Nintendo Switch : une ROM Android disponible

C’est l’heure de faire tourner Android sur sa Nintendo Switch ! Le 24 juillet 2019, un membre de XDA Developers (communauté dédiée au développement sur Android) a publié une ROM, non officielle, faisant tourner le célèbre OS sur la console !

Dans le jargon, on parle d’une “ROM Custom”. Cela désigne généralement des versions modifiées de l’OS, et pas inclues de base par les fabricants de smartphones et de tablettes.

La puissance d’Android sur sa Nintendo Switch !

Cette ROM spéciale pour la Switch utilise la version 15.1 de LineageOS (issue d’Android 8.1 Oreo). Elle utilise les performances du NVIDIA Shield TV, contenues dans la console, pour pouvoir fonctionner.

Le travail de comptabilité sur Switch semble dantesque. En effet, il sera possible de contrôler Android grâce aux Joy-Cons, qu’ils soient attachés à la console ou bien connectés via Bluetooth. L’OS fonctionnera aussi bien en mode TV qu’en mode portable, et le son de l’appareil sera aussi pris en charge.

Source : forum.xda-developers.com

Mais du coup, que faire sur sa console grâce à Android ? Eh bien, concrètement tout ce que l’on peut déjà faire avec notre smartphone. L’intégration des apps Google vous permettra notamment de vous rendre sur Gmail ou de consulter votre Drive. Le Play Store vous permettra quant à lui d’avoir un choix d’applications plus élargi que le Nintendo eShop. Imaginez-vous ainsi jouer aux cultes du jeu mobile, tels que Clash Royale ou Jetpack Joyride. Et, dans la foulée, en profiter pour regarder Netflix, qui n’a jamais pointé le bout de son nez sur le eShop !

Prêt à tenter l’expérience ?

Même si ce portage d’Android pour la Nintendo Switch semble réussi, on déplore encore quelques bugs. On constate notamment une autonomie de batterie pas encore optimisée lors du mode veille, une mauvaise détection du chargement de la console ou encore des soucis de détecton de Joy-Cons par certaines applications. Cela dit, la ROM est encore récente, et des mises à jour corrigeant les quelques défauts peuvent arriver prochainement.

Si vous souhaitez tenter l’expérience, vous aurez besoin d’une carte microSD vierge pour y installer l’OS. Une capacité de 16 gigaoctets devrait suffire. Toute la procédure se déroulant sur la carte, cela ne devrait pas affecter le démarrage normal de la Nintendo Switch une fois retirée. L’installation est assez fastidieuse, mais vous retrouverez toutes les étapes sur cette page. Maintenant, à vous de jouer !

On te laisse la parole :