PS5 : Le live PlayStation par Mark Cerny n’a pas eu l’effet escompté !

Une grande nouvelle avait été annoncée hier, que PlayStation allait prendre la parole à propos de la PS5 aujourd’hui, le 18 mars 2020 à 17h00. Malheureusement, la conférence tant attendue avec Mark Cerny a tout de suite perdu le plus grand des aplombs, quand on apprend, dès le début du direct qu’ils ont du annuler ce qui était prévu de dire sur la PS5, mais qu’à la place, on allait nous expliquer en détail l’architecture système de la PS5. Qui de mieux que Mark Cerny, l’architecte système en chef de la PS5, pour parler de cela ?

Mark Cerny se montre très passionné par ce qu’il dit, mais se trompe clairement de public, concernant sa conférence PS5 !

Normalement, la GDC : la Game Developer Conference aurait dû se dérouler et Sony comme Xbox devaient prendre la parole à cette occasion. Malheureusement, à cause du Coronavirus, l’événement a été annulé et à la place, PlayStation et Xbox vont prendre la parole, de leur côté pour dire ce qu’ils devaient révéler sur leur console lors de la GDC.

Pour une fois PlayStation a devancé Xbox pour parler de sa console, néanmoins, en commençant leur conférence en annonçant que ce qu’il devait dire pour la GDC a été tout simplement annulé, PlayStation partait très mal.

Ce sentiment a malheureusement perduré, même avec l’arrivée du célèbre Mark Cerny, qui nous a fait une conférence digne d’un cours magistral, à coup de présentation PowerPoint. Ainsi, il a annoncé qu’il y aurait d’autres occasions tout le long de l’année, de parler des jeux PS5 et de la PS5 en général.

Puis, Mark Cerny a commencé à se lancer dans l’explication de la création de l’architecture système de la PS5, perdant fatalement l’attention des joueurs, n’attendant qu’une chose : la révélation du design de la PlayStation 5, le lever de rideau sur la prochaine manette : la Dualshock 5, ou encore une démo en live de la puissance de la PS5 concernant les temps de chargement très réduits voire inexistants.

Malheureusement, tout cela n’aura pas lieu, car Mark Cerny restera plongé dans son explication ultra technique de l’architecture système de la PS5, un monologue clairement adapté pour les développeurs, mais absolument pas pour les joueurs ! C’est donc une énorme déception !

Les informations à retenir : rétrocompatibilité PS4 – PS4 Pro, 10.3 TeraFlops, Ray Tracing, SSD, HRTF

Comme on le soupçonnait, la PS5 sera rétrocompatible, mais pas autant que l’on espère. En effet, elle ne sera rétrocompatible qu’avec les jeux PS4 et PS4 Pro, dès le lancement de la PS5. Il sera même possible de transférer vos jeux PS4 sur le SSD de la PS5 et ce sera très rapide !

Après beaucoup de détails techniques, nous obtenons ce qui semble être la puissance moyenne de la PS5 qui s’élève à 10.3 TeraFlops avec le GPU cadencé à 2.23 GHz. Visiblement la console peut délivrer plus de puissance sur certains jeux, mais cela reste à confirmer. Ce qui est sûr c’est que Sony veut faire en sorte que la PS5 délivre toujours 10.3 TeraFlops.

Le Ray Tracing a été abordé ce qui était aussi une certitude, sauf qu’en plus d’améliorer la qualité des jeux, cela restera une option que l’on pourra activer ou désactiver. Le Ray Tracing permettra une représentation plus fidèle de la lumière dans les jeux. Grâce à la géométrie, le Ray Tracing permettra aussi une meilleure spatialisation des sons, ce qui vous permettra de mieux localiser avec vos oreilles les sons émis dans le jeu, pour par exemple savoir où se trouve précisément un ennemi, uniquement grâce aux sons !

Le SSD a aussi été décortiqué et visiblement c’était la demande prioritaire des développeurs. Il n’y aura plus d’installations, car la vitesse de compression sera énorme : 22 Gb/s grâce au SSD de la PS5 qui est de 5.5Gb/s ! En fait le but de PlayStation est de rendre transparentes les installations, afin d’obtenir l’instantanéité sur PS5 puisque le SSD serait 100 fois plus rapide que la PS4 !

Enfin Mark Cerny est rentré dans des détails encore plus techniques sur les sons en présentant le HRTF. Pour le présenter rapidement le HRTF pourra donner aux sons un plus grand degré de réalité assurant une meilleure immersion sonore.

Si vous voulez avoir plus de détails techniques sur l’architecture système de la PlayStation 5, n’hésitez pas à visionner la vidéo.

Pour notre part, nous pensons que PlayStation s’est clairement trompé de public, avec cette conférence bien trop technique pour la majorité des joueurs. Le fait de ne rien montrer de la console, simplement la manette ou même des démos de la PS5 est une erreur stratégique et de communication, là où Xbox a brillé en révélant presque tout sur sa console.

La PlayStation 5 devrait être lancée à la fin d’année 2020, Sony a tout intérêt à revoir sa stratégie, sous peine de ne pas communiquer assez sur la console que nous ne connaissons finalement pas !

Bonjour, je suis Monky, rédacteur bénévole depuis 2016 et rédacteur en chef sur Actu Geek Gaming. Le jeu vidéo fait pleinement partie de ma vie, et je pousse toujours plus loin cette passion en commençant la voie du stream sur Twitch et YouTube ainsi qu'à écrire des news et des tests ! Les jeux vidéo, je suis tombé dedans quand j'étais tout petit, grâce à mon père qui a un jour ramené une "console" à la maison : une PS1 ! J'ai commencé avec la première console de Sony ainsi qu'avec les GameBoy de l'époque ! Je n'ai jamais lâché les jeux vidéo et je suis aussi devenu un collectionneur et un rétro gamer, je possède ainsi beaucoup de consoles et de jeux ! Désormais, je joue principalement sur PS4, PC, Nintendo Switch et 2DS !

2 Commentaires

  1. C’est bien triste de la part de SONY tout cela… Donner les détails techniques, c’est bien, il le faut, mais de là à complètement oublier ce que les gens/joueurs veulent, c’est clairement dommage quoi. Surtout que bon, personnellement, je m’en fous de ce qu’il y a dans la console, autant un PC c’est important suivant les jeux, mais là, on peut quand même supposer qu’ils vont sortir des jeux compatibles avec leur console !
    Dommage dommage. Bon, je ne pense pas que ca leur fasse de l’ombre, mais bon.

On te laisse la parole :