Preview : Balan Wonderworld nous met la tête à l’envers

Publié :

Nous l’avons annoncé, nous l’avons attendu et la voici, la démo de Balan Wonderworld, un jeu développé par Balan Company et édité par Square Enix, est enfin disponible et c’est avec un plaisir non dissimulé que nous allons vous partager notre ressenti sur ce premier aperçu du jeu. Mérite-t-il que l’on se penche dessus ? C’est ce que nous allons voir.

Balan Wonderworld dispose d’un hub interactif

Nous suivons les aventures de Léo et Emma qui n’ont pas une vie facile, bien que leurs histoires manquent de détails et de paroles, les développeurs ont parfaitement réussi à nous faire passer les émotions de nos deux héros à travers l’ambiance générale de la cinématique d’ouverture. D’ailleurs, selon le personnage que vous choisirez, cette dernière changera.

Balan Wonderworld
Emma

Les deux protagonistes seront liés par une seule personne : Balan, le maître de cérémonie qui les transportera dans un monde étrange. Vous commencerez par l’Île des Tims qui est le hub du jeu qui abrite de petites créatures toutes mignonnes qui vous accompagneront lors de vos aventures. Ces dernières sont en réalité vos vies. À chaque fois que vous mourrez, vous perdrez l’une de ces petites boules, cependant, nous n’avons pas essayé de toutes les perdre.

L’Île des Tims

Lors de vos aventures, vous pourrez trouver des œufs, déposez-les dans le hub à la fin de chaque niveau, titillez les un peu et vous aurez de nouveaux Tims. De plus, vous pourrez également collecter des cristaux qui sont en réalité la nourriture de ces choses. Nourrissez-les et elles se mettront à travailler en tournant dans une roue. Celle-ci fera évoluer le point central du jeu en y ajoutant de nouvelles choses. Malheureusement, nous ne savons pas à quoi elles servent, car dans cette démo il n’y a aucune explication, nous avons dû tout trouver par nous-mêmes, parfois par le plus grand des hasards.

Une variété de costumes très intéressante

Nous savions que les costumes, au nombre de 80 au total, étaient diversifiés et il est possible d’en tester une dizaine dans cette démo, certain étant plus utile que d’autre. Parmi les plus intéressants, on notera le mouton qui nous permet de nous gonfler et planer sur une certaine distance, ou encore l’Aéro Acrobat qui nous permet de sauter et de plonger en piquet sur nos ennemis. En revanche, la palme de l’inutile revient au renard qui est capable de se transformer en boîte invincible, mais que l’on ne peut pas déplacer… Le hic c’est que la transformation a lieu dans les descentes ce qui peut s’avérer mortel.


En plus d’avoir un intérêt lors de votre avancée à travers un niveau, ces derniers sont également importants dans la récupération de collectibles. En effet, vous ne pourrez pas récupérer tous les œufs, ou les statues de Balan lors de votre premier passage, il vous faudra jongler entre tous les costumes disponibles pour y parvenir, voire jouer en coopération. 

Il y a une chose qui n’est pas expliquée dans l’extrait du jeu, mais qui est très importante. Dans les niveaux se trouvent des check-point qui en plus de sauvegarder votre progression vous permettent de vous changer. Vous ne pouvez transporter que trois costumes sur vous. En étant sur un de ces points et en appuyant sur les gâchettes L2 ou R2, vous pourrez ouvrir un vestiaire et choisir la panoplie qui vous plaira. Attention, les costumes sont en nombre limité. Lorsque vous mourrez, vous le perdez. Vous pourrez toujours le récupérer en allant dans le niveau où vous l’avez trouvé, mais pour éviter les allers-retours inutiles, assurez-vous d’en avoir plusieurs.

Les « vestiaires »

Un jeu un peu trop simpliste ?

Lors de cette démo, nous avons affaire au premier monde dans son intégralité, boss inclus, ainsi qu’aux premiers actes des mondes 4 et 6. Si vous n’avez pas suivi nos articles sur l’histoire des différentes parties de Balan Wonderworld, vous risquez d’être vite perdu, car aucune cinématique ne nous accueille, car elle se trouve à la fin du niveau, lorsque le boss est vaincu, ce qui en est totalement illogique. De plus, le premier monde risque de vous donner le mal de mer, car il tourne en même temps que vous. Fort heureusement, les autres ne sont pas ainsi.

