Cela fait maintenant 25 ans que L’Étrange Noël de Monsieur Jack fait rêver son public à Noël comme à Halloween. En effet, le travail de Henri Selick accompagné de Tim Burton en co-production a donné naissance à l’un des films les plus aimés du public ! Au point d’en créer une suite peut-être ?

Ne soyez pas surpris par cette rumeur ! Cela ressemble au coup marketing habituel qui sévit chez Disney depuis quelques temps. Si un film a du succès, une suite est produite. Si un film a du succès et est ancien, on produit un remake en live action. Néanmoins, les ragots n’ont été ni confirmés.. ni démentis.

Une rumeur qui fait peau neuve

Effectivement, les rumeurs les plus folles circulent à propos d’un nouvel opus autour de Jack Skellington. L’idée n’est pourtant pas nouvelle : en 2010 le débat était ouvert, mais n’a jamais abouti. 9 ans plus tard et selon les dires d’un journaliste de Moviehole, Disney serait à la recherche d’une idée : comment relancer cet univers ? A priori, la rumeur est scindée en deux versions : Disney pourrait être en train d’imaginer une suite, ou bien, puisque c’est à la mode en ce moment, imaginer un remake en live action. Reste à savoir si le projet aboutira, ce qui ne reste en outre qu’une simple rumeur.

L’Étrange Noël de Monsieur Jack, ce n’est pas fini

Toutefois, un manga est apparu en 2018 sous le nom de Nightmare Before Christmas: Zero’s Journey ; il s’agit d’une oeuvre centrée sur Zero, le chien fantomatique de Jack. On peut donc supposer que si des œuvres sur notre squelette préféré continuent d’être produites, c’est que ça fonctionne auprès du public. Chaque année, bon nombre de gens regardent encore et toujours ce film devenu culte. Mais peut-on considérer que ce projet a une réelle chance de voir le jour ou même de plaire au public ? Le charme de L’Étrange Noël de Monsieur Jack réside avant tout dans le stop motion, changer de « technique » ne sera peut-être pas au goût de tous.

Impossible de confirmer la véracité de cette rumeur : mieux vaut attendre une réponse de Disney afin d’en savoir plus.

On te laisse la parole :