Super Mario 3D World + Bowser’s Fury sur Nintendo Switch

Déjà sorti sur Wii U le 22 novembre 2013, Super Mario 3D World revient sur Nintendo Switch, cette fois accompagné de Bowser. Annoncé pendant le Super Mario Bros. 35th Anniversary Direct cette version augmentée s’appelle Super Mario 3D World + Bowser’s Fury (pourquoi s’embêter avec des noms compliqués ? ).

Super Mario 3D World + Bowser’s Fury, pas seulement un simple portage.

Super Mario 3D World + Bowser's Fury

Vous aller pouvoir incarner Mario, Peach ou encore Toad, afin de sauver le royaume des Libella. Bowser a enlevé la princesse Libella (Bowser et l’anthologie du kidnapping de luxe), et il va falloir lui porter secours. Sans révolutionné ni surprendre niveau scénario, le gameplay n’est cependant pas en reste. En effet, Nintendo présente le jeu comme une version améliorée, upgradée, du titre sortit sur la Wii U, et de nombreux objets seront disponibles. Vous allez pouvoir grimper sur les murs, ou griffer vos ennemis grâce à la super clochette, vous dédoubler avec la double cerise, ou encore faire pleuvoir des boulets avec la boîte canon. La vitesse de course de tous les personnages sera aussi augmentée, afin de garantir un maximum de fun. Vous allez même pouvoir utiliser les commandes par mouvement pour jouer (la manette c’est ringard).

Super Mario 3D World + Bowser's Fury

Afin de continuer dans la lignée du fun, vous aurez la possibilité de jouer jusqu’à quatre joueurs sur la même console. Le multijoueur devient aussi accessible en ligne.

Super Mario 3D World + Bowser's Fury

Super Mario 3D World + Bowser’s Fury sera disponible le 12 février 2021 en version physique et numérique, pour 59,99€. Deux amibos spécifiques (Mario chat et Peach chat) sortiront pour l’occasion, à la même date. Nous n’avons malheureusement pas plus d’informations pour le moment. Cependant, il est d’ores et déjà possible de précommander le titre, soit en numérique sur l’eShop, soit en physique sur Amazon, Cdiscount ou encore la Fnac (le prix  peut varier en fonction du revendeur).

Émerveillé par les jeux vidéo depuis toujours, la Super Nes fut ma première console. Fièrement fidèle à la firme nippone, je lui ai quand même fait des infidélités chez Sony et Microsoft. Les mmorpg ont aussi pris une grande place dans ma jeunesse. Finalement, l'amour du premier jour est revenu (il n'était jamais parti le bougre !) et je suis maintenant principalement sur Nintendo Switch, ainsi que sur PC.

On te laisse la parole :