Lost Soul Aside est un jeu d’Action-RPG ouvertement inspiré de Ninja Gaiden et de Final Fantasy XV. Yang Bing, le créateur originel du jeu, a dévoilé son trésor en 2016 qui jusqu’à là trimait seul. Rapidement, il s’est associé à Sony via China Heros Poject et travaille désormais avec toute une équipe sous la bannière d’Ultizero Games.

Lost Soul Aside rien n’est encore certain

L’annonce vient du compte Twitter de l’analyste des jeux Daniel Ahmad. En effet, ce dernier a déniché et traduit plusieurs interviews de Yang Bing, qui disait vouloir sortir son jeu pour 2020. Bien que Lost Soul Aside soit encore très discret, si cette rumeur vient à se confirmer, la promotion du jeu devrait augmenter d’un cran dans les mois à venir. 

Toujours dans la même interview, le créateur original a déclaré vouloir étendre cet univers en dehors du jeu vidéo. Il est donc fort probable que l’on retrouve ce nouveau monde sous forme de série d’animation ou encore de manga. 

Voici un petit récapitulatif de l’histoire si jamais vous prenez le train en marche :

Il y a dix ans, une guerre faisait rage entre deux royaumes. Celle-ci prit fin, mais plusieurs années plus tard, des monstres inconnus continuaient toujours à sortir pour tuer des gens. Kazer était le capitaine des Templiers,  depuis l’accident de sa famille, il sourit rarement et le cauchemar de cette journée ne cesse de le hanter. Un jour, son destin tourna. Alors qu’il se battait avec un monstre, il fut accidentellement fusionné à lui. Kazer obtint alors des pouvoirs incommensurables. Tout en fusionnant, lue monstre lui dit qu’il se nommait Arena.  

Dans diverses vidéos, on peut voir des combats très nerveux, tout comme Final Fantasy XV ou encore Devil May Cry, mais également une direction artistique poussée avec des paysages diversifiés et colorés.

Comme dit plus haut, nous n’avons aucune date de sortie précise, cependant nous savons d’ores et déjà que le jeu sortira sur une des plateformes de Sony, à savoir la PlayStation 4 ou la PlayStation 5 (ou les deux), ainsi que sur PC. 

On te laisse la parole :