Days Gone est officiellement sorti aujourd’hui et le jeu fait déjà parler de lui à travers des tests, mais également sur ces patchs correctifs monstrueux ! En effet, déjà que Days Gone pèse à lui tout seul 67 Go sur PlayStation 4, le poids du jeu augmente drastiquement à cause des patchs correctifs, déployés au lancement du jeu, le 26 avril 2019. Découvrez le patch 1.04 et son prédécesseur en détail.

Les patchs montent le poids de Days Gone !

Le premier patch de lancement, le patch day one déployé aujourd’hui pèse à lui seul 21 Go ! Les studios nous ont habitués à corriger leur jeu le jour de la sortie grâce à ce genre de patch, mais pour le coup, Days Gone va augmenter sa taille de 67 Go à 88 Go ! Un poids déjà conséquent pour un jeu, qui va prendre une place considérable sur les disques durs des PlayStation 4.

Si seulement cette histoire de patch correctif s’arrêtait là, mais non, puisqu’une nouvelle mise à jour est disponible aujourd’hui, le patch 1.04. Celui-ci est pour le coup moins conséquent que le patch 1.03, mais il vaut son pesant de 13 Go tout de même ! Ce qui fait que Days Gone occupera pas moins de 101 Go, une fois les patchs téléchargés et installés. Ce patch 1.04 “permet” donc à Days Gone de passer la barre des 100 Go, alors que de base le jeu pèse 67 Go.

Qu’apporte le patch 1.04 de Days Gone ?

À l’instar du patch 1.03, le patch 1.04 de 13 Go corrigera tout simplement le jeu. Pourtant, il ne s’agit que de bugs mineurs que la patch 1.04 va corriger, il doit y en avoir une quantité impressionnante ! Néanmoins, le patch 1.04 s’occupent aussi de rectifier les problèmes de localisation. Nous n’avons pas plus d’informations pour ce patch 1.04, nul doute que Bend Studio nous en dira plus dans les jours à venir. Cependant, nous vous conseillons d’installer toutes les mises à jour, aussi énormes soient-elles, pour profiter pleinement de Days Gone.

Days Gone est une exclusivité PlayStation développée par Bend Studio et disponible depuis aujourd’hui, le 23 avril 2019 sur PlayStation 4.

On te laisse la parole :