Vous serez amené à croiser quelques ennemis qui seront déposés par le grand méchant du jeu, ces derniers sont très faciles à vaincre, n’opposeront pas une grande résistance, voire pas du tout, en plus de ne pas être très nombreux. Le véritable problème du jeu repose sur les phases de plateformes, parfois une caméra un peu récalcitrante aura raison de vous, ou un abus de confiance dans votre costume. Même le boss sera battu en quelques coups bien placé et expédié en quelques secondes.

Balan Wonderworld
Le premier boss

De plus, peu importe la touche que vous utilisez sur la façade, l’action sera la même. On a déjà vu des démos ne pas dévoiler tout ce que le jeu est capable de dévoiler, nous espérons que ce titre en fait partie.

Les niveaux quant à eux sont plus ou moins vastes et regorgent de petits coins dans lesquels se trouvent les statues de Balan, qui sont obligatoires pour avancer. Il y a également des minis jeux comme un jeu de tir au ballon ou la Bataille de Balan. Dans ce dernier, une ombre de Balan est affichée à l’écran, vous devez appuyer sur une touche lorsque le maître de cérémonie est parfaitement superposé afin de faire un maximum de point.

De plus, chaque monde à son propre univers graphique et sonore qui lui est propre, avec des costumes en adéquation avec le thème. On reconnaît bien la patte de Yuji Naka que ce soit dans le design des personnages ou la chromatographie.

En conclusion

La démo Balan Wonderworld nous laisse mitigés. Il dispose d’un concept vraiment intéressant avec tous ces costumes, mais d’un gameplay vraiment trop simple. Le manque d’explication se fait clairement ressentir et si le joueur n’est pas un tant soit peu curieux, il peut louper quelques actions importantes, comme le changement de costume. L’univers graphique et sonore est comme nous l’imaginions simple, mais efficace. Il apparaît clairement que nous avons en face de nous un jeu pour enfant, mais une difficulté supérieure pourrait plaire aux adultes. Pour ceux qui souhaitent retrouver un air de Sonic ici, passez votre chemin, Balan Wonderworld n’a rien à voir avec le petit hérisson bleu si cher à notre cœur.

Un bonus pour ceux qui ont joué à la démo de Balan Wonderworld !

En téléchargeant la démo et en y jouant, vous débloquerez des costumes bonus propres à chaque plateforme, que vous pourrez utiliser dans la version complète du jeu.

  • Lancelaser bleu – Édition PlayStation®5/PlayStation®4
    Le costume Lancelaser bleu tire des balles bleues piquetées de symboles 〇× devant lui lorsque le personnage se tient immobile. Ces balles peuvent vaincre les ennemis ou détruire les blocs.
  • Lancelaser étoile – Édition Nintendo Switch™
    Le costume Lancelaser étoile tire des balles étincelantes en forme d’étoile devant lui lorsque le personnage se tient immobile. Ces balles peuvent vaincre les ennemis ou détruire les blocs.
  • Lancelaser X – Édition Xbox Series X|S/Xbox One
    Le costume Lancelaser X tire des balles lumineuses en forme de X devant lui lorsque le personnage se tient immobile. Ces balles peuvent vaincre les ennemis ou détruire les blocs.
  • Lancelaser valve – Édition Steam
    Le costume Lancelaser valve tire trois balles en forme de valve entrelacées devant lui lorsque le personnage se tient immobile. Ces balles peuvent vaincre les ennemis ou détruire les blocs.

Balan Wonderworld

Balan Wonderworld est prévu pour le 26 mars 2021 sur PC via Steam, PS4, PS5, XBox One, Xbox Series X et Series S et Nintendo Switch.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Amaranth
Amaranth
Je baigne dans les jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Ma première console? La Méga Drive... Rassurez-vous, je ne suis pas encore un fossile.

Recent articles