Le 2 novembre dernier, Capcom annonçait qu’un groupe de hacker avait dérobés plus d’un Tera octet de données ont été dérobées. Parmi  celles-ci se trouvent des fichiers comptables, des relevés bancaires, mais également des présentations marketing. Pour que ces informations restent confidentielles, la firme d’Osaka devait payer 11 millions de dollars aux pirates, chose qui ne semble pas été avoir faite car une liste d’information a été publiée il y a quelques heures sur les forums de ResetEra. Il va de soi que l’équipe d’ActuGeek Gaming ne soutient absolument pas ce qui s’est passé.

Les données volées de Capcom

Bien entendu, tout ce qui va suivre est à prendre avec de grandes pincettes, certains documents étant datés de 2018.

Resident Evil Village devrait obtenir une démo et sortir le jeu définitif devrait sortir en avril 2021. De plus, il semblerait que le titre disposera d’un Battle Royale qui porterait le nom de Village Online.

Une nouvelle compilation de la série Ace Attorney inclurait deux spin-offs The Great Ace Attorney 1 et 2. Ces titres n’ont jamais quitté le Japon et n’ont donc jamais été traduits.

Guillotine serait un nouveau projet encore inconnu pour le moment. Il est probable qu’il voit le jour en février prochain sur Switch et en mai sur les autres plateformes.

Monster Hunter Rise qui a été annoncé très récemment et prévu pour le moment que sur Switch, devrait également conquérir les PC au mois d’octobre et disposerait de deux démos pour séduire son publique.

Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin serait également disponible sur PC et Switch en mai 2021.

Resident Evil 4 pourrait avoir une nouvelle jeunesse en arrivant sur l’Oculus VR.

Les documents postés dévoilent également la somme déboursés par Google pour obtenir Resident Evil 7 et Village sur Stadia, mais également par Sony pour s’assurer de l’exclusivité de la version en réalité virtuelle, ainsi que de quelques DLC temporaires. Il est précisé qu’aucun lien ne sera disponible pour avoir accès à ces données et qu’elles resteront inaccessibles sur internet. Voilà une raison supplémentaire de prendre ces informations au conditionnel.

Nous rappelons que nous ne soutenons en aucun cas ce genre d’action, mais qu’il est de notre devoir de relayer les informations potentielles qui circulent sur les jeux vidéos. Toute autre information ne sera jamais divulguée.

On te laisse la parole :