Cette année 2021, signe le grand retour d’une saga mythique : Resident Evil. En effet, nous assistons depuis le 7 mai 2021 à la suite des aventures d’Ethan Winters dans Resident Evil Village ! Ce huitième opus canonique de la franchise d’horreur de Capcom est la suite directe de Resident Evil 7 qui s’était démarqué des autres opus de la licence en proposant une expérience en réalité virtuelle. On retrouve donc Ethan dans cette suite, qui vit paisiblement aux côtés de sa femme Mia et de sa fille Rose. Cependant, cette belle histoire d’amour va vite être chamboulée par de nombreux évènements. Nous avons terminé Resident Evil Village  et nous vous proposons notre test complet, sans spoil évidemment !

Test Resident Evil Village sur PlayStation 5 :

Resident Evil Village

Welcome Ethan Winters !

L’histoire de Resident Evil Village se passe 3 ans après les évènements de Resident Evil 7, où l’on retrouve Ethan, vivant heureux avec Mia et son enfant Rose. Malheureusement, cette belle vie va être chamboulée par l’arrivée d’un personnage bien connu de la licence : Chris Redfield, qui décide, avec son escouade de tuer Mia et de kidnapper Rose. Sans explication, Chris embarque aussi Ethan qui se retrouve embarqué dans un véhicule. Cependant, le voyage ne va pas se passer comme prévu, Ethan se réveille dans le véhicule accidenté, de la neige partout autour de lui.

Resident Evil Village

Ce sont les premières minutes du jeu, qui ont largement été dévoilées lors des différents trailers et on peut dire que Capcom nous met directement dans le bain ! Ethan va devoir commencer à survivre suite à cet accident, en avançant de nuit dans un environnement enneigé qu’il ne connait pas. Tout le long de ce chemin angoissant, nous allons entendre et apercevoir des créatures, le jeu commence à peine et l’ambiance est déjà très sombre et sinistre. Puis, Ethan va arriver dans un village, en amont d’un immense château. Cependant, ce village pullule de bêtes enragées : les Lycans, qui veulent dévorer tout ce qui est vivant.

Resident Evil Village

Plus tard on nous présentera les différents personnages vivants et gouvernants cette région, qu’il faudra affronter par la suite afin de sauver Rose : l’objectif principal de Ethan. Pour cela, vous allez recevoir de l’aide, de la part du marchand : Le Duc, qui vous proposera ses services : vente d’armes, d’équipements, d’améliorations, rachats d’objets de valeur, cuisine et amélioration de votre arsenal. Ethan devra donc progresser dans un environnement qu’il ne connait pas, afin de survivre et surtout pour sauver Rose. Comme dans tout survival-horeur, vous sentirez tout le long de votre aventure une pression, une tension qui vous suivra et il faudra se débarrasser de tous les ennemis qui se dresseront contre vous à l’aide de vos armes, mais prenez garde à ne pas gaspiller vos munitions ! Grâce au menu de confection d’Ethan, il sera d’ailleurs possible de fabriquer des munitions et d’autres équipements en utilisant des ressources que vous pouvez récupérer en fouillant les zones.

Le village et ses environs sont somptueux.

Resident Evil Village offrira des paysages très atypiques par rapport aux opus précédents, puisque vous vous retrouvez dans un village enneigé surplombé par un immense château. L’univers est riche et varié et ses décors sont très détaillés, offrant de nouvelles régions à explorer. La direction artistique du titre est magnifique tout ce que nous entoure est très réaliste et bien modélisé environnement comme créatures et personnages. Grâce à ces graphismes de haute qualité, on arrive à s’immerger complètement et à se mettre à la place d’Ethan, facilité par la vue FPS introduite dans la licence avec Resident Evil 7.

Chaque zone proposera son propre décor, le village proposant la zone la plus ouverte du jeu offrira de l’exploration en extérieur tout en ayant la possibilité de visiter les habitations, le château lui vous plongera dans une ambiance gothique tout à fait différente. Il y a bien des zones à découvrir, mais nous n’allons pas vous en dire plus pour vous laisser la surprise, lorsque vous lancerez le jeu, mais gardez à l’esprit que Resident Evil Village propose des décors très riches et variés.

