Test – Rainbow Six Extraction, serez-vous plus fort que le parasite ?

Publié :

Cela faisait déjà de nombreuses années que nous n’avons pas eu de nouvel épisode de la franchise Rainbow Six issu de l’univers de Tom Clancy. Cette année Ubisoft commence l’année avec un nouvel opus nommé Rainbow Six Extraction qui après divers déboires voit enfin le jour. Ce titre arrivera-t-il à combler les attentes des joueurs ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans notre test !

Test de Rainbow Six Extraction sur PS5.

Rainbow Six Extraction

Et si le danger était en réalité sous nos pieds ?

L’humanité coule des jours paisibles, chacun profite de sa petite vie, mais un jour tout bascula. Un parasite d’origine inconnue a commencé à se propager envahissant de plus en plus de territoire tuant ou transformant tous les humains qui croisent sa route. Rapidement, un groupe nommé la Rainbow Exogenous Analysis & Containment Team (REACT) a été créé afin de contrôler l’avancée de cette chose.

Malheureusement, les scientifiques ignorent pratiquement tout de ce parasite qui a envahi le monde. Des agents triés sur le volet ont été désignés pour aller au plus proche de l’ennemi, directement sur le terrain pour parvenir à extraire des informations qui avec de la chance s’avéreront être cruciales. Oserez-vous braver le danger pour permettre à l’humanité de vaincre cet envahisseur ?

Au point de vue de l’histoire, Ubisoft reste dans le classique et ne sort pas des sentiers battus, mais cela correspond parfaitement à l’ambiance globale du jeu.

Rainbow Six Extraction est complexe…

Avant de vous lancer à l’assaut des différentes zones présentes, vous pourrez choisir de faire, ou non l’entrainement. Toutefois, nous vous conseillons vivement de le faire, ce dernier est facile et rapide, cela vous apprendra les bases pour survivre, ce qui vous sera grandement utile dans ce monde dévasté.

Le jeu vous transportera dans 4 régions des États-Unis (New York, San Francisco, Alaska et Truth or Consequences, une ville au Nouveau-Mexique), qui contiennent trois zones distinctes, de type musée, hôtel, bar, casino ou encore poste de police. Cela monte donc le total des cartes à 12 et nous espérons que d’autres viendront s’ajouter par la suite, car cela les joueurs habitués aux FPS auront vite fait le tour.

Chacune des sous-zones propose un objectif particulier. Les défis sont de plus en plus difficiles, et à chaque étape le choix nous est donné entre passer à la section suivante et gagner plus de récompenses (à vos risques et périls) ou demander une extraction immédiate pour valider aussitôt l’expérience acquise et être certain de ne pas perdre d’agent. Attention, vous avez 14 minutes pour réussir l’objectif et atteindre le sas, ou la zone d’extraction, si jamais vous n’y parvenez pas, votre agent est considéré comme perdu. Vous pouvez tenter l’aventure en solo, mais vous risquez d’avoir beaucoup de mal, le jeu étant fait pour 3 joueurs.

Durant une intervention, vous n’avez le droit qu’à un seul K.O. avant d’être éliminé et que votre opérateur soit perdu. Fort heureusement, REACT a pensé à tout et ces derniers sont enveloppés dans une sorte de cocon de stase afin de protéger les soldats du parasite durant le temps nécessaire à une mission de sauvetage, mais le plus dur reste à faire.

Une fois dans les mains de l’ennemi, votre personnage sera emmené et enfermé à l’intérieur d’un arbre quelque peu étrange. Cette chose dispose de nombreux tentacules accrochés à des endroits divers. Il faut donc les détruire pour que ce cocon ait moins de résistance et que vous puissiez tirer votre allié à l’extérieur. Cependant, il faut avoir l’œil partout, car les tentacules envoient des décharges électriques qui tueront votre agent si jamais vous ne les arrêtez pas en tirant dessus. En plus de cela, vous deviendrez une proie facile pour les parasites qui chercheront à vous tuer. Le travail d’équipe est donc primordial. Si jamais le sauvetage échoue, votre agent reviendra à la base, mais ce dernier aura un malus de points d’expérience.

Pour vous familiariser avec tous ces détails, vous avez accès à des entrainements très complets qui seront à la portée de tous.

Mais reste très réaliste !

Comme dit plus haut, personne ne sait rien contre cette nouvelle menace, même les plus grands scientifiques de la planète. C’est pour cela que les agents auront également la mission de rapporter des échantillons ADN de ces choses. Chacun des opérateurs est équipé d’un stylo à prélèvement, pour l’utiliser, vous devez faire une attaque discrète au corps-à-corps ce qui aura pour effet à la fois d’éliminer votre adversaire, mais aussi effectuer un prélèvement. Plus vous aurez de prélèvement, plus votre technologie augmentera à l’instar de vos connaissances sur ces créatures, ce qui vous permettra d’obtenir de l’équipement secondaire supplémentaire qui sera de plus en plus efficace.

