Après plusieurs mois d’attentes, des années pour certain, et après l’annonce de la Xbox Series X et de la Xbox Series S en ce début de mois de septembre, la PS5 est enfin la.

Les PS5 affichent leurs prix et la date de sortie :

Comme les bébés de Microsoft, Sony fait aussi des jumeaux, la PlayStation 5 “classique” et la PlayStation 5 Digital édition. Perçons l’abcès directement, la première sera vendue à 499,99 € et la seconde pour 399,99 €. Pour information, la seule différence entre les deux modèles sera l’absence de lecteur Blu-ray sur la version Digital.

La PS5 sortira en France le 19 novembre 2020 et le 12 novembre aux Etats-Unis, Japon, Canada, Mexique, Australie, Nouvelle-Zélande et Corée du Sud.  De plus, il est possible de la précommander dès le 17 septembre 2020 (chez vos commerçants locaux, ou en ligne Amazon, Cdiscount, etc.).

Pour rappel, la PS5 possède un processeur AMD Ryzen Zen 2, un GPU AMD RDNA 2, 16 Go de RAM GDDR6, un SSD de 825 Go et un lecteur Blu-ray 4K UHD. Une nouvelle manette appelée DualSense sera aussi de la partie, avec un nouveau système de vibration et une autonomie plus grande. Elle sera dépourvue du bouton “Share” pour laisser la place à “Create”, ce qui sous-entend encore plus de possibilités de partage.

Une dernière chose, et pas des moindres, les utilisateurs de PS Plus sur PS5 vont bénéficier gratuitement d’une liste de jeu PS4, c’est le PlaySation Plus Collection.

Nous parlons d’une dizaine de jeux au lancement de la PS5, et d’autres plus tard, en voici une partie : God of War, The Last of Us Remastered, Uncharted 4, Battefield 1, Monster Hunter World, Fallout 4, Final Fantasy XV, The Last Guardian, Ratchet & Clank, Infamous Second Son, Days Gone, Bloodborne, Detroit : Become Human, Batman Arkham Knight, Mortal Kombat X, Persona 5, Until Dawn et Resident Evil Biohazard. Il suffira alors de les télécharger.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’événement Sony ici (début à 58 minutes).

Émerveillé par les jeux vidéo depuis toujours, la Super Nes fut ma première console. Fièrement fidèle à la firme nippone, je lui ai quand même fait des infidélités chez Sony et Microsoft. Les mmorpg ont aussi pris une grande place dans ma jeunesse. Finalement, l'amour du premier jour est revenu (il n'était jamais parti le bougre !) et je suis maintenant principalement sur Nintendo Switch, ainsi que sur PC.

On te laisse la parole :