Les jeux Pokémon Épée et Bouclier sont sortis il y a quelques mois, à la fin de l’année 2019. En effet, le 15 novembre 2019, sortaient les nouveaux jeux Pokémon uniquement sur Nintendo Switch. Même si le jeu possède de nouveaux Pokémon, une durée de vie colossale (plus de 100 heures pour terminer le jeu à 100%) et une histoire inédite, des joueurs ont été déçus par la quantité de Pokémon dans ces jeux. Alors qu’il existe presque 900 Pokémon, le Pokédex de Pokémon Épée et Bouclier ne contient “que” 400 Pokémon. Cependant Nintendo et Game Freak avaient annoncé que de nouveaux Pokémon viendraient compléter ce Pokédex qui peut sembler étriqué. C’est grâce au Pass d’extension de Pokémon Épée et Bouclier que ces Pokémon vont être rajoutés aux jeux de base dès le 17 juin 2020 avec la première partie du pass : Pokémon Épée et Bouclier : l’île solitaire de l’Armure. Seulement ce pass d’extension ne rajoute pas seulement des Pokémon, mais bien d’autres éléments et nous allons découvrir ce que vaut cette extension dans ce test !

Test de Pokémon Épée et Bouclier : l’île solitaire de l’Armure sur Nintendo Switch :

Un contenu chargé en nouveauté :

Bienvenue à l’île solitaire de l’Armure une nouvelle zone de jeu inédite à vos jeux Pokémon Épée et Bouclier ! Grâce à l’achat du pass d’extension Pokémon Épée et Bouclier, vous aurez accès à cette nouvelle île, qui va enrichir votre carte du jeu. Le pass d’extension sera matérialisé en jeu par un billet de train pour l’île solitaire de l’Armure, à utiliser à la gare de Brasswick. Une fois utilisé, vous serez automatiquement amené sur cette île et vous pourrez faire des allers-retours sur le continent grâce aux systèmes de déplacement rapide du jeu, sans utiliser la gare.

La première chose que l’on constate en arrivant, ce sont les merveilleux environnements qui vous attendent ! Au revoir les villes industrielles et bonjour aux plages de sable fin et aux diverses mers ! De plus, vous aurez accès à de nouvelles zones comme des grottes, des plaines, une forêt, etc. De nouveaux paysages sont donc à découvrir et tous seront bien évidemment habités par de nouveaux Pokémon, que vous pourrez aller rencontrer. On pense notamment à l’énorme Wailord qui nage dans la mer et que l’on distingue parfaitement au loin, rejoignez-le en vélo sur la mer et tentez de le défier !

Après quelques minutes de jeu, vous allez pouvoir récupérer une carte élégance qui permet de débloquer de nouveaux vêtements dans toutes les boutiques de Galar ainsi que de nouvelles coupes de cheveux. Il est temps de refaire sa garde-robe et une beauté avec tous ces ajouts pour personnaliser votre personnage. Vous récupérez également une tenue du dojo dans lequel l’aventure commencera. À côté du dojo, se trouve une femme, qui peut vous permettre de modifier l’apparence de votre vélo et de votre tenue avec deux personnalisations inédites.

Parlons maintenant des nouveaux Pokémon intégrés dans Pokémon Épée et Bouclier : l’île solitaire de l’Armure ! Contre toute attente, alors que nous pensions avoir un Pokédex mis à jour, c’est un nouveau Pokédex qui s’ajoute dans votre menu Pokédex. En effet, vous posséderez donc 2 Pokédex un pour Galar et un pour l’île solitaire de l’Armure. Un choix intriguant, surtout quand on voit que certains Pokémon sont en double ! Ainsi, sur les 211 Pokémon attendus, seulement 103 sont inédits à Pokémon Épée et Bouclier. Enfin, seul Wushours et son évolution Shifours sont inédits, on retrouve les autres dans d’autres versions.

Explorez les paysages de Pokémon Épée et Bouclier : l’île solitaire de l’Armure seul ou accompagné !

L’histoire principale de cette première partie de l’extension est prenante et change de l’ambiance du titre. On rencontre Mustar, ancien maître de Tarak,  qui souhaite nous entraîner à son dojo dans le but de récupérer un Wushours afin de le faire évoluer en Shifours. Ce dernier peut évoluer de deux façons différentes, selon la voie que vous allez choisir (ténèbres ou eau). Comptez environ 3 heures pour arriver au bout de l’histoire en étant minimum niveau 70. Cependant, la durée de vie de cette extension est augmentée grâce aux activités à réaliser sur l’île.

