Cela faisait un petit moment que la licence Far Cry n’avait pas proposé un opus canonique, cependant Ubisoft n’a pas dit son dernier mot concernant cette franchise. En effet, le dernier opus canon était Far Cry 5 sorti le 27 mars 2018 et après avoir proposé un standalone le 15 février 2019 du nom de Far Cry: New DawnUbisoft revient sur le devant de la scène avec Far Cry 6 en 2021 ! Que vaut cette nouvelle aventure de la célèbre franchise offrant des paysages exotiques en vue à la première personne ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test de Far Cry 6 !

Test Far Cry 6 sur PS5 :

Far Cry 6

Nouvelle histoire, nouveaux personnages, même recette !

Bienvenue ou plutôt malvenue à Yara, une île qui était restée bloquée dans le temps pendant près de 50 ans ! Laissée à l’abandon après la guerre, le destin de l’île était condamné, jusqu’à ce qu’un homme proposa son programme pour rétablir le paradis. Cet homme, c’est celui qui est devenu El PresidenteAnton Castillo (incarné par le prestigieux Giancarlo Esposito) promettant de relever le pays et de sortir ses habitants de la misère. Cet homme politique facétieux a évidemment menti, cela était trop beau et devient finalement un tyran, menant la vie dure à son peuple ! Son but, s’enrichir lui et ses proches en vendant un produit miracle : le Viviro capable de soigner le cancer ! Malheureusement, créer cette substance condamne plutôt ses habitants qui maudissent ce remède jusqu’à le renommer le poison !

Far Cry 6

Dani Rojas, le protagoniste de Far Cry 6, que vous incarnez, ne veut qu’une chose : s’enfuir de Yara avec ses amis. Vous l’aurez compris, la situation va vite dégénérer à tel point que vous allez finalement rejoindre la résistance du pays : Libertad, pour faire tomber El Presidente et tous ses subordonnés. Le combat sera long et rude, vous devrez ainsi avancer peu à peu, de région en région, pour vous faire des alliés et éliminer vos cibles jusqu’à votre objectif final. Pour cela, vous pourrez compter sur un bel arsenal, de nombreuses améliorations d’armes, de l’équipement, mais aussi sur vos Amigos et sur bien d’autres éléments que Far Cry 6 a à vous proposer.

Far Cry 6

À l’instar des autres opus, Far Cry 6 offre une histoire inédite composée de nombreux nouveaux personnages, mais surtout d’un protagoniste et d’un antagoniste fort. Ce dernier est Anton Castillo joué par l’acteur Giancarlo Esposito, brillant dans le rôle du méchant, son personnage est véritablement glaçant ! Vous, vous incarnez au choix un homme ou une femme du nom de Dani Rojas. Cette fois le protagoniste est mieux mis en avant grâce aux cinématiques qui se déroulent en troisième personne, permettant de plus facilement s’identifier au personnage. Dani a une histoire, un passé, un présent et un futur et nous allons pouvoir y contribuer dans cette nouvelle aventure.

Un FPS qui devient un classique chez Ubisoft, avec quelques nouveautés :

Si vous vous demandez ce que vaut ce Far Cry 6, nous pouvons vous dire qu’il s’agit d’un jeu typique de ce qu’Ubisoft propose avec sa licence Far Cry. Ainsi, on va retrouver un jeu de tir et d’action à la première personne où le but sera de survivre dans des environnements paradisiaques, tout en éliminant des ennemis et en prenant le contrôle de certaines zones. L’intelligence artificielle n’a malheureusement pas évolué au fil des années, que ce soit pour vos alliés ou vos ennemis, ils sont plus bêtes les uns que les autres, ça rendrait presque fou ! Pour nous aider à explorer l’immense carte de Yara, considérée comme la plus grande des jeux Far Cry, des véhicules sont à notre disposition : voiture, quad, jet-ski, U.L.M., hélicoptères, avions, etc. Une belle nouveauté est l’ajout du cheval comme moyen de locomotion. Chaque véhicule peut être conservé dans un point de collecte identifié sur la carte et différents chevaux sont à découvrir. Bien sûr, vous pouvez également compter sur votre grappin pour escalader des montagnes rapidement et les redescendre grâce à votre parachute ou votre inséparable Wingsuit ! Votre voiture reste le moyen le plus pratique pour parcourir la carte, car vous pouvez l’appeler partout, l’améliorer et la personnaliser et même gagner de nouvelles voitures, grâce aux différents grands prix à remporter.