Si l’ambiance graphique du titre est franchement réussie, il en est de même pour la bande-son. En couplant les expériences visuelle et sonore, nous nous sentons pleinement immergés dans Resident Evil Village ce qui facilitera les coups de pression, la peur ressentie et la tension qui va vous accompagner tout le long de votre périple. Par exemple, on entendra les créatures avant de les voir et vous serez même capable de les identifier avant de leur faire face, avec votre “expérience”. Les musiques se lancent à des moments clés de l’histoire pour renforcer votre sentiment d’insécurité, mais ce qui marchera le mieux c’est à coup sûr les bruitages du jeu qui ne sont pas du tout rassurants. Sauf peut-être les bruits que produisent les chèvres ! Des artefacts à trouver et à détruire dans cet opus.

Resident Evil Village

Le marchand de Resident Evil Village, un allié de poids ?

Appelé Le Duc, ce marchand sera là pour vous aider à augmenter la puissance de votre arsenal et améliorer votre personnage. Pour cela rien de plus simple, contre la monnaie du village et ses alentours, les Lei, il vous proposera d’acheter ou d’améliorer vos armes. Vous trouverez la monnaie locale en fouillant les zones et les bâtiments ou encore sur les ennemis que vous allez abattre. Ces derniers laisseront tomber soit des Lei soit des artefacts que vous pourrez revendre au marchand. Plus l’ennemi sera difficile et plus la récompense sera élevée, gardez ça à l’esprit ! Vous pourrez aussi chasser des animaux, récupérer leurs viandes afin de créer des plats avec Le Duc pour améliorer définitivement la santé, la résistance et la vitesse d’Ethan. Un système très intéressant à ne pas manquer !

Une fois une coquette somme rassemblée dans vos poches, il sera possible d’acheter des armes, de l’équipement et des améliorations pour vos armes. Vous pourrez vous refaire une fortune en revendant les artefacts récupérés, ainsi que les trésors, pour ces derniers, certains sont combinables pour multiplier leur valeur alors prenez garde. Pensez également à économiser vos Lei pour acheter une mallette plus grande, car plus vous avancerez dans le jeu et plus vous aurez d’armes et d’équipement sur vous et il faudra de la place ! Resident Evil Village n’a pas de système de coffre, alors gérez bien votre équipement, ce serait dommage d’en jeter. On retrouve le même système que dans Resident Evil 4 pour le plus grand bonheur des fans.

Plus vous avancerez dans l’histoire et plus vos armes seront puissantes évidemment, mais c’est en recommençant le jeu une fois de plus que les armes les plus puissantes seront déverrouillées. Certaines seront même uniquement disponibles en les achetant avec des PC, que vous remportez en terminant le jeu une première fois en ayant remporté des défis, un grand classique de la franchise ! Pensez bien à fouiller toutes les zones qui sont rouges à votre arrivée et qui passeront au bleu quand la zone aura été totalement vidée par vos soins ! Vous partez donc pour une aventure de 10 heures minimum et bien plus si vous voulez tout fouiller, tout récupérer et si vous voulez recommencer le jeu.

Resident Evil Village propose une histoire riche et profonde :

Suite directe de Resident Evil 7, vous allez une nouvelle fois incarner Ethan Winters, c’est une première pour la licence d’incarner deux fois d’affilée un personnage d’ailleurs. Néanmoins, on comprend mieux pourquoi à la fin, après 10 à 15 heures de jeu, lorsque tout est révélé et c’est incroyable ! De mémoire, la rédaction n’a jamais joué à une Resident Evil avec un scénario aussi riche et profond ! Normalement, c’est un des points faibles de la licence, mais avec Resident Evil Village on assiste à des révélations qui risquent de vous bouleverser, surtout si vous avez terminé Resident Evil 7 ! Il y a beaucoup de rebondissements, des personnages très travaillés et charismatiques et dans les 2 camps !

Resident Evil Village

On va apprendre notamment pourquoi Chris a agi comme il l’a fait au début de l’histoire, tout sera révélé, ce qui est finalement une belle récompense pour les joueurs. Si vous ne voyiez pas le lien entre Resident Evil Village et les opus précédents, à la fin de l’histoire vous allez comprendre et vous allez enfin savoir pourquoi on voyait le symbole d’Umbrella Corporation dans les trailers de Resident Evil Village ! Nous avons été agréablement surpris par le scénario de Resident Evil Village il ne s’agit pas juste d’un jeu d’action survival-horreur, le titre a bien plus à offrir !