Rainbow Six Extraction

Les Archéens que vous devrez affronter sont naturellement passifs. Certains sont parfaitement immobiles, tandis que d’autres arpentent les lieux, en suivant un chemin prédéfini. Il faut savoir rester discret si vous désirez ne pas trop être dans la panade. Si vous vous faites détecter, que ce soit par le bruit que vous faites en vous déplaçant ou tirant, ou en vous faisant voir, votre ennemi lancera un cri d’alerte qui rameutera les Archéens à proximité et réveillera les nids. Ces derniers produiront des monstres jusqu’à leur destruction, vous pouvez donc rapidement être submergés sachant qu’il y a toujours trois à quatre nids dans le même coin. Nous vous recommandons fortement une approche furtive si vous ne souhaitez pas vous retrouver en difficulté.

Rainbow Six Extraction

Faites également attention à la santé de vos agents. Si jamais vous quittez le terrain en ayant peu de points de vie, ce dernier sera affiché en orange pour signaler qu’il est affaibli. Rien ne l’empêche de retourner sur le terrain, mais il risque de ne pas faire long feu. Il faut faire quelques parties avec un autre opérateur pour que le premier soit remis sur pied et prêt à l’emploi.

Cette composante infiltration est d’autant plus réussie qu’elle va de pair avec une certaine dose de tactique, comme l’exige la licence Rainbow Six. On retrouve d’ailleurs la destructibilité des décors. Vous pourrez tuer un ennemi à travers une paroi, détruire un mur pour libérer un passage ou renforcer une cloison afin de ralentir la progression des adversaires.

Le réalisme est accentué par la bande-son qui contient le strict minimum, à savoir les bruits de votre environnement qui ne sont pas nombreux, votre respiration et les pas de vos adversaires. Cela rajoute une petite pression supplémentaire et une immersion bien plus sympathique ! Les graphismes quant à eux sont vraiment bien réussis, les Archéens vraiment hideux à souhait et surtout riches en détails.

Rainbox Six Extraction propose un gameplay varié grâce à ses agents.

Chacun des 18 agents disponibles a une prise en main différente, de par leur équipement, mais aussi par leurs aptitudes qui leur sont propres. Tout le monde peut trouver chaussure à son pied en prenant le temps de connaître chacun d’entre eux. Cela dit, il ne faut surtout pas oublier de garder des niveaux homogènes dans le cas où vous perdriez plusieurs agents.

Les missions proposées de manière aléatoire s’ajoutent à cette variété et empêchent une lassitude. Au début de chaque immersion, des objectifs aléatoires vous seront imposés, cela va à la destruction des nids anormaux, protéger des charges explosives, placer des explosifs, capturer une série d’emplacements, activer des stations dans un certain ordre, éliminer une cible élite, escorter un scientifique, éliminer furtivement une cible, placer des traqueurs sur des nids et bien entendu, sauver un agent.

Ce n’est pas tout, plus vous avancerez dans l’histoire, plus vos adversaires seront puissants et vous serez amené à croiser la route de créatures ayant muté. Cela change complètement le comportement de vos adversaires et les rend beaucoup plus dangereux.

Rainbow Six Extraction a tout de même quelques manques.

Comme vous l’avez certainement déjà compris, Rainbow Six Extraction est principalement un jeu multijoueur, rien ne vous empêche de faire du solo, mais vous risquez d’être rapidement pris au dépourvu. Les cinématiques sont d’une qualité remarquable, avec une synchronisation labiale parfaite, ce qui peut parfois nous faire regretter cette absence de mode solo, mais une fois sur le terrain, on l’oublie vite.

Rainbow Six Extraction sera disponible le 20 janvier 2022 sur PS4PS5, Xbox One, Xbox Series X|S, PC, Google Stadia et Amazon Luna.

Points forts :

  • Un gameplay efficace.
  • Une avancée dans les technologies réaliste.
  • Une gestion des agents qui doit être réfléchie.
  • Des missions variées.
  • Un bestiaire étoffé.

Points faibles :

  • Pas de mode solo.
  • Pas de changement de map.
  • Une certaine forme de redondance.

Résumé

Rainbow Six Extraction est une sacrée surprise et nous offre une grande qualité au niveau de la gestion de nos agents. Le réalisme est présent avec une avancée de technologie progressive qui dépend de vos actions. On se retrouve avec un shooter coopératif plutôt exigeant qui ne laisse que très difficilement place à l’erreur. Le fait de pouvoir perdre nos agents ajoute une pression bien réelle et nous incite à être beaucoup plus prudents que dans un FPS classique. Bien que pour le moment, seules 12 cartes soient disponibles, nous espérons qu'Ubisoft ajoutera du contenu pour encore plus de plaisir et pourquoi pas des missions supplémentaires.
Graphismes
85 %
Gameplay
85 %
Histoire
70 %
Bande-son
80 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Amaranth
Amaranth
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

Recent articles

Rainbow Six Extraction est une sacrée surprise et nous offre une grande qualité au niveau de la gestion de nos agents. Le réalisme est présent avec une avancée de technologie progressive qui dépend de vos actions. On se retrouve avec un shooter coopératif plutôt exigeant qui ne laisse que très difficilement place à l’erreur. Le fait de pouvoir perdre nos agents ajoute une pression bien réelle et nous incite à être beaucoup plus prudents que dans un FPS classique. Bien que pour le moment, seules 12 cartes soient disponibles, nous espérons qu'Ubisoft ajoutera du contenu pour encore plus de plaisir et pourquoi pas des missions supplémentaires. Test - Rainbow Six Extraction, serez-vous plus fort que le parasite ?