Disponible sur PS4, PC et Xbox One, Far Cry New Dawn arrive sur nos écrans à peine un an après la sortie de Far Cry 5. Créé par Ubisoft, ce FPS dans un univers post apocalyptique promet de bonnes heures de jeu, mais aussi quelques petits coups de gueule. C’est donc dans cette ambiance chaleureuse qu’ActuGeekGaming vous présente son test sur Far Cry New Dawn.

L’histoire de Far Cry New Dawn

ATTENTION SPOIL ! Si vous n’avez pas joué à Far Cry 5 et que vous ne voulez pas vous faire spoiler la fin de Far Cry 5, nous vous recommandons de ne pas lire ce paragraphe de notre test de Far Cry New Dawn ! Vous êtes prévenus.

[+ Montrer]

Far Cry New Dawn se passe 17 ans plus tard au même endroit. Vous incarnez le capitaine (homme ou femme au choix) d’un groupe dont l’objectif est d’aider les humains à rebâtir une civilisation. Vous êtes appelé par une petite communauté se trouvant à « Prosperity » anciennement nommé Hope County. Votre voyage prend rapidement une tournure désastreuse. Votre train se fait attaquer par le groupe qui domine la région, qui n’est bien évidemment pas dans votre camp. Vous êtes la seule personne à avoir survécu sur toute votre équipe. Vous devrez vous battre contre les Jumelles et leurs hordes de Ravageurs afin de faire évoluer Prosperity.

Dans Far Cry New Dawn, rien ne se perd, tout se transforme !

Si vous trouvez que la carte a des airs de déjà vu, vous n’êtes pas fou. Far Cry New Dawn se passe bel et bien au même endroit que le cinquième épisode. Seule une petite partie au sud-ouest de la carte ne peut pas être explorée en raison des radiations. Il est vrai qu’Ubisoft aime recycler ses cartes sur cette franchise, comme cela avait été le cas avec Far Cry 4 et Far Cry Primal

Far Cry New Dawn
La roue des armes disponible

De plus, qui dit explosion nucléaire, dit pas de commerce. Pour diversifier votre arsenal, plusieurs solutions s’offrent à vous : rechercher des matériaux pour les concevoir vous-même, le scotch sera votre meilleur ami. Des ressources plus ou moins rares se cachent un peu partout. La deuxième solution est de prendre les armes sur les cadavres de vos ennemis. Ou alors des marchands itinérants se baladent de temps en temps, il y a donc possibilité de faire du troc afin d’obtenir ce que vous cherchez. Dans ce cas, les peaux de bête sont la meilleure monnaie. Une nouvelle arme vient compléter votre arsenal : le lance-scies. Sa portée est moyenne, mais les projectiles rebondissent trois fois, il est donc possible d’avoir plusieurs adversaires en même temps.

Le combat au corps-à-corps est également disponible, mais fortement déconseillé. Les coups sont approximatifs avec la précision d’un enfant de huit ans. Tant que vous le pouvez, évitez cette expérience. 

Post-apocalyptique oui, mais pas désertique

La nature reprend déjà ses droits donnant de magnifiques paysages très fleuris et riche en couleurs. Malgré toutes ces couleurs assez criardes, le tout donne un rendu très joli, en plus d’une belle qualité graphique. La bande-son est aussi d’excellente qualité puisque si vous mettez un casque ou que vous êtes équipés d’un home cinéma, vous pourrez entendre les animaux sauvages écraser l’herbe derrière vous. Mais sans équipement, le son reste quand même agréable à écouter.

Far Cry New Dawn
Des couleurs assez criardes pour un avant-poste

Comme toute situation Post apocalyptique, l’objectif numéro un est de survivre. Vous devrez affronter des ennemis appelés « Ravageurs« . Piller les campements les plus petits pour affaiblir les plus grandes bases. Lorsque vous capturez un avant-poste, vous aurez le choix entre le garder et en faire un point de déplacement rapide. Ou alors vous pourrez le piller complètement et l’abandonner ce qui aura pour effet de faire revenir les ennemis sur place immédiatement. Il sera alors possible de reprendre cet avant-poste et de le piller à nouveau et obtenir plus d’éthanol, ce précieux liquide qui vous sera fort utile pour développer Prosperity. Mais attention ! Lorsque les Ravageurs reviennent à l’endroit perdus, ils deviennent plus puissants, plus nombreux avec plus d’alarmes. Les ennemis sont dirigés par « Les jumelles » grandes méchantes sans charisme particulier et complètement insipide.

À mesure que la communauté grandira, il vous sera alors possible de débloquer l’hélicoptère qui vous transportera sur la carte, mais également à l’extérieur à travers l’Amérique. De petites quêtes annexes seront alors débloquées et vous pourrez explorer de nouveaux horizons sur une petite zone.

far cry new dawn
Évolution de Prosperity

L’IA contaminée par les radiations ?

Il faut dire que le terme des « Ravageurs » pour décrire les ennemis est parfaitement adapté. En effet, beaucoup de choses nous laissent croire par leur comportement qu’ils ont subi un peu trop de radiation, et sont devenus ravagés. Leur intelligence est limitée et à part rouler sur les routes, ou manger des chiens, ils ne font pas grand-chose de leurs journées. Hormis taper sur tout ce qui bouge ou sur quelqu’un qui ne porte pas de cuir rose.

far cry new dawn
Les ravageurs

Les alliés aussi ont leur limite intellectuelle. En plein gun-fight, ils ne sont pas capables de se toucher, alors qu’ils sont à 10 mètres l’un de l’autre, pouvant donner des situations assez frustrantes. Ou alors ils deviennent pacifistes et décident de se mettre devant votre ligne de mire lorsque vous essayez d’abattre un ennemi. Certains deviennent même suicidaires en sautant du véhicule en marche. Libre à vous de les soigner ou non.

far cry new dawn
Une alliée qui vient à votre secours au début du jeu

Les PNJ ne sont pas en reste non plus. Parfois, il faudra en chercher un pour déclencher une quête ou avoir des informations supplémentaires au sujet d’un point précis, mais il sera sans doute parti se promener et sera introuvable. Il ne vous restera qu’à lancer une exploration via vos alliés, ou le chercher vous-même si vous préférez les aventures en solo, voire redémarrer simplement le jeu pour le trouver.

Point fort

  • Les graphismes sont magnifiques
  • Tuer les ennemis n’est plus votre premier objectif
  • Le développement de la base est très utile
  • Les expéditions sont les bienvenues
  • Le choix de refaire les bases ou non
  • Avec un casque, la bande-son est encore plus immersive

Point faible

  • Les personnages insipides
  • L’IA a perdu tout signe d’intelligence
  • Le combat au corps-à-corps est horrible 
Aperçu
Graphismes
85 %
Durée de vie
70 %
Gameplay
65 %
Histoire
60 %
Bande-son
90 %
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

On te laisse la parole :