Tout cela fonctionne grâce à des personnages attachants comme Ethan et avec les ambiances visuelles et sonores que nous offre Capcom qui sont vraiment très bien réalisées. Ironiquement, nous avons passé un très bon moment dans Resident Evil Village, avec notre première partie qui nous a pris environ 13h40, alors qu’il s’agit à la base d’un jeu d’horreur ! Cependant, attention aux âmes sensibles, car le jeu est très gore, il n’est pas interdit au moins de 18 ans pour rien, nous avons été choqués plusieurs fois en jouant au titre. Cela veut dire que le pari est réussi après tout, mais il vaut mieux s’accrocher, car vous ne savez pas du tout ce qui vous attend en jouant à Resident Evil Village.

Resident Evil Village

Un bestiaire riche et varié ?

Des zombies, des zombies et encore des zombies. Depuis sa création ou presque, la licence ne propose que cette créature dans bien des opus, une tendance qui a été répétée mainte et mainte fois sur d’autres jeux. Au bout d’un moment, il est conseillé de se renouveler et c’est exactement ce que Capcom a fait en réalisant Resident Evil Village. Cependant, est-ce réussi, que donnent ces nouvelles créatures appelées Lycans ? Comment ces derniers ont-ils été créés ? Où sont les zombies ? Encore une fois vous aurez toutes les réponses à vos questions à la fin de l’histoire de Resident Evil Village.

Ce que l’on peut vous dire, c’est que le titre va vous offrir un bestiaire très important et surtout très varié ! Oui, il y aura des Lycans, mais pas que d’autres créatures à vous glacer le sang attendent dans l’ombre, alors restez sur vos gardes ! Bien sûr, en plus de ce beau bestiaire que l’on a apprécié découvrir, il y a des Boss et chacun est différent, propose un Gameplay différent pour les vaincre, c’est très recherché. Nous n’avons pas aimé tous les combats de Boss, mais certains restent mémorables ! À vous de vous faire votre propre avis !

Si les ambiances visuelles et sonores ne vous rassurent pas, attendez de voir les créatures qui vont vous traquer, vous attaquer et vous faire sursauter… Tout est si bien manigancé par les développeurs que ça fonctionne à la perfection ! Vous allez sursauter, oui. Vous allez être surpris, oui. Vous allez avoir peur ? C’est bien possible, mais vous allez surtout vous sentir sous pression, quasiment tout le temps, car l’ambiance glauque et sinistre du titre est excellente !


NOTRE LET’S PLAY COMPLET DE RESIDENT EVIL VILLAGE


Points Forts :

  • Une direction artistique somptueuse !
  • Une technique maitrisée, pas de bug constaté.
  • Un scénario riche et profond, faisant le lien avec les autres opus.
  • Des personnages charismatiques et attachants.
  • Une ambiance sonore incroyable !
  • Le changement de décor que proposent les zones aux abords du village.
  • Un bestiaire extrêmement varié et différent !
  • Le commerce qu’offre le marchand.
  • Le système de gestion d’inventaire inspiré de Resident Evil 4.
  • Un jeu qui nous met constamment sur le qui-vive (pression, insécurité, tension et peur)…
  • Une durée de vie raisonnable : au moins 10 heures.
  • Une rejouabilité importante, permettant d’acheter de nouvelles armes et de les améliorer au maximum.
  • Un doublage français excellent !
  • Bonus sur PS5 : pas de temps de chargement et une DualSense utilisée à 100% (gâchettes adaptatives, LED allant de vert à jaune à rouge pour symboliser la vie).

Points Faibles :

  • Parfois, un peu de clippings (notamment sur les toits du château).
  • Il ne faut pas être réfractaire aux allers-retours…
  • Certaines zones sont définitivement fermées, quand on les quitte, c’est frustrant !
Aperçu
Graphismes
90 %
Durée de Vie
70 %
Gameplay
80 %
Histoire
90 %
Bande-son
90 %
Bonjour, je suis Monky, rédacteur bénévole depuis 2016 et rédacteur en chef sur Actu Geek Gaming. Le jeu vidéo fait pleinement partie de ma vie, et je pousse toujours plus loin cette passion en commençant la voie du stream sur Twitch et YouTube ainsi qu'à écrire des news et des tests ! Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais tout petit, grâce à mon père qui a un jour ramené une "console" à la maison : une PS1 ! J'ai commencé avec la première console de Sony ainsi qu'avec les GameBoy de l'époque ! Je n'ai jamais lâché les jeux vidéo et je suis aussi devenu un collectionneur et un rétro gamer, je possède ainsi beaucoup de consoles et de jeux ! Désormais, je joue principalement sur PS4, PC, Nintendo Switch et 2DS !

On te laisse la parole :