Pour vous battre contre l’oppression, vous aurez plusieurs moyens comme la célèbre machette pour éliminer vos ennemis sans bruit ou vos armes à feu si vous préférez une approche plus brutale. Des accessoires comme les grenages, cocktails Molotov et autres joujoux sont à votre disposition, pour semer un peu plus de chaos. Néanmoins, de l’équipement plus exotique a été ajouté à Far Cry 6 comme le Supremo et les armes bricolées ! Pour ses dernières, il faudra les créer à l’aide d’un personnage dès le début du jeu et lui ramener de l’Uranium appauvri pour qu’il laisse libre cours à son imagination. Vous aurez ainsi accès à des armes folles déjà présentées dans les trailers, pour varier les plaisirs : lance-flammes, lance-disques-CD, Cloueuse, etc. Le Supremo, lui, est un sac à dos totalement personnalisé qui est en fait une arme de dissuasion à lui seul ! Vous pourrez ainsi déclencher le Supremo pour faire pleuvoir une frappe aérienne sur vos ennemis, lancer une impulsion électromagnétique et bien d’autres Supremo seront à découvrir en jeu ! Juan se fera un plaisir de vous le confectionner si vous lui apportez de l’Uranium appauvri bien sûr. Ces deux ajouts apportent un petit vent de fraîcheur au Gameplay de Far Cry 6 et permettent d’enrichir un peu les combats.

Si vous appréciez la compagnie d’animaux, Far Cry 6 va vous ravir avec ses Amigos, des animaux qui peuvent vous accompagner d’un champ de bataille à l’autre. On retrouvera notamment Guapo, un crocodile (oui oui), Chorizo et bien d’autres qu’on vous laisse le plaisir de rencontrer ! Chaque Amigo possède ses propres caractéristiques, à vous de voir comment vous voulez l’utiliser, car selon votre approche il vaudrait mieux tel ou tel compagnon. Tous les Amigos sont personnalisables, ils possèdent des tenues différentes et vous pouvez aussi les rendre plus puissants ou intéressants en réalisant leurs objectifs au nombre de 3. Est-ce que l’on a précisé que l’on peut les caresser (oui, même le croco !) ? Les Amigos sont clairement un bon point de ce Far Cry 6, on ne se rappelle que trop bien du chien que l’on pouvait choisir dans Far Cry 5 à la place d’un humain (et que tout le monde prenait d’ailleurs).

Far Cry 6 : le plus beau Far Cry créé à ce jour ?

Même si le titre est cross-gen, ce qui veut dire qu’il sort à la fois sur ancienne et nouvelle génération de consoles, Far Cry 6 sort du lot par rapport aux autres opus graphiquement. Qu’on se le dise, nous ne sommes pas au niveau d’un jeu aux graphismes next-gen très poussés, néanmoins il est à ce jour le Far Cry le plus réussi graphiquement. Cependant, pour profiter de ces graphismes chatoyants, il faudra télécharger un pack de textures HD sur PlayStation 5 et Xbox Series. Ce dernier est en plus assez lourd, presque 30 Go, mais il est indispensable pour profiter pleinement de ce titre.

Les paysages sont splendides, les jeux de lumière sont très convaincants, on sent que le moteur du jeu a été poussé, bien plus que sur les opus précédents et cela fait plaisir à voir ! Les environnements sont immenses, variés, vivants et offrent de belles couleurs. En revanche, on déplore toujours une modélisation des visages et des personnages décevante. On sent d’ailleurs que le personnage d’Anton Castillo a bénéficié d’un traitement de faveur, par rapport aux autres personnages. Dommage quand on comprend qu’Ubisoft a voulu mettre un peu plus en avant son protagoniste avec la vue à la troisième personne dans les cinématiques et les camps ! Dani Rojas n’est pas raté loin de là, cela reste très bien réalisé, mais c’est perfectible.

