Le 23 juillet dernier, Square Enix a mis en ligne sur Steam, le PlayStation Store et le Nintendo eShop, une démo, de deux heures, du jeu à venir, Oninaki. La rédaction s’est fait plaisir en y jouant, et vous donne notre point de vue, dans la Preview d’Oninaki.

Preview d’Oninaki, la réincarnation au cœur de l’histoire

Oninaki ne passe pas par quatre chemins. Dès les premières minutes du jeu, nous sommes directement confronté à la mort. Un jeune garçon vient de perdre ses parents, les personnes qui l’entourent lui interdise de pleurer. Pourquoi ? Tout simplement que si les défunts sentent la tristesse des personnes vivantes, cela les empêche de se réincarner et devienne ainsi des âmes errante. Il faut donc faire preuve d’acceptation afin de ne pas retenir les proches plus longtemps.

Heureusement pour veiller sur ce cycle perpétuel, des Gardiens sont présents pour guider les âmes. Au-delà du Voile séparant vivants et âmes égarés, les Gardiens guident les êtres perdus vers leur salut et leur nouvelle vie. Mais malheureusement, ce n’est pas aussi facile. Parfois les regrets sont tellement fort que les âmes restent entre les mondes, ne trouvant ainsi jamais le repos. Il vous faudra donc voyager dans les deux mondes pour arriver au bout de votre chemin.

Notre héros Kagachi, fait partie des Gardiens, il ne montre absolument pas ses sentiments, ne considérant ses Démons que comme des armes. En effet, dans cet univers, les Gardiens se laissent possédés par des âmes dont la réincarnation est impossible. Dans le mode histoire seul deux Démons sont disponibles, alors que dans le mode bataille, votre équipe monte à 4. Chaque allié a des caractéristiques bien spécifique, à vous de choisir lequel se battra à vos côtés.

Preview d'Oninaki
Aisha, le Démon de départ

De la légèreté dans une réalité difficile

Tokyo RPG Factory traite de la mort sous tous les angles, donnant parfois des scènes un peu difficile à supporter. Mais les graphismes riches en couleurs et légers rendent la situation plus facile à digérer, donnant un aspect un peu moins dramatique.

Le nombre de contrôles au début du jeu est réduit, ce qui nous permet de mieux prendre en main la partie. Les boutons non utilisés le seront petit à petit plus tard. La différence se voit entre le mode histoire et le mode bataille.

Commandes de base

Voilà pour cette Preview d’Oninaki. N’oubliez pas, la sauvegarde de cette démo est transférable sur l’édition définitive qui sortira le 22 août, sur PC, PS4 et Nintendo Switch.

On te laisse la parole :