En effet, vous pouvez parler à une personne qui a égaré ces Taupiqueurs d’Alola. Lorsque vous aurez récupéré le premier, il vous demandera si vous voulez récupérer ses autres Pokémon. Accrochez-vous si vous dites oui, car c’est pas moins de 150 Taupiqueurs d’Alola à trouver dans les zones de l’île, ce qui augmente la durée de vie de cette extension à une dizaine d’heures ! À chaque palier franchi, l’homme vous donnera un Pokémon que vous ne pouvez pas avoir autrement dans les jeux. Il y a tout de même un intérêt à réaliser cette mission fastidieuse, car récupérer 151 Taupiqueurs d’Alola ne sera pas aisé, puisqu’ils se cachent dans le sol, laissant apparaître le sommet de leur tête et 3 petits cheveux.

D’autres PNJ sont à trouver, vous rencontrerez ainsi le Trou Dad et même la Trou Mama les parents des Trou Brothers. Le premier vous permettra de déterrer des Watts contre des Armurium que vous pouvez récupérer ici et là ou encore auprès de Trou Mama qui vous en offre à chaque rencontre. D’autres PNJ vous montrent de nouveau Pokémon ou vous vendent des Noigrumes pour 100 Watts et une PNJ vous demandera 8 Branches de Galanoa pour faire un bracelet qui se révélera fort utile. La femme de Mustar : Apia vous permettra aussi d’améliorer le dojo (coiffeur, Infotisma, distributeur de boissons, nourriture, etc.) contre des Watts. Il est également possible de profiter du Nigomix 3000 permettant de créer un nouvel objet contre 4 autres déjà existants, avec le retour des NoigrumesFargas es-tu là ?

Pokémon Épée et Bouclier : l'île solitaire de l'Armure

Il est également possible de faire Gigamaxer de nouveaux Pokémon, la liste est donnée en jeu, en réalisant une Maxi Soupe à faire boire à votre Pokémon. Néanmoins, l’élaboration de cette soupe sera laborieuse, car il est difficile de trouver son ingrédient principal : les Maxi Champis. Pour augmenter vos chances d’en trouver dans les grottes ou dans la forêt de l’île, nous vous recommandons de faire des Raids Dynamax, car cela aurait un impact positif sur la pousse des Maxi Champis ! On appréciera le retour de CarapuceBulbizarre et leurs évolutions, qui peuvent d’ailleurs se Gigamaxer dans leur forme finale.

La grande nouveauté qu’apporte ce DLC est sans aucun doute la possibilité de se faire suivre par son Pokémon de tête dans l’équipe ! Un principe repris de Pokémon Let’s GO Evoli et Pikachu, mais plus limité, car vous ne pouvez rien faire avec votre Pokémon si ce n’est lui parler. Une animation avec un point d’exclamation sur sa tête va apparaître pour ensuite vous faire entendre son cri. On ne peut donc pas voler, chevaucher ou nager avec son Pokémon dans Pokémon Épée et Bouclier : l’île solitaire de l’Armure.

Points Forts :

  • Une nouvelle zone de jeu ouverte donnant accès à de nouveaux environnements peuplés de Pokémon (mention spéciale à Wailord) !
  • La liberté d’exploration de l’île solitaire de l’Armure.
  • Une histoire principale rythmée et intéressante.
  • De nombreux ajouts : personnalisation, Gigamax, Nigomix 3000, Pokémon, compagnon, etc.
  • Le nouveau Pokémon Wushours et son évolution, réussis.
  • Le retour des Noigrumes.
  • Une durée de vie raisonnable seulement si l’on fait tout : histoire, quêtes, chasse aux Pokémon (entre 10 et 15 heures de jeu).
  • Vivement la deuxième partie du pass extension !

Points Faibles :

  • Une histoire un peu courte, on reste sur notre faim…
  • La quête des Taupiqueurs Alola peut en décourager plus d’un !
  • Deux Pokédex, pourquoi ?
  • Finalement moins de nouveaux Pokémon que ce que l’on croyait.
Aperçu
Graphismes
75 %
Durée de Vie
50 %
Gameplay
65 %
Histoire
70 %
Bande-son
70 %
Bonjour, je suis Monky, rédacteur bénévole depuis 2016 et rédacteur en chef sur Actu Geek Gaming. Le jeu vidéo fait pleinement partie de ma vie, et je pousse toujours plus loin cette passion en commençant la voie du stream sur Twitch et YouTube ainsi qu'à écrire des news et des tests ! Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais tout petit, grâce à mon père qui a un jour ramené une "console" à la maison : une PS1 ! J'ai commencé avec la première console de Sony ainsi qu'avec les GameBoy de l'époque ! Je n'ai jamais lâché les jeux vidéo et je suis aussi devenu un collectionneur et un rétro gamer, je possède ainsi beaucoup de consoles et de jeux ! Désormais, je joue principalement sur PS4, PC, Nintendo Switch et 2DS !

On te laisse la parole :