Globalement la direction artistique du titre est réussie et réaliste, mais nous avons noté quelques problèmes lors des cinématiques justement. Si nous n’avons jamais subi de perte d’images par seconde en jouant, nous en avons eu lors des cinématiques ! C’est très frustrant d’ailleurs, de voir une image saccadée lors des dialogues les plus importants du jeu, un bug qui sera vite corrigé, espérons. Les dialogues, parlons-en justement, la version originale est tout simplement stupéfiante, ce mix hispano-américain est un régal pour les oreilles ! Ce n’est pas dérangeant en version française, Far Cry 6 est d’ailleurs localisé en plusieurs langues, mais la VO est bien plus intéressante !

Ciao les compétences : comptez sur l’équipement, les armes et l’établi de Far Cry 6 !

Si nous vous parlons d’un jeu Far Cry vous allez forcément penser aux arbres de talents que proposent les précédents opus ? Sachez que dans Far Cry 6, les arbres de talents laissent place à de l’équipement dorénavant ! Ainsi, si vous visez une compétence en particulier, il faudra d’abord trouver une pièce d’équipement qui possèdera cette compétence et la porter. Nous allons retrouver 5 types de pièces d’équipement (tête, poitrine, poignet, jambe, pied) qui formeront un ensemble appelé panoplie ! Vous devrez donc équiper votre personnage de ces équipements pour gagner des compétences qui vous aideront lors de vos explorations et vos combats.

Cet équipement une fois porté sera d’ailleurs visible sur votre personnage, quand vous serez en cinématique ou lorsque vous serez dans un camp. Cela apporte une touche personnalisation cosmétique que les Far Cry ne possédaient pas jusqu’à Far Cry 6. N’hésitez donc pas à trouver toutes les panoplies du jeu afin de trouver votre préférée, que ce soit pour son aspect esthétique ou ses compétences ! Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de porter une seule et même panoplie, vous pouvez choisir les pièces d’équipement que vous voulez.

Far Cry 6

Si vous voulez renforcer votre puissance de feu, il faudra également compter sur des armes uniques qui sont à trouver un peu partout dans Yara. Localisez les mallettes en cuir type crocodile pour trouver ces armes uniques, qui ne peuvent pas être améliorées sur votre établi, mais qui sont déjà prêtes à faire un carnage ! Pour les armes plus classiques, vous pouvez vous rendre sur un établi pour améliorer ces dernières en ajoutant un silencieux, une lunette, des balles à têtes creuses, etc. Il y a énormément de possibilités pour chaque arme et vous pouvez même choisir leur couleur ! L’établi peut aussi vous permettre d’améliorer votre Supremo, créer des accessoires et bien d’autres choses.

Libérez Yara, mais pensez à vous amuser aussi !

Comme dans tous les jeux Far Cry il y a une trame narrative principale, mais aussi énormément de quêtes et activités annexes, surtout depuis Far Cry 4. Ainsi, nous pourrons certes libérer Yara du joug d’Anton Castillo, mais également livrer des combats de coqs, participer à des missions en coopération, apprivoiser des Amigos, chasser, trouver de l’équipement, des armes, améliorer les camps, faire des chasses aux trésors, remporter des grands prix, jouer aux Bandidos et remplir votre collection. De nombreuses activités vous attendent et pour tout réaliser dans Far Cry 6 cela vous prendra plus de 50 heures. Si vous vous contentez de l’histoire principale, il faudra compter 20-25 heures selon votre manière de jouer. On regrettera cet affichage sommaire lorsque nous récupérons une mission… En effet, il n’y a plus de cinématiques sur certaines missions de Far Cry 6.

Ne passez pas à côté des combats de Coqs qui sont absolument géniaux ! Si vous aimez les jeux de combats types Tekken, Mortal Kombat ou Street Fighter, vous allez prendre un vrai plaisir lors des combats de Coqs qui reprennent ce type de Gameplay ! Pour combattre par contre, il faudra des combattants et vous pourrez trouver pas moins de 19 coqs dans tout Yara alors attrapez-les tous !

