Après tous les déboires qu’a subi leur dernier jeu : Cyberpunk 2077, de nouveaux problèmes viennent frapper de plein fouet CD Projekt Red. En effet, le studio polonais vient de se faire pirater, le pirate aurait récupéré un nombre considérable de codes sources de Cyberpunk 2077, de The Witcher 3 et de GWENT: The Witcher Card Game. Ainsi de nombreuses données sur leurs jeux ont été volées et le pirate exige qu’une rançon soit payée, auquel cas il ne diffuserait pas ce qu’il a récupéré, sinon, si CD Projekt Red ne répond pas sous 48h, tout sera diffusé.

CD Projekt Red ne souhaite pas négocier :

Afin d’être totalement transparent avec sa communauté, le studio polonais a publié un message sur Twitter informant cette attaque, ainsi que le message laissé par le pirate, demandant rançon :

Hier, nous avons découvert que nous étions victimes d’une cyberattaque ciblée, en raison de laquelle certains de nos systèmes internes ont été compromis.

Un acteur non identifié a obtenu un accès non autorisé à notre réseau interne, a recueilli certaines données appartenant au groupe capital CD PROJEKT, et a laissé une note de rançon dont nous rendons le contenu public. Bien que certains appareils de notre réseau ont été cryptées, nos sauvegardes restent intactes. Nous avons déjà sécurisé notre système informatique et commencé à restaurer les données.

Nous ne céderons pas aux demandes ni ne négocierons avec l’acteur, sachant que cela peut éventuellement conduire à la publication des données compromises. Nous prenons les mesures nécessaires pour atténuer les conséquences d’une telle libération, notamment en s’adressant à toute partie susceptible d’être affectée par l’infraction.

Nous enquêtons toujours sur l’incident, mais pour l’instant nous pouvons confirmer que – à notre connaissance – les systèmes compromis ne contenaient pas de données personnelles de nos joueurs ou utilisateurs de nos services.

Nous avons déjà pris contact avec les autorités compétentes, y compris les services répressifs et le président de l’Office de protection des données personnelles, ainsi que la police scientifique informatique
et nous coopérerons étroitement avec eux afin de mener une enquête approfondie sur l’incident.

Comme vous pouvez le voir, CD Projekt Red a réagi vite et bien, face à cette attaque. Espérons tout de même qu’elle ne portera pas préjudice au studio polonais, car le message du hacker était assez dur :

Nous vous avons eu de manière ÉPIQUE !! Nous avons téléchargé des copies complètes des codes sources de votre serveur Perforce pour Cyberpunk 2077, Witcher 3, Gwentet la version inédite de Witcher 3 !!! Nous avons également téléchargé tous vos documents relatifs à la comptabilité, l’administration, le juridique, les RH, les relations avec les investisseurs et plus encore ! Nous avons également crypté tous vos serveurs, mais nous comprenons que vous pouvez très probablement récupérer à partir de sauvegardes.

Si nous ne parvenons pas à un accord, vos codes sources seront vendus ou feront l’objet de fuites en ligne et vos documents seront envoyés à nos contacts dans le domaine du journalisme. Votre image publique sera encore plus négative et les gens verront comment vous faites fonctionner votre entreprise de façon ******. Les investisseurs perdront confiance dans votre entreprise et les actions plongeront encore plus bas !
Vous avez 48 heures pour nous contacter

Nous verrons ce qu’il se passera dans les jours à venir, avouons tout de même que le studio polonais n’a vraiment pas de chance depuis la sortie de Cyberpunk 2077, à croire que tout le monde semble s’acharner sur le sort du studio.

On te laisse la parole :