Afterparty et son créateur ne vous disent peut-être rien. Le studio Night School ne fait pas forcément partie des plus connus mais a néanmoins accouché en 2016 d’un jeu narratif très prenant : Oxenfree. Ce jeu mettait en scène une bande d’amis qui partait faire la fête sur un île et qui étaient confrontés à des phénomènes paranormaux.

Oxenfree : le premier jeu du studio

Le succès remporté par celui-ci permet au studio de revenir avec une deuxième production tout aussi originale : Afterparty.

Afterparty vous met aux commandes de deux adolescents : Milo et Lola. Ces deux meilleurs amis, décédés pour une raison inconnue, se réveillent en enfer. Ils vont rapidement découvrir qu’il y a néanmoins un moyen de revenir sur Terre : il va falloir saouler le diable !

Afterparty : le diable a une bonne descente

Le jeu s’articule donc autour de ce but et les deux amis devront donc parcourir les différents bars de l’enfer pour s’entrainer à tenir de mieux en mieux l’alcool. Ceci leur pemettra d’obtenir de nouvelles capacités et de nouveaux embranchements dans les discussions avec les protagonistes rencontrés.

Selon les choix effectués lors de ces discussions, certains lieux de l’enfer pourront subir des changements voire être complètement détruits. Cela augure d’une rejouabilité intéressante afin de voir ce qui ce serait passé en choisissant d’autres lignes de dialogue.

Ces dialogues sont donc à choix multiples, mais vous n’aurez pas forcément le temps de réfléchir à la meilleure réponse. En effet, il arrive très fréquemment que des dialogues se déroulent par exemple lors d’un déplacement. C’est donc à vous de choisir la réponse qui paraît la plus adéquate avant que la conversation ne se poursuive. Ce système apporte un dynamisme vraiment appréciable à la narration du jeu.

Les dialogues sont aussi doublés, ce qui apporte une vraie personnalité aux personnages. Même si les voix resteront en anglais, tous les textes seront en français.

L’enfer n’a jamais été aussi beau

Pour ce nouveau jeu, Night School reprend graphiquement le même principe que leur précédente production mais en l’améliorant grandement.

Afterparty : vous passerez beaucoup de temps dans les bars

Les décors sont donc vus de côté avec un mélange de 3D et de profondeur. L’ensemble est encore plus fin et plus coloré. Ces décors participent aussi grandement à l’ambiance de fête qui se dégage dans les différents bars visités. Que l’on se retrouve sur une piste de danse ou bien dans les rues de l’enfer, les décors fourmillent de détails.

Afterparty : mini jeu de danse

Les déplacements se font principalement sur le plan horizontal avec un bouton qui sert à intéragir avec le décor ou les personnages. Les mini-jeux auxquels vous aurez affaire seront aussi basés sur des combinaisons simples de boutons. A vous les joies du bras de fer, de la danse et du bière-pong !

Vous pouvez voir tout cela en action dans le trailer de sortie :

Pour un peu plus de gameplay, le studio avait publié une vidéo à l’E3 2018 :

Le jeu arrive le 29 octobre 2019 sur PC, MAC, Linux, PS4 et Xbox One. Une version Switch est prévue, mais sans date de sortie pour le moment.

On te laisse la parole :