvelles quêtes se débloqueront. Vous pouvez jeter un œil au sociogramme des zones du jeu dans le menu éponyme, qui montre le niveau de réputation d’une zone.

Le sociogramme d’une zone sera composé d’une multitude de PNJs distincts : ceux portant un nom. Ces derniers renforcent les liens entre d’autres PNJs nommés du jeu, mais également avec vous. Avec les PNJs nommés, vous pouvez réaliser des échanges, pour parfois obtenir des objets rares, il faut cependant que la valeur de l’objet échangé soit au moins égale ou supérieure à la valeur de l’objet désiré. C’est assez impressionnant de voir à quel point le sociogramme d’une zone est vaste et précis, car vous serez en mesure de déterminer si ce PNJs fait partie de la famille d’un autre et quels sont ses liens avec lui. Le sociogramme est aussi très utile pour localiser un PNJ nommé en apposant un marqueur sur lui. Une immersion qui fait parfois froid dans le dos, tellement c’est crédible et réaliste !

Bien sûr, vous pouvez totalement occulter les quêtes, le système du sociogramme des zones, des PNJs et des échanges pour vous consacrer à l’histoire principale qui va vous émerveiller, vous attrister et vous faire passer par pléthore d’émotions, mais nous ne vous le recommandons pas. Il serait fort dommage de ne pas profiter de cette richesse, qui ne fait que renforcer notre immersion et notre lien avec Xenoblade Chronicles : Definitive Edition et cela ne fait pas de mal de se changer les idées, tout en obtenant de l’expérience supplémentaire et des bonus ! En plus, les échanges permettent d’obtenir des objets, des armes et de l’équipement très intéressants.

Changez l’heure si le besoin s’en fait sentir

Très peu de jeux donnent la main aux joueurs pour changer l’heure en pleine partie et pourtant, c’est possible dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition. Si vous n’en voyez pas l’intérêt, ce sera crucial de changer d’heure pour accomplir plus rapidement des quêtes, avec un certain type d’ennemi à occire de nuit. Si vous êtes en pleine journée, il serait dommage d’attendre de longues minutes la nuit, juste pour réaliser la quête. Vous pouvez donc changer l’heure et faire tomber la nuit, sans temps de chargement.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Cela sera aussi utile juste pour votre propre plaisir, si vous préférez voyager de nuit ou de jour, car les paysages du jeu vont être impactés par le cycle jour/nuit, donnant parfois lieu à des scènes, des paysages voire des cinématiques différentes. Avec Xenoblade Chronicles : Definitive Edition il sera d’ailleurs possible de changer l’heure et l’apparence des héros dans certaines cinématiques, une fois celles-ci visionnées, depuis le menu principal.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Changer l’heure impacte donc le Gameplay du jeu, l’apparition de monstres, mais également l’apparition de certains PNJs, la musique et les bruitages du jeu. De jour vous entendrez des musiques et des sons différents par rapport à la nuit, ce qui rend une fois encore le jeu très vivant, mais aussi très réaliste et crédible. Ce système n’est donc pas un simple gadget, il est finalement très utile.

Les cartes et la téléportation, le guide ultime de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition !

Réalisez les nombreuses quêtes qui assurent une durée de vie colossale, tout en suivant pas à pas l’histoire fantastique de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition ne sera pas de tout repos. Généralement, nous n’aimons pas faire trop d’allers-retours entre un lieu et un autre, juste pour réaliser une quête. Fort heureusement, vous pouvez utiliser les cartes des zones du jeu et surtout la téléportation du jeu pour gagner du temps.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Chaque fois que vous allez découvrir une zone au cours de l’histoire ou lors de vos escapades, des repères vont être découverts et ils vont se marquer définitivement sur vos cartes. Ce sont ces derniers qui vont vous permettre de vous téléporter d’une zone à une autre. Très pratique pour se rendre dans un lieu déjà visité.

Nous vous recommandons d’utiliser sans modération le système de téléportation, qui va vous faire gagner un temps précieux, sans perdre une seule seconde, car la téléportation est quasi immédiate. C’est d’ailleurs un des points positifs de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition l’absence presque totale de temps de chargement, un bienfait de cette version Switch probablement !

