Final Fantasy VII Remake a été annoncé en 2015. Sorti à l’origine en 1997 par Square, ce jeu a marqué toute une génération de joueur par son histoire, mais également son Gameplay inédit pour l’époque. Ce fut également un des premiers jeux à contenir plusieurs CD. Ce titre emblématique a connu une refonte complète opérée par Square Enix. Il est temps de voir à travers notre test si ce petit coup de jeune est approuvé.

Test Final Fantasy VII Remake sur PS4

Sauvez la planète

Vous incarnez Cloud, un mercenaire, ancien SOLDAT, engagé par un groupe écoterroriste nommé Avalanche. L’objectif de ce groupe est de faire stopper les réacteurs Mako que détient la Shinra, pour la bonne raison que la Mako est l’énergie vitale de la planète.

Rapidement, notre héros se retrouve face à une de ses amies d’enfance Tifa, qui a encore besoin de ses services. Rapidement, pour des raisons logistiques et personnelles, Cloud se retrouve entraîné dans de nouvelles missions au cours desquelles la Shinra dévoilera son véritable visage, qui est loin d’être beau.

Test Final Fantasy VII Remake
Tifa

Pour ceux qui ont déjà joué à la version sur PlayStation 1, vous pouvez voir que la trame scénaristique est conforme à l’original, ce qui nous soulage beaucoup. Il est vrai que même s’il s’agit d’un Remake, nous ne savons jamais à quelle sauce le jeu a été assaisonné.

Contrairement à l’exemplaire original, le jeu a bien plus de profondeur. Il est possible d’interagir avec les PNJ, mais également des passants dans la rue. Nous pouvons également entendre les conversations qui se passent autour de nous. Cela renforce beaucoup l’immersion dans ce monde fantastique. Bien qu’il s’agisse de la même histoire, elle gagne en profondeur grâce à cela.

Final Fantasy VII Remake dispose d’un système de combat complètement différent

Désormais nous avons à faire à du combat en temps réel. Terminé les combats en 2D, vous pouvez désormais vous déplacer librement dans tout l’espace de combat. Cependant, la jauge ATB (Active Time Battle) n’a pas disparu. Elle nous sert à lancer des actions telles que des sorts ou des invocations, l’utilisation d’objets ou encore l’utilisation de certaines capacités spéciales, lorsqu’elle est chargée. Autrement nous ne pouvons qu’attaquer.

Pour ceux qui souhaitent rester fidèles à cette fameuse jauge, dans le menu des options, il est possible de passer en combat classique. Votre personnage se dirigera seul et vous devrez simplement choisir les actions.

Une scène de combat

Vous pouvez également voir venir vos ennemis, terminé les combats imprévisibles. Vous pouvez vous préparer avant le combat quand il s’agit de petits monstres, en revanche pour les boss, la surprise reste entière.

Il vous est désormais possible de jongler entre les personnages de combats augmentant l’effet stratégique. En effet, vous pouvez avoir 3 combattants. Chaque combattant peut avoir une ou plusieurs matérias. Il ne tient qu’à vous de réfléchir pour emboîter les pièces du puzzle afin d’avoir une réponse à chaque problème. Il est important de noter que les personnages non contrôlés au combat font de faibles dégâts. Il est donc important de maîtriser ce jonglage selon l’ennemi qui se présente .

Pour parfaire ce système, les ennemis ont une barre au-dessus d’eux, qui une fois remplie annonce un état de choc. Les adversaires deviennent alors vulnérables durant quelques secondes, qui parfois peuvent être précieuses. Cet état second arrive plus ou moins vite selon que l’on tape comme un écervelé, ou si l’on utilise nos méninges. En effet, l’utilisation des points faibles est un atout essentiel pour augmenter le remplissage de cette jauge.

Un système de leveling plus complet, mais plus simple

Final Fantasy VII Remake reste avant tout un J-RPG où l’action est présente. Bien entendu cela inclut des passages de niveaux, avec des armes armures et accessoires à équiper. Rien de nouveau jusque là.

La nouveauté réside dans le fait de pouvoir monter le niveau de ses armes grâce à des points d’aptitudes, disponibles pour toute l’équipe. Il s’agit simplement de bonus qui sont globalement assez similaires d’un personnage à l’autre.

