Comme vous le savez certainement, la PlayStation 5 sort dans nos contrées demain. À cette occasion, Jim Ryan président adjoint de SIE, a accepté de répondre à une interview donnée par le magazine britannique The Telegraph.

Une capacité de stockage suffisante

Nos confrères britanniques ont tout d’abord abordé une question quelque peu fâcheuse pour les adorateurs de PlayStation : la capacité de stockage. En effet, la PS5 aurait un SSD de 825 Go au total, qui une fois que l’on compte l’espace requis par le système d’exploitation, tomberait à 665 Go. Ce à quoi Jim Ryan a répondu :

“Ce ne sont pas les retours que nous recevons. Nous allons évidemment surveiller ce qui se passe tandis que les gens ouvrent leurs PlayStation (5) et commencent à les utiliser. Nous pensons que ça va aller. Nous avons évidemment pu surveiller l’utilisation du disque dur sur PS4 de manière microscopique et tout ce que nous avons vu indique que nous devrions nous en sortir.”

Il faut savoir que les premiers utilisateurs de la console devront se contenter de ce petit espace étant donné qu’il est impossible pour le moment d’ajouter un SSD M.2. dans l’emplacement prévu à cet effet, tout comme il sera impossible de brancher un SSD externe pour sauvegarder ces jeux PS5, mais sera possible avec ceux de la PS4. Une mise à jour ultérieure devrait permettre de débloquer ce problème de mémoire.

Une hausse des prix justifiés pour les jeux PlayStation 5

Autre sujet qui fâche, la nouvelle hausse des prix. Il est vrai qu’entre la génération PS3 et PS4, les prix étaient restés sensiblement les mêmes. Désormais, le prix moyen des jeux sur le marché se situera entre 70 et 80 euros. Voilà de quoi en faire grimacer plus d’un. En outre-Manche, la situation est similaire, les jeux seront désormais vendus à 70 livres sterling. The Telegraph a donc demandé si pour le président adjoint de SIE, le prix était justifié.

“Oui, oui, je le pense. Si vous comptabilisez le nombre d’heures de divertissement procurées par un jeu vidéo comme Demon’s Souls et que vous le comparez à celui procuré par n’importe quelle autre forme de divertissement, je pense que c’est une comparaison juste à faire.”

Ce dernier en profite pour glisser un petit mot au sujet de la rumeur qui annonçait que Sony comptait encore monter le prix de ces jeux et dément catégoriquement cette information.

Et au sujet de God of War Ragnarök ?

Cette fois-ci un sujet qui fâche un peu moins, God of War Ragnarök et son exclusivité sur PS5. Presque tous les jeux annoncés comme exclusif à la PS5 sont soit disponibles sur PC ou PS4, c’est donc naturellement que cette question est venue sur le tapis. Voici la réponse de Monsieur Ryan.

“Désolé. Je n’ai rien à dire à ce sujet aujourd’hui.”

Sony a récemment déclaré que la transition entre les générations PS4 et la PS5 pourrait prendre jusqu’à 3 ans, ce qui laisse le temps aux joueurs d’investir dans la console à venir. Il y a donc fort à parier que nous verrons Kratos sur les deux plateformes. Pour le moment, ce titre ne dispose d’aucune date de sortie.

On te laisse la parole :