Votre équipement, la base de la survie !

Pour obtenir de l’équipement, comme dans tout RPG, cela est possible dans un premier temps à la fin des combats. En effet, vous verrez qu’à chaque monstre abattu, un coffre plus ou moins conséquent apparaîtra. Si le monstre est un ennemi simple, le coffre sera petit, si le monstre est un ennemi unique doté d’un nom, le coffre sera plus grand. Selon le coffre, les récompenses qui s’y trouvent vont être plus ou moins importantes et c’est également dans ces derniers que vous pourrez récupérer de l’équipement.

Comme nous l’avons vu, l’équipement peut également être obtenu grâce aux échanges avec les PNJs nommés. C’est pourquoi il ne faut pas les mettre de côté, car certains PNJs vous réservent bien des surprises. On peut également acheter notre équipement auprès d’un marchand pour nos personnages. Remarquez que dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition chaque pièce d’équipement change l’aspect de votre personnage en plus d’augmenter ses statistiques. Toutefois, il est possible de choisir son apparence grâce à l’équipement d’apparat pour chaque pièce.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition
Shulk est équipé d’un casque, mais pour ne pas l’afficher, on a selectionné l’équipement d’apparat « Ecru » donnant une nouvelle apparence au personnage, sans modifier l’équipement porté !

Plus vous montez de niveaux et plus votre équipement sera intéressant, il est possible d’équiper chaque personnage avec: une arme, un couvre-chef, un haut, des gants, un bas et des chaussures. Chaque pièce apporte des statistiques supplémentaires au personnage choisi, pour le faire progressivement monter en puissance. Pour augmenter encore les statistiques d’un héros, vous pouvez appliquer des gemmes aux équipements possédant au moins une place de gemme. Parfois, les pièces d’équipements possèdent déjà une ou plusieurs gemmes qu’on ne peut pas retirer. Notez que certains équipements ne peuvent être équipés que par certains personnages ou grâce aux compétences (armure moyenne, lourde, etc.). Enfin, il est possible de créer ses propres gemmes grâce aux cristaux que vous pouvez récupérer sur un gisement, afin de créer des gemmes encore plus puissantes !

Choisissez les compétences qui vous conviennent le mieux :

Les compétences de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition sont assez particulières et fonctionnent par groupe de 3 branches. Chaque personnage aura 3 traits de caractère qu’il sera possible de choisir sans limites dans l’histoire. Chaque trait donne des capacités passives voire des avantages.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition

Quand un trait est sélectionné, à force de faire des combats, vous gagnez des PC, des points de compétences, qui servent à faire monter automatiquement le niveau d’accomplissement d’une compétence jusqu’à la détenir. Posséder une compétence est permanent, ce qui ne change pas même si vous changez de trait de caractère, il est donc possible de bénéficier de toutes les compétences une fois débloquées.

Le partage de compétence est également très intéressant, car il permet de donner à un personnage certaines compétences d’un autre. Le mieux est évidemment de lui donner une compétence qu’il ne pourrait pas apprendre lui-même et vous pouvez partager jusqu’à 5 compétences avec un même personnage de votre groupe. Les partages ne sont possibles qu’en utilisant des sociopoints que l’on obtient en montant de niveau ou quand un ennemi unique est vaincu. En revanche, on peut récupérer des sociopoints en annulant un partage de compétence. Encore une fois, l’entente entre vos personnages sera la clé pour pouvoir partager jusqu’à 5 compétences et elles doivent être de la même forme également.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition
Reyn a partagé sa compétence « pro équip. lourd » à Shulk. Le niveau d’entente entre Shulk et Reyn est plus élevè qu’entre Shulk et Sharla, on peut partager plus de compétences avec Reyn qu’avec Sharla.

Xenoblade Chronicles : Definitive Edition collectionnez les tous !

Il existe un système qui référence tout ce que vous trouvez ou accomplissez dans le jeu. Dans le menu, la section objets de collection, sont disponibles les objets, l’encyclopédie, la liste des tête-à-tête ou encore les trophées.