Les missions en coopération offrent des zones en dehors de Yara qui permettent de retrouver des environnements différents et très réussis à partager avec d’autres joueurs ou vos amis. Dans chaque zone, un objectif sera à accomplir : trouver et voler une arme le PG-240X. Prenez garde, car la zone est bien défendue et en plus cette arme de destruction massive a la fâcheuse tendance d’exploser quand elle surchauffe ! Il faudra donc privilégier les déplacements à l’ombre et refroidir l’arme grâce à de l’eau présente sur des points spécifiques dans chaque zone. Ce concept est très intéressant, car il n’est pas simple à prendre en main, un seul faux pas et vous explosez, il faudra alors recommencer la mission. Prévoyez bien votre mission, soyez efficace et faites preuve de stratégie et d’esprit de coopération avec vos amis, pour la mener à bien. Notez que de nouvelles zones seront ajoutées plus tard.

Dans les opus précédents, il était possible de chasser et récupérer des matériaux afin de crafter de nouveaux objets. Dans Far Cry 6 la chasse est toujours disponible, mais il n’y a plus aucun système de fabrication du même acabit malheureusement. Pire, il n’y a même plus d’animations pour récupérer des matériaux sur une proie abattue, l’intérêt de la chasse est donc bien réduit, c’est dommage.

Far Cry 6

Vous pouvez aussi libérer des avant-postes dans ce Far Cry 6 qui sont en fait des postes de contrôle. Éliminez vos ennemis et vous pourrez réclamer la zone pour ensuite trouver des coffres intéressants contenant ressources, armes, équipements, ou encore des mallettes contenant les fameuses armes uniques.

Far Cry 6

Enfin, pour être mieux préparé pour vos combats, avoir à disposition plus de ressources il va être intéressant d’améliorer vos camps. Pour cela, il faudra dépenser des matériaux, par exemple du métal et de l’essence que vous aurez récupérés lors de vos explorations pour construire des installations de camp. Elles vous permettront d’obtenir différents bonus, à vous d’améliorer vos camps comme vous l’entendez ! Vous pouvez également lancer des escouades de Bandidos au camp, en désignant un leader qui partira accomplir un objectif pour renforcer Libertad et vous permettre de gagner des armes uniques.

Points Forts :

  • Une nouvelle histoire, de nouveaux paysages paradisiaques et de nouveaux personnages !
  • Graphiquement satisfaisant, ce moteur fait des merveilles avec les jeux de lumière.
  • L’ajout du Supremo, du cheval et des armes bricolées !
  • Une bonne durée de vie : 20 à 25 heures en ligne droite et plus de 50 heures pour le 100%.
  • Le doublage anglais est incroyable (bravo Giancarlo Esposito) !
  • Les Amigos permettent de nouvelles stratégies ou donnent des avantages.
  • Les combats de Coqs sont hilarants et très réussis !
  • Les missions en coopération cassent le rythme et offrent de nouveaux environnements.
  • Un jeu très complet, offrant de nombreux missions et activités, il y a de quoi faire !
  • La DualSense est bien exploitée.
  • Peu de temps de chargement, qui sont en plus très courts !

Points Faibles :

  • Une intelligence artificielle parfois idiote (alliée comme ennemie) !
  • Quelques bugs encore présents.
  • Des baisses de framerate dans les cinématiques…
  • Certaines modélisations faciales de personnages peinent à convaincre.
  • Adieu la chasse, la confection, les arbres de talents, les tours…
  • L’interface minimaliste des missions, cassant l’immersion.
  • Le pack de textures HD qui pèse près de 30 Go à lui seul !
Aperçu
Graphismes
80 %
Durée de vie
80 %
Gameplay
70 %
Histoire
60 %
Bande-son
70 %
Bonjour, je suis Monky, rédacteur bénévole depuis 2016 et rédacteur en chef sur Actu Geek Gaming. Le jeu vidéo fait pleinement partie de ma vie, et je pousse toujours plus loin cette passion en commençant la voie du stream sur Twitch et YouTube ainsi qu'à écrire des news et des tests ! Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais tout petit, grâce à mon père qui a un jour ramené une "console" à la maison : une PS1 ! J'ai commencé avec la première console de Sony ainsi qu'avec les GameBoy de l'époque ! Je n'ai jamais lâché les jeux vidéo et je suis aussi devenu un collectionneur et un rétro gamer, je possède ainsi beaucoup de consoles et de jeux ! Désormais, je joue principalement sur PS4, PC, Nintendo Switch et 2DS !

On te laisse la parole :