Star Wars: Squadrons, plus de détails sur les vaisseaux

Publié :

Depuis son annonce, Star Wars: Squadrons; développé et édité par Electronic Arts; a dévoilé beaucoup d’informations sur son jeu et même du gameplay. Aujourd’hui, nous en apprenons plus sur les différents chasseurs stellaires et leur gestion.

Star Wars: Squadrons, le briefing du pilote.

Comme nous le savons déjà, il y aura à la sortie huit vaisseaux différents, quatre pour la Nouvelle République et quatre pour l’Empire.

Il est expliqué que chacun aura ses propres maniement et capacités, mais ils auront tous des caractéristiques de bases identiques. Chaque vaisseau aura des armes principales, un moteur, des contre-mesures, un équipement de coque et des capacités auxiliaires. Certains posséderont aussi un bouclier.

De cette manière, en sachant piloter un chasseur, vous connaîtrez les contrôles de bases de tous les vaisseaux.

Il faudra faire très attention à la gestion de la puissance du chasseur. Vous aurez la possibilité de la répartir entre les moteurs, les lasers et le bouclier. Il vous faudra varier la répartition en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouverez.

Par moments, une répartition équilibrée sera suffisante, mais il vous faudra dès fois mettre la priorité sur seulement un ou deux systèmes pour vous adapter à la situation et survivre. Vous pourrez choisir entre un système de gestion simplifié ou un plus précis et complet, mais plus demandant.

Tout mettre dans les moteurs vous permettra d’aller plus vite et d’obtenir un boost de vitesse. Tout mettre dans les lasers les rechargera plus rapidement jusqu’à la surcharge augmentant leur puissance. Pareil pour les boucliers où la surcharge les rendra plus résistants. Vous pourrez aussi diriger votre bouclier vers l’avant ou l’arrière, mais sans la surcharge, cela laissera l’autre côté sans défense.

Pour les chasseurs sans boucliers, vous aurez la possibilité de transférer rapidement toute votre puissance d’un système à un autre. Cela vous permettra de vous sortir de situations d’urgence en utilisant pleinement un seul système et presque rien du second.

Prenez soin de votre vaisseau et ne soyez jamais à court

Il vous faudra réparer votre vaisseau par vous-même dans les airs en utilisant des Astromechs ou des systèmes de réparation. Vous pourrez aussi retourner dans un vaisseau amiral pour le réparer complètement ou demander l’aide d’un vaisseau de soutien.

Votre nombre de munitions spéciales étant limité, il vous faudra en récupérer chez un vaisseau de soutien ou alors en vous rendant sous un croiseur ou dans le hangar d’un vaisseau.

Choisissez votre classe et préparez-vous

Il y a quatre classes différentes: Soutien, Chasseurs, Intercepteurs et Bombardiers. Elles sont relativement équilibrées entre les deux factions.

Tous les vaisseaux Républicains possèdent des boucliers, mais seulement le Faucheur TIE en possède un chez l’Empire. Les trois autres TIE auront en compensation une vitesse, une agilité et des capacités offensives légèrement plus élevée.

Le détail des différentes classes est donné et il permet d’observer les grandes différences entre chacune.

  • Chasseur: Ils sont parmi les vaisseaux les plus équilibrés. Agiles, bons en combat et assez résistants, ils sont des chasseurs flexibles capables de s’adapter à n’importe quelle situation. Bon en général, ils n’excellent dans aucun domaine spécifique.
  • Intercepteur: Spécifiquement prévus pour les combats aériens. Ils possèdent une grande vitesse, des canons et lasers très puissants, mais une faible résistance aux dégâts.
  • Bombardier: Malgré leurs faibles vitesses, ils sont capables d’encaisser beaucoup de dégâts. Ils sont surtout utiles quand il faut avancer pour détruire les vaisseaux amiraux ennemis mais ils peuvent aussi affronter et détruire des vaisseaux ennemis plus rapide qu’eux en combat aérien.
  • Soutien: Spécialisés dans l’aide aux alliés, ces vaisseaux peuvent fournir les autres en munitions et les réparer. Ils sont conçus pour préparer les capacités défensives et offensives. Ils peuvent lâcher des mines, déployer des tourelles ou encore des rayons tracteurs. Ils sont peut agiles et ne font pas beaucoup de dégâts, mais sont utiles pour désactiver les vaisseaux ennemis et aider leurs alliés.

Dans Star Wars: Squadrons, vivez le cockpit comme si vous y étiez

A big part of our work in bringing these starfighters to life has been the creation of the cockpits. […] we’re trying to look as realistic as possible while matching the aesthetic from the films and incorporating the necessary gameplay information as naturally as possible. Ian Frazier

Une grande partie de notre travail pour donner vie à ces chasseurs stellaires a été la création des cockpits. […] nous essayons de les faire le plus réaliste possible tout en correspondant à l’esthétique des film et en intégrant les informations de gameplay nécessaires les plus naturellement possible. Ian Frazier

Pour cela, ils ont travaillé en imaginant qu’ils construisaient un vrai cockpit pour un film et pas un jeu. L’équipe de Lucasfilm a travaillé avec eux, mais aussi des animateurs et des acteurs de motion capture qui ont directement travaillé dans des vrais cockpits créés pour le jeu.

Si vous voulez une plus grande immersion, il sera possible de désactiver tous les éléments d’informations qui ne sont pas directement intégrés au cockpit; comme la localisation des objectifs. Cela rendra le jeu plus difficile en vous rendant totalement dépendant des instruments du cockpit (qui devraient donc être assez complets) mais vous permettra une immersion quasi-totale, pouvant être combinée avec un casque VR et des joysticks de pilotage.

Pour rappel Star Wars: Squadrons est prévu pour le 2 Octobre 2020 sur OriginSteamEpic Games Store, PS4 et Xbox One

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Jaytsutaro
Jaytsutarohttps://www.actugeekgaming.com
Passionné de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec une Dreamcast et une Gameboy. J'ai eu quelques consoles, mais maintenant je suis principalement sur PC. Mon intérêt n'est pas porté sur un type de jeu spécifique, je regarde surtout le thème ou l'histoire. J'ai toujours aimé écrire sur les jeux et la culture geek, mais aussi collectionner les consoles et les jeux rétros et aussi certains jeux par licence.

Recent articles