Un gros point négatif est à apporter. Il s’agit des matérias. Dans le jeu original, vous devez trouver la combinaison qui vous permettra d’avoir le maximum de pouvoir. Dans cette nouvelle version, vous équipez simplement ce petit globe et il évoluera tout seul, indépendamment des autres. Plus il sera utilisé, plus il sera puissant. Terminé les combinaisons.

Final Fantasy VII Remake : un univers immersif, mais étriqué

À mesure que l’on avance dans l’histoire, nous découvrons un nouveau Midgar. En effet, les graphismes sont poussés, les détails des paysages époustouflants, sans parler de ceux des personnages. Les mouvements sont réalistes et d’une précision remarquable. Les PNJ n’ont pas à être jaloux, ils ont également eu droit à une retouche de qualité. Un vrai travail titanesque a été produit par Square Enix, il faut l’avouer.

L’immersion est totale grâce à la bande-son qui vient ajouter la touche finale. C’est un réel plaisir d’écouter de nouveau les bandes originales, mais aussi les nouvelles.

Chaque secteur de la ville possède son propre univers qui est mis en avant. Seuls quelques bugs de caméra ont été repérés lors des combats un peu trop mouvementés, mais il suffit de se déplacer pour qu’elle se recentre.

En revanche, quelque chose n’a pas changé : les couloirs. Bien que l’on aie du temps libre pour effectuer les quêtes annexes, il est difficile de se perdre. Nous avons le droit à une carte standard, mais également à une carte en 3D de Midgar afin de nous repérer dans les différents étages.

Final Fantasy VII Remake
La carte du secteur 7, les quêtes annexes sont notées en vert

Un doublage globalement réussi

La rédaction a testé tous les doublages qu’offre le jeu, à savoir : japonais, anglais, allemands et français. Tous sont vraiment très réussis. Cela dit, un petit bémol pour les doublages de Cloud en français. L’acteur a trop insisté sur son côté sombre et solitaire le rendant presque insipide par moment.

Si l’on met de côté ce petit défaut, les autres personnages disposent d’une profondeur attachante. Les dialogues n’ont même pas été censurés et des petits noms d’oiseau peuvent fuser à n’importe quel moment. Sans oublier les certaines punchlines bien tranchantes.

Il vous faudra compter une vingtaine d’heures de jeu pour venir à bout des 18 chapitres si vous ne souhaitez pas faire les quêtes annexes. Comptez entre 30 et 40 heures si vous faites ces dernières en prenant votre temps bien entendu.

Nous attendons impatiemment le deuxième volet, car pour rappel, Final Fantasy VII Remake ne contient que le premier CD du jeu original.

Final Fantasy VII Remake est disponible depuis le 10 avril 2020 en exclusivité sur PS4 durant un an.

Points forts

  • La direction artistique à couper le souffle
  • L’immersion est totale
  • Une bande-son idéale
  • Un scénario plus profond
  • Des personnages plus touchants
  • Fidèle à l’histoire d’origine
  • Un système de combat réussi

Points faibles

  • Trop linéaire
  • Trop court
  • La combinaison des matérias a disparu
  • Un doublage de Cloud trop plat
Aperçu
Graphismes
95 %
Durée de vie
70 %
Gameplay
80 %
Histoire
90 %
Bande-son
95 %
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

Un commentaire

  1. Salut les ami.e.s, je me permet de laisser un commentaire par rapport à l’article, car je trouve ton passage sur les matérias un peu trop cru. Lorsque l’on lit l’article, on a l’impression que le système de matérias a été abandonné, alors que ce n’est pas le cas. Oui, il est moins poussé que dans le jeu original, mais il y a tout de même des combinaisons possible, tel qu’ajouter un élément à ses attaques, avoir la possibilité d’impacter plusieurs ennemies avec une seule magie… Les matérias ont toujours évolué d’elle même dans tous les cas.
    Je suis d’accord sur le fait que le système de matérias du premier opus manque à l’appel, mais je voulais juste donner mon ressenti sur ce passage de l’article, que je trouve trop cru, et peut encore plus effrayer certains joueurs ^^

On te laisse la parole :