On le sait, le monde de Horizon Forbidden West sera vaste et vraiment bien rempli et pour nous donner une idée de ce qui nous attend, Guerilla Games a partagé quelques mots sur le PlayStation Blog au sujet de ce que l’on pourra trouver durant nos explorations.

Horizon Forbidden West, un monde naturel et authentique.

Rien ne sera laissé au hasard, chaque personnage que vous verrez, ainsi que chaque objet seront présents dans un but précis, même si cela vous échappe, comme le dit Espen Sogn, concepteur de monde vivant principal chez Guerrilla.

“Lorsque le joueur explore l’Ouest prohibé, il doit avoir l’impression que tout y est parfaitement à sa place. L’équipe de conception de monde vivant de Guerrilla travaille sur les aspects du jeu qui contribuent à rendre le monde authentique et vivant : les tribus, les villages et leurs habitants. Chaque élément du monde y est placé de manière intentionnelle.

Notre principal enjeu, c’est de concrétiser cette structure narrative grâce à des visuels qui font partie intégrante du monde.”

Plusieurs tribus ont des similitudes, à l’instar des Tenakths qui sont connus pour être compétitifs et axés sur le combat, mais c’est aussi le cas d’autres clans. Pour pouvoir les différencier, les développeurs ont mis en place quelques détails tels que le comportement des personnages, ou encore des différences dans leurs tenues.

Horizon Forbidden West village 1

“Tout cela fait s’intègre à la trame narrative du jeu. Vous devriez pouvoir identifier à distance la tribu à laquelle vous avez à faire. Grâce à la manière dont les PNJ transportent l’eau, par exemple : les Tenakths, particulièrement forts, la portent sur leurs épaules. Les Utarus, la serrent dans leurs bras. Les Oserams la portent à la main.”

L’un des premiers endroits que visitera Aloy se nomme Scoroc, un avant-poste Oseram situé à la frontière. Les personnages présents à cet endroit sont tous là pour diverses raisons, tous participants à l’écosystème de la ville.

“Là où vous auriez auparavant trouvé un personnage debout à côté d’une forge, vous verrez désormais le même personnage interagir avec ce qui l’entoure. Il pourra déplacer des matériaux, s’appuyer contre un mur, boire un verre, parler à des amis, vivre sa vie. Les PNJ bougent et existent, ils ont une volonté.”

Tout comme dans le premier volet, Aloy trouvera toujours des personnes prêtes à l’aider comme des marchands, tailleurs, chasseurs… Le principal changement est que notre aventurière pourra mettre la main sur de bons plats locaux grâce à des cuisiniers afin d’être consommé plus tard en cas de besoin.



Les armes seront entièrement personnalisables et pourront même être équipées de bonus supplémentaires uniques pour mieux abattre les machines.

“Les tenues n’offrent pas seulement de la résistance aux divers types de dégâts auxquels Aloy devra faire face dans l’Ouest prohibé, elles lui permettent également de bénéficier de bonus en plus des compétences de l’arbre de compétence. Avec la bonne tenue, qui amplifie les effets des bonnes compétences, tout est possible. Il est également possible de changer d’arme et de tenue instantanément, vous pouvez donc opter pour une approche différente à tout moment.”

Il ne tient donc qu’à vous de vous intégrer avec votre tenue, ou pas selon votre envie. Quoi qu’il en soit, il semblerait bien que le monde de Horizon Forbidden West soit encore plus immersif que le premier opus, avec des PNJ vivant réellement leur vie.

Horizon Forbidden West sera disponible le 18 février 2021, en exclusivité sur PlayStation 4 et PlayStation 5.

On te laisse la parole :