La section objet consigne tous les objets trouvés au cours de votre partie. C’est en fait votre inventaire et il faudra prendre garde à sa limite, car elle n’est pas infinie. C’est là qu’il devient judicieux de vendre des objets ou de l’équipement inutile, pour se faire un peu d’argent et acheter de nouvelles pièces d’équipement chez les marchands. Grâce à cette section, on peut en apprendre plus sur les objets du jeu et au besoin à qui les équiper.

L’encyclopédie, elle, va être très intéressante pour les collectionneurs. Sous la forme d’un livre où nous allons tourner les pages au fil des zones découvertes dans le monde de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition vous allez retrouver des images de la zone, son nom, un pourcentage et un tableau. Vous l’aurez compris, il faut remplir ce tableau pour remplir à 100% la page d’une zone. Pour cela, vous allez retrouver des catégories qu’il faut compléter, correspondant aux types d’objets à retrouver : légumes, fruits, insectes, nature, gadgets, mystères, etc. Lorsqu’une catégorie sera remplie, vous obtiendrez des objets bonus, souvent des gemmes et des récompenses plus grandes encore en cas de page complétée à 100%.

La section tête-à-tête liste tous les tête-à-tête que vous avez effectués et ceux que vous avez découverts, mais pas encore réalisés. Pour lancer un tête-à-tête il faut 2 personnages désignés entretenant un niveau de relation suffisant, puis une vague de nostalgie remplira la cinématique sous forme de questions à choix multiples. Mieux vous y répondrez et plus le tête-à-tête sera réussi, le résultat apparaît d’ailleurs dans cette section. Il est possible de rejouer un tête-à-tête depuis le menu principal, tout en vous donnant la possibilité de changer l’apparence des personnages et l’heure, comme dans certaines cinématiques.

Enfin les trophées, ce sont des listes de tâches à accomplir en jeu, pour gagner de l’expérience supplémentaire. Il existe deux types de trophées, les prouesses qui s’axent autour des combats et les expériences qui se focalisent sur des faits à accomplir : découvertes, sociogrammes, rencontres, relations, résultat d’un tête-à-tête, etc. Certains trophées s’obtiennent sans y prêter attention, se débloquant automatiquement, quand d’autres sont plus subtils et parfois drôles à réaliser. Arriverez-vous à tous les accomplir ?

Points Forts :

  • Une histoire toujours aussi prenante et merveilleuse.
  • Des paysages plus fins.
  • Une édition remastérisée de qualité rehaussant le niveau des graphismes, apportant plus de netteté !
  • Une liberté déconcertante.
  • Une fluidité sans failles, aucune baisse de framerate ou de lags ressentis dans ce test.
  • Un bestiaire varié.
  • Une durée de vie colossale (bien plus de 100h de jeu) !
  • Des personnages encore plus charismatiques grâce à l’ajout d’animations faciales plus expressives.
  • La remasterisation de certaines pistes emblématiques.
  • L’extension ajoutée à cette édition.
  • Un Gameplay remanié, plus fluide.
  • L’ajout de nouveaux équipements et tenues.
  • Une interface plus fine, nette et ergonomique.
  • L’ajout du mode contre-la-montre et du mode expert.
  • La possibilité de revisionner n’importe quelle cinématique en modifiant ses paramètres (météo, heure, apparences des personnages)
  • Un action-RPG plus complet que jamais !
  • Pas de temps de chargement ou presque !
  • Le doublage japonais disponible dès le lancement du jeu.
  • Le petit bonus qui fait plaisir pour les joueurs de Xenoblade Chronicles 2 !

Points Faibles :

  • Le mode portable de la Nintendo Switch, qui perd en qualité générale sur les graphismes du jeu.
  • Un bestiaire consultable aurait été apprécié.
  • Des quêtes parfois sans grand intérêt.
banière-instant-gaming-header

Résumé

Cette version sur Nintendo Switch a été bien travaillée pour donner un coup de jeunesse à Xenoblade Chronicles permettant de rejouer à l'un des meilleurs action-RPG à la fois sur console de salon et console portable avec des graphismes et une interface utilisateur améliorés. Même si les graphismes sont de meilleure qualité sur la configuration console que portable, c'est un pari réussi pour Nintendo qui a su proposer une version complète de Xenoblade Chronicles. On admire encore plus les magnifiques cinématiques et les paysages merveilleux dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition accompagnés de personnages charismatiques et bercés par une bande-son sensationnelle, elle aussi remastérisée. Si l'opus d'origine était déjà un très grand jeu à sa sortie, nul doute que Xenoblade Chronicles : Definitive Edition rehausse un petit peu plus le niveau pour proposer la meilleure expérience de jeu. On apprécie la fluidité sans faille qui règne d'un bout à l'autre du jeu, qu'importe la configuration et la quasi-absence de temps de chargement. Posséder toute l'aventure initiale qui est dotée d'une durée de vie colossale et pouvoir ensuite enchaîner sur l'extension est un véritable plaisir, histoire d'ajouter encore plus d'heures de jeu au compteur. Grâce à Xenoblade Chronicles : Definitive Edition il est possible de récupérer de nouveaux équipements et de nouvelles tenues et pouvoir rejouer les cinématiques en modifiant ses paramètres. Cette version ajoute également un mode expert, pour les joueurs recherchant du challenge et les contre-la-montre pour gagner de nouvelles récompenses. Si vous n'avez jamais joué à Xenoblade Chronicles cette version remastérisée est parfaite pour vous et pour les fans de la saga, un bon moyen de redécouvrir la licence sous un œil neuf et à jour, tout en profitant de nouveaux contenus et défis ! 
Graphismes
85 %
Durée de Vie
95 %
Gameplay
80 %
Histoire
98 %
Bande-son
95 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Kevin Dupeyroux
Kevin Dupeyrouxhttps://www.actugeekgaming.com
Bonjour, je suis Monky, rédacteur bénévole depuis 2016. Le jeu vidéo fait pleinement partie de ma vie, et je pousse toujours plus loin cette passion en commençant la voie du stream sur Twitch et YouTube ainsi qu'à écrire des news et des tests ! Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais tout petit, grâce à mon père qui a un jour ramené une "console" à la maison : une PS1 ! J'ai commencé avec la première console de Sony ainsi qu'avec les GameBoy de l'époque ! Je n'ai jamais lâché les jeux vidéo et je suis aussi devenu un collectionneur et un rétro gamer, je possède ainsi beaucoup de consoles et de jeux ! Désormais, je joue principalement sur PS4, PC, Nintendo Switch et 2DS !

Articles Récents

387 Suiveurs
Suivre
Cette version sur Nintendo Switch a été bien travaillée pour donner un coup de jeunesse à Xenoblade Chronicles permettant de rejouer à l'un des meilleurs action-RPG à la fois sur console de salon et console portable avec des graphismes et une interface utilisateur améliorés. Même si les graphismes sont de meilleure qualité sur la configuration console que portable, c'est un pari réussi pour Nintendo qui a su proposer une version complète de Xenoblade Chronicles. On admire encore plus les magnifiques cinématiques et les paysages merveilleux dans Xenoblade Chronicles : Definitive Edition accompagnés de personnages charismatiques et bercés par une bande-son sensationnelle, elle aussi remastérisée. Si l'opus d'origine était déjà un très grand jeu à sa sortie, nul doute que Xenoblade Chronicles : Definitive Edition rehausse un petit peu plus le niveau pour proposer la meilleure expérience de jeu. On apprécie la fluidité sans faille qui règne d'un bout à l'autre du jeu, qu'importe la configuration et la quasi-absence de temps de chargement. Posséder toute l'aventure initiale qui est dotée d'une durée de vie colossale et pouvoir ensuite enchaîner sur l'extension est un véritable plaisir, histoire d'ajouter encore plus d'heures de jeu au compteur. Grâce à Xenoblade Chronicles : Definitive Edition il est possible de récupérer de nouveaux équipements et de nouvelles tenues et pouvoir rejouer les cinématiques en modifiant ses paramètres. Cette version ajoute également un mode expert, pour les joueurs recherchant du challenge et les contre-la-montre pour gagner de nouvelles récompenses. Si vous n'avez jamais joué à Xenoblade Chronicles cette version remastérisée est parfaite pour vous et pour les fans de la saga, un bon moyen de redécouvrir la licence sous un œil neuf et à jour, tout en profitant de nouveaux contenus et défis ! TEST - Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, est-ce Bionis ou Mékonis ?