Une offre d’emploi postée par Santa Monica Studio sur le média social Twitter révèle une nouvelle licence. En effet, ils recherchent un directeur artistique afin de guider une seconde équipe, en parallèle du développement de God of War Ragnarök.

Un jeu encore non annoncé par Santa Monica Studio.

Le prochain God of War est prévu pour 2021 malgré un silence radio inquiétant. Toutefois, cela ne semble pas effrayer le studio qui se lance visiblement dans un tout nouveau projet. Celui-ci est sûrement très ambitieux vu les qualifications requises précisées dans l’offre d’emploi.

L’annonce précise alors :

“Nous recherchons un directeur artistique expérimenté pour le développement d’un nouveau titre non annoncé ! Si vous avez ce qu’il faut pour guider et inspirer notre équipe afin qu’elle fournisse une qualité visuelle de premier ordre, postulez dès maintenant.”

La personne recherchée doit avoir travaillé sur au moins un AAA et justifier d’un minimum de 10 ans d’expérience… On se souvient que Darside, un projet de jeu d’action futuriste du studio, avait été avorté en 2013. Cela avait mis de nombreux employés au chômage. Après une refonte de la stratégie en interne, Santa Monica Studio est à présent en mesure de développer plusieurs titres en même temps.

Nous ignorons si ce futur jeu concernera cette fois quelque chose de totalement inédit ou si cela concerne la suite d’une série. En attendant, God of War Ragnarök est entre les mains de Raf Grassetti (Assassin’s Creed, Mass Effect, Dragon Age, Killzone, inFamous) en directeur artistique et Eric Williams (GOW, Deformers) en directeur créatif… Affaires à suivre !

Ragnarok

Salut les copinous ! J'ai trois passions dans la vie : le Roller Derby, manger et les jeux vidéo. Le jeu qui a le plus marqué mon enfance était The Legend of Zelda : Ocarina of Time sur N64. Puis, j'ai fait l'acquisition d'un PC Gamer, PS2, PS3, PS4, Wii, Xbox 360, Switch, 3DS... Ce que je préfère, ce sont les RPG pour vivre de grandes aventures ! Et un jour, j'ai pris une flèche dans le genou... Ah non, on m'informe dans le casque que ce n'était pas moi !

On te laisse la parole :