TEST – Two Point Hospital : une piqûre de rappel sur consoles

banière-header-pub-nvpn

Two Point Hospital est le digne héritier de Theme Hospital sorti en 1997. Disponible en premier lieu, le 30 août 2018 sur Windows et MacOS, Two Point Hospital fait son grand retour sur nos consoles de salon. Les soins apportés à ce portage sont-ils au rendez-vous ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test.

Test – Two Point Hospital sur PS4

Two vient à Point qui sait attendre

Il aura fallu au studio Red Kite Games, 1 an et 6 mois pour effectuer le portage des versions consoles de Two Point Hospital. Un genre assez peu représenté sur consoles, tout le mérite est pour eux et on peut dire que ce portage a été bichonné, pour que l’expérience PC reste jouissive à la manette.

Comme sur la version PC on vous met au défi de gérer les différents hôpitaux de Two Point County. Dès vos premiers pas dans le monde hospitalier on peut remarquer que la qualité graphique est au beau fixe. Aucun changement n’est à déplorer et le grain cartoonesque du monde de Two Point County est toujours présent. Les petites musiques entraînantes de la bande-son, sont aussi au rendez-vous, pour faire danser nos méninges, on regrettera l’absence de sous-titres français au moment où  les présentateurs radio prennent la parole.

Suite à ça, il ne vous restera plus qu’à enchaîner les différents hôpitaux qui seront mis à votre disposition. Hôpitaux que vous débloquerez les uns à la suite des autres après y avoir obtenu une étoile. La difficulté est progressive et chaque hôpital a son nouveau lot d’astuces pour vous aider à lutter contre l’arrivée de nouvelles maladies et ainsi les gérer au mieux. De petits malus seront aussi là pour vous mettre des bâtons dans les roues comme des séismes ou des températures extrêmes.

Un gameplay tout à fait à la hauteur sur console

Red Kite Games a dû jouer d’ingéniosité pour réussir à remanier au mieux le duo préféré des mordus de jeux de gestion, le clavier/souris. On peut dire que si vous êtes habitués à ce duo, la sensation ne sera pas la même, mais la prise en main est facile et vous pourrez passer outre très rapidement. La souris n’a pas été parfaitement remplacée par les joysticks mais des raccourcis grâce aux touches vous permettront de gérer assez librement et facilement votre hôpital, cette transition a eu l’avantage d’accélérer certaines actions du jeu.

Two Point Hospital
Two Point Hospital

Two Point Hospital tient dans la durée

Le portage sur consoles a eu un gros avantage. Le 1er DLC Bigfoot ainsi que le second Pebberley Island ont été intégrés directement au jeu tandis que sur Steam chaque contenu additionnel est au prix de 8,99 €. Vous avez donc accès au contenu additionnel payant sur PC gratuitement dès le lancement sur consoles, ce qui augmente la durée de vie initiale du titre. Les modes Superbug et Sandbox sont quant à eux attendus pour la fin du mois de mars 2020 dans une mise à jour gratuite. Une durée de vie qui deviendra donc infinie dès la venue du mode Sandbox. Bien évidemment la répétitivité se fait sentir au bout d’un certain moment mais cela ne vous empêchera en aucun cas d’apprécier le jeu à sa juste valeur et d’y revenir plus tard.

Two Point Hospital a eu droit à un très bon portage sur consoles de la part de Red Kite Games. En définitive la gestion contrôlée à la manette est très agréable. Le fait que l’intégralité du contenu additionnel ou presque est disponible gratuitement au lancement est un atout majeur pour ceux qui n’auraient pas pu toucher à la version PC. Un portage qui donne donc un rafraîchissement au genre gestion sur consoles.

Two Point Hospital est disponible depuis le 25 février 2020 sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Points forts :

  • Un portage consoles qui fait rougir la version PC.
  • Le passage du duo clavier/souris vers la manette est une réussite.
  • Son univers cartoonesque.
  • De l’humour à tout les étages.
  • Le genre gestion qui donne un rafraîchissement certain sur consoles.
  • Le contenu additionnel gratuit dès le lancement.

Points faibles :

  • Il n’y a pas de doublage français, uniquement des sous-titres.
  • Une répétitivité qui se fait sentir au bout d’un moment.

banière-instant-gaming-header

Résumé

Le portage effectué par Red Kite Games de Two Point Hospital a tout pour plaire, les graphismes cartoon déjà présents sur la version PC sont toujours là ainsi que la bande-son entraînante. Le fait que les DLC BigFoot et Pebberley Island soient disponibles dès la sortie sur consoles et gratuitement, donne un atout et une durabilité plus longue comparé à la version PC dont les DLC n'étaient pas disponibles au lancement et sont toujours payants. Le vrai tour de force de ce portage reste la maniabilité à la manette qui arrive facilement au niveau de celle sur PC ainsi les plus réticents au monde de la gestion sur consoles pourraient bien se laisser tenter.
Gameplay
90 %
Graphismes
90 %
Bande-son
80 %
Durée de vie
80 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Wolfdoga
Wolfdoga
Moi, c'est Thomas ! Fan de jeux vidéo depuis longtemps, ma première console était la PlayStation One et mon premier jeu : Rayman. The Last Of Us est pour moi le jeu qui m'a le plus marqué émotionnellement. N'oubliez jamais de vous amuser ! Gamer forever !

Articles Récents

387 Suiveurs
Suivre
Le portage effectué par Red Kite Games de Two Point Hospital a tout pour plaire, les graphismes cartoon déjà présents sur la version PC sont toujours là ainsi que la bande-son entraînante. Le fait que les DLC BigFoot et Pebberley Island soient disponibles dès la sortie sur consoles et gratuitement, donne un atout et une durabilité plus longue comparé à la version PC dont les DLC n'étaient pas disponibles au lancement et sont toujours payants. Le vrai tour de force de ce portage reste la maniabilité à la manette qui arrive facilement au niveau de celle sur PC ainsi les plus réticents au monde de la gestion sur consoles pourraient bien se laisser tenter. TEST – Two Point Hospital : une piqûre de rappel sur consoles