Sorti à l’origine en 1997 sur PS1, Final Fantasy VII fait peau neuve grâce à Square Enix et revient sous l’appellation Final Fantasy VII Remake. À la base, le jeu devait sortir le 3 mars 2020, mais il fut reporté. Cependant, Square Enix n’a pas laissé les fans de la franchise sans rien, car au lieu du jeu, une démo a été publiée. Bien entendu la rédaction a sauté dessus et vous donne son avis ici même.

Un petit retour sur le synopsis

Depuis son plus jeune âge, la Planète est dotée d’un système d’autodéfense fondé sur l’Énergie spirituelle. Cette énergie est l’un des thèmes fondamentaux du jeu, puisqu’il s’agit de l’énergie vitale de la Planète, que le groupe écologiste Avalanche cherchera à préserver des griffes de la Shinra. Lorsqu’un être vivant meurt, son corps et son âme se décomposent et retournent à la Planète. Les esprits atteignent les profondeurs de la Planète et fusionnent les uns avec les autres : ils vagabondent, convergent et se divisent, formant une sorte de vague que l’on appelle la Rivière de la vie. Puis, cette énergie spirituelle se répand à la surface de la Planète et rend toute vie possible : les végétaux, les animaux, et la Planète elle-même. Ainsi, si cette énergie venait à disparaître, ce serait la fin de la vie sous la forme que nous connaissons.

Lorsque l’Énergie spirituelle est extraite de force du sol par les réacteurs Mako, elle se transforme en énergie Mako et ne peut accomplir son véritable devoir. Ces réacteurs produits par la Shinra, absorbent et épuisent chaque jour les ressources de la Planète. L’énergie Mako, est ensuite convertie en électricité, ce qui fait de Shinra, Inc. le plus gros fournisseur de ressources énergétiques du monde, depuis une trentaine d’années.

Vous incarnez donc Cloud Strife un ancien SOLDAT, très tourmenté, vivant désormais une vie de mercenaire. Il a été embauché par le fameux groupe écologiste Avalanche. Bien entendu, la destruction du premier réacteur Mako (partie jouable de la démo) n’est que le début des péripéties.

Final Fantasy VII remake une démo qui en dit long

Il est vrai que les plus anciens d’entre nous auront connu la version sur PlayStation 1 et s’amuseront à comparer les deux versions. Bien que l’histoire soit identique, le jeu actuel n’a plus rien à voir avec l’original. Malgré cela, le plaisir du jeu est toujours là et on l’apprécie même un peu plus.

Des personnages plus vivants

Tout d’abord, ce qui nous sautera aux yeux est la nouvelle vie graphique donnée au jeu. Tout a été amélioré. Terminé les personnages cubiques, bonjour la haute qualité et ce n’est pas pour nous déplaire, car on peut se sentir plus proches des personnages à l’écran.

Dans le jeu originel, il n’y avait qu’un point de vue de haut, sauf durant les combats, avec peu de dialogue entre les personnages. Cette fois-ci, les personnages discutent entre eux hors des phases de combat s’envoyant des punchlines magnifiques au passage. Durant les combats le dialogue n’est pas coupé non plus. Si vous tendez l’oreille, un de vos camardes ou même le personnage que vous contrôlez vous rappellera de vous soigner le cas échéant si jamais vous ne faites pas attention à votre vie.

Le caractère sombre et tourmenté de Cloud est mis en avant, ainsi que le côté brute épaisse de Barret. Les personnages secondaires d’Avalanche ont également leur mot à dire étant également mis un peu plus en avant. Il est également possible de discuter avec chaque personne à l’écran, rendant le jeu encore plus vivant.

Toujours plus d’immersion dans Final Fantasy VII Remake

Les combats ont également été revus. Il est désormais possible de contrôler les combattants comme on le désire. Le menu de pause tactique est vraiment très pratique et le système de raccourcis bien pensé, ce qui favorise grandement l’immersion.

Quant à la bande-son, les pistes originales ont été préservées, mais remises au goût du jour. C’est donc une qualité audio HD qui vous attend lors de la sortie finale du jeu.

Nous retiendrons deux bémols lors de cette démo. La première est l’impossibilité de choisir une langue. Nous avons d’office le doublage français, bien qu’il soit assez réussi, ce qui est une performance assez rare. Le deuxième point est la caméra lors des combats. Parfois, elle prendra l’initiative de bouger et de se mettre dans des angles improbables ce qui nous gênera pour viser correctement. Il faudra donc y aller à l’aveugle.

Vous pouvez retrouver la démo intégrale dans notre vidéo. Si vous en voulez plus, n’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube.

Final Fantasy VII Remake sortira le 10 avril 2020 en exclusivité sur PlayStation 4.

On